L'état pathologique peut se développer indépendamment ou être le résultat d'autres maladies. Un trait caractéristique d'un abcès (abcès) est la présence d'une membrane pyogénique ou d'une membrane dans le foyer de l'inflammation, qui sépare la zone touchée des tissus sains. Découvrez quelles mesures doivent être prises pour éviter les complications de cette maladie.

Provoque un abcès

Une capsule pour abcès empêche la propagation des germes et de leurs toxines dans tout le corps. Répondant à ce qu'est un abcès, les experts définissent ce terme comme une inflammation purulente, qui s'accompagne de la fonte des tissus et de la formation d'une cavité remplie d'exsudat, ce qui limite le foyer infectieux. Un abcès peut survenir dans les muscles, les tissus sous-cutanés et les organes internes. Le contenu purulent de la capsule est constitué d'une collection de globules blancs, de liquide interstitiel et de phagocytes. L'agent en cause est une flore mixte avec une prédominance de staphylocoques, de streptocoques et d'Escherichia coli.

Récemment, le rôle des anaérobies dans la formation des ulcères a augmenté. Les habitants fréquents des abcès sont les clostridies, les bactéroïdes, des associations de microorganismes aérobies et anaérobies. Dans une situation où le pus libéré lors du semis sur un milieu nutritif traditionnel ne donne pas lieu à une microflore, on conclut sur l'évolution atypique d'un abcès. Un abcès provoqué par des agents pathogènes non caractéristiques qui ne peuvent pas être détectés par des méthodes de diagnostic ordinaires est dangereux pour le développement de complications graves.

Classification des abcès

Selon les particularités de l'évolution clinique, ils produisent des abcès chauds, froids et tombants. La première forme est accompagnée d'une inflammation locale, une violation de l'état général. L'abcès froid se développe presque asymptomatique. L'abcès de la limace est caractérisé par la formation de zones d'accumulation d'exsudat sans signes d'inflammation. La formation d'un tel abcès se produit sur une longue période. De plus, les abcès sont classés par durée et lieu:

  • Pour la durée de l'évolution de la lésion purulente est:
  • aigu;
  • chronique
  • Localisation de focus purulent allouer:
  • abcès des tissus mous;
  • cavité buccale;
  • abcès purulent Bezold;
  • appendiculaire;
  • abcès sous-cutané;
  • poumons (poumon);
  • inflammation purulente du cerveau;
  • pharyngé;
  • dommages purulents au foie;
  • sous-phrénique;
  • abcès épidural purulent;
  • paratonsaire;
  • petit bassin;
  • inter-intestinal.

Stade d'abcès

Le processus pathologique est divisé en deux étapes: le développement et la percée. Dans une situation où l'abcès purulent est chronique, le deuxième stade est absent. Dans ce cas, il est remplacé par une étape de changement arbitraire dans la structure du tissu. La durée de la première étape varie. La percée d'un abcès, ou la sortie indépendante de l'exsudat d'une cavité, s'accompagne d'une amélioration de l'état du patient. Physiologiquement, cette étape dure plusieurs jours. S'il n'y a pas de percée indépendante de l'abcès, la capsule est ouverte chirurgicalement.

Les symptômes

La gravité des symptômes de la maladie dépend de la localisation, de la taille et du stade de formation d'un abcès purulent. Avec la localisation de l'abcès dans la région sous-phrénique, le patient souffre d'essoufflement, de toux et de douleurs abdominales. Les abcès pelviens provoquent une irritation réflexe de la vessie et du rectum, ce qui déclenche l'apparition de ténesme, des mictions fréquentes. Un abcès dans la cavité rétropéritonéale est accompagné d'une douleur dans le bas du dos. En fonction de la localisation, on distingue les signes d'abcès suivants:

  • L'inflammation purulente des tissus mous provoque:
  • rougeur;
  • les poches;
  • douleur;
  • augmentation de la température;
  • fluctuation.
  • Dans la cavité abdominale se manifeste:
  • fièvre
  • frissons sévères;
  • la tachycardie;
  • manque d'appétit;
  • maux de tête;
  • faiblesse
  • nausée, vomissements.
  • Les symptômes de lésions cérébrales purulentes varient considérablement, allant des maux de tête aux symptômes cérébraux sévères.
  • Abcès pulmonaire purulent provoque:
  • fièvre
  • toux sèche;
  • douleur à la poitrine;
  • essoufflement.
  • Dans l'oropharynx se manifeste:
  • douleur s'étendant jusqu'aux dents ou à l'oreille;
  • spasmes musculaires;
  • douleur, gonflement des ganglions lymphatiques régionaux;
  • augmentation de la température;
  • l'insomnie;
  • voix nasales;
  • l'apparition d'une odeur putride de la bouche.

Personne n'est assuré contre les complications postopératoires. Le développement de l'abcès est dû à l'apparition d'une infection secondaire, à une réactivité tissulaire élevée dans le matériel de suture, à un drainage postopératoire inapproprié. Le traitement antibiotique dans ce cas n’a pas l’effet escompté. L'abcès purulent après la chirurgie est caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  • fièvre
  • gonflement, rougeur de la zone de couture;
  • douleur à la pression.

Diagnostics

La détection des ulcères de surface ne pose pas de difficulté, alors que les capsules d'infiltration profondes nécessitent la nomination d'une échographie et / ou d'une ponction. L'exsudat obtenu en raison de la ponction de la membrane pyogénique est soumis à un examen bactériologique au cours duquel l'agent causal de la maladie et sa sensibilité aux antibiotiques sont déterminés.

La défaite de l'oropharynx est détectée lors de l'examen ORL. Toute localisation de l'abcès dans le test sanguin révèle les signes d'un processus inflammatoire aigu se traduisant par une augmentation du nombre de leucocytes, une augmentation de la RSE, un déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche. Le diagnostic des abcès du cerveau, des poumons, de la cavité abdominale est réalisé à l'aide de:

  • Échographie de la cavité abdominale, petit bassin;
  • résonance magnétique, tomodensitométrie;
  • radiographie.

Traitement des abcès

L'inflammation purulente des tissus mous superficiels est éliminée en prescrivant des anti-inflammatoires au patient. L'abcès mûri est ensuite ouvert en ambulatoire. Le traitement des abcès des tissus mous à l'hôpital est effectué dans le cas d'un état général grave du patient ou du caractère anaérobie du processus infectieux.

Le traitement de l'abcès, localisé dans le tissu pulmonaire, est réalisé à l'aide d'antibiotiques à large spectre, sélectionnés en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène. Afin d'améliorer la sortie de l'exsudat de l'ébullition, un lavage broncho-alvéolaire est effectué. L'inefficacité des mesures conservatrices appliquées est une indication pour l'ablation chirurgicale (résection) de l'abcès.

Abcès
ce que c'est, causes, effets et traitement

Un abcès est une maladie inflammatoire dans laquelle une cavité remplie de pus se forme dans l’organe ou le tissu touché. Il est entouré de parois denses et, par conséquent, contrairement aux autres maladies purulentes-inflammatoires, le pus abcès ne s'étend pas au-delà de la cavité.

Comment survient un abcès, à quel point est-il dangereux et que faire s'il est apparu? Notre article répondra à ces questions.

Causes et mécanisme de l'abcès

Le plus souvent, un abcès se développe à la suite d'une infection dans le corps. L'inflammation habituelle se développe à l'endroit où les microbes pathogènes se sont installés (plaie, brûlure, coupure, éclatement). Il s’agit d’une réaction de protection normale de l’organisme dont le but est d’exterminer les bactéries étrangères.

Signes d'inflammation commune:

  • la douleur
  • forte fièvre;
  • gonflement de la zone touchée.

Cependant, un processus inflammatoire normal peut devenir grave, puis un abcès survient. Considérez le mécanisme de développement de l'abcès et les raisons qui y ont conduit.

Comment se forme un abcès

Les signes d'inflammation énumérés signifient que le corps lutte activement contre l'infection de la plaie. Au cours de cette lutte, du pus se forme. Il se compose des cellules immunitaires mortes de notre corps, de particules de tissus endommagés et de bactéries survivant toujours.

Plus il y a de bactéries dans la plaie, plus la lutte contre elles est forte - plus le pus s'accumule dans le site de la blessure. Si l'inflammation est trop forte, la bactérie du pus risque de se propager davantage à travers le corps. Afin de prévenir la propagation de l'infection, un mécanisme de protection fonctionne: une capsule solide - un abcès - se forme autour de l'inflammation.

Provoque un abcès

Une inflammation légère peut évoluer en abcès pour plusieurs raisons. Le plus souvent, cette complication se développe en raison de plusieurs types de bactéries, mais il existe également un abcès aseptique (non infectieux).

Causes de la formation d'abcès:

  • la pénétration directe de l'infection à travers la peau endommagée - par exemple, en cas de blessure, d'engelure, de fracture ouverte;
  • l'introduction de bactéries dans le sang provenant d'autres foyers d'infection purulente, par exemple d'une dent atteinte de pulpate ou d'amygdales d'amygdalite;
  • l'introduction d'un produit chimique - par exemple, un médicament par injection - peut également causer un abcès. Cela développe un type particulier d'abcès, aseptique. On l'appelle ainsi parce qu'une infection ne participe pas à son développement - pour cela l'organisme prend un médicament concentré ou une autre substance chimique irritante.

À propos des types d’abcès infectieux, c’est dire quelques mots de plus.

Les principales causes des abcès infectieux sont les bactéries dites pyogènes: les staphylocoques et les streptocoques.

Introduits dans le corps, ils provoquent une réaction inflammatoire violente. Souvent, ils sont joints et E. coli. Beaucoup de sous-espèces de ces bactéries vivent paisiblement à la surface de la peau, mais sont absolument inacceptables dans l'environnement interne stérile du corps. D'autres bactéries peuvent causer un abcès - par exemple, les Clostridia ou Mycobacterium tuberculosis, mais cela se produit beaucoup moins souvent.

En plus de ces options, le soi-disant abcès froid doit être mentionné séparément. Elle se distingue par le fait qu’elle n’est pas accompagnée de symptômes inflammatoires graves (fièvre, douleur, gonflement) et se présente sous la forme ostéo-articulaire de la tuberculose.

Classification des abcès

Un abcès peut se former dans n'importe quel tissu mou. En fonction du lieu de formation de l'abcès, on distingue les types d'abcès suivants:

  • abcès de graisse ou de muscle sous-cutané
    C'est le type d'abcès le plus courant. La cause en est presque toujours une blessure légère.
  • abcès paratonsaire
    Formé dans les tissus qui entourent l'amygdale et est, en règle générale, une complication de l'amygdalite purulente.
  • abcès pharyngé
  • abcès du foie
    Terrible complication des maladies infectieuses aiguës de la cavité abdominale.
  • abcès du poumon
    C'est souvent le résultat d'une pneumonie ou de corps étrangers dans les bronches.
  • abcès cérébral
    L'un des types les plus graves, le pronostic de la maladie est généralement défavorable.
  • abcès des organes pelviens
    Ceci est souvent une conséquence d'une infection chronique des organes génitaux féminins.
  • abcès de l'anse intestinale
  • abcès annexe
    Il se produit comme une complication de l'appendicite.
  • Cette liste est loin d’être complète et ne présente que les options les plus courantes pour la localisation d’un abcès.

    Qu'est-ce qu'un abcès?

    Peu importe où se trouve l'abcès, les patients se plaignent généralement:

    • haute température;
    • maux de tête;
    • la rupture;
    • douleur intense dans la zone touchée.

    La région de l'abcès elle-même fait mal, car il y a un processus inflammatoire vigoureux, et l'état négatif général du patient provoque une intoxication - un empoisonnement du corps avec les produits de bactéries.

    Les symptômes restants dépendent de la localisation de l'abcès:

    • Si l'abcès est situé sous la peau, à peu près au-dessus, vous pouvez voir la zone de rougeur sur la peau. L'abcès est chaud et douloureux au toucher.
    • Les abcès paratonsillaires et pharyngiens se manifestent par des douleurs lorsqu'ils avalent et, dans des cas très avancés, des difficultés respiratoires.
    • S'étant formé dans les poumons, l'abcès est accompagné de toux et d'hémoptysie.
    • Si les organes pelviens sont touchés, les symptômes de l'inflammation seront des douleurs dans les organes génitaux féminins.

    Dans les organes internes, un abcès provoque des symptômes similaires à ceux d'autres maladies. Cependant, un médecin expérimenté peut déterminer cette maladie en toute confiance. Dans ce cas, le diagnostic est établi sur la base des plaintes du patient, des données de laboratoire, des rayons X et de l'échographie. Dans la plupart des cas, ces données aident à poser le diagnostic correctement et à démarrer le traitement à temps.

    Si un abcès s'est formé à la surface, immédiatement sous la peau, il peut être facilement déterminé par un médecin spécialisé dans n'importe quelle spécialité au cours de l'examen du patient.

    Principes de traitement

    En dépit de ces terribles complications, la médecine moderne réussit à faire face au traitement de cette maladie.

    Un abcès peut être traité avec des médicaments ou chirurgicalement:

    • traitement de la toxicomanie
      Le patient reçoit des antibiotiques, des anti-inflammatoires et de la physiothérapie. Cela aide le corps à faire face au pus dans la zone enflammée. Grâce aux médicaments, les bactéries à l'intérieur de l'abcès meurent, le pus se dissout progressivement et l'inflammation disparaît. Cependant, un tel traitement n'est possible qu'au stade initial de la maladie et uniquement pour les abcès superficiels.
    • la chirurgie
      Dans d'autres cas, une opération est réalisée dans le but d'ouvrir l'abcès et d'extraire le pus de la plaie à l'aide de tubes spéciaux. L'opération améliore rapidement la santé du patient et évite des complications dangereuses. Si l'abcès est situé à faible profondeur, une intervention chirurgicale est possible sans hospitalisation - par exemple, immédiatement à la clinique ou à la maison. Après la chirurgie, le patient est désinfecté quotidiennement dans la cavité ouverte et continue de prendre des antibiotiques.

    Complications possibles

    Si l'abcès n'est pas traité, sa capsule se ramollit progressivement et le pus éclate. Par conséquent, les conséquences d'un traitement tardif peuvent être assez graves.

    Même les abcès superficiels les plus innocents peuvent, par exemple, pénétrer dans un vaisseau sanguin et ainsi causer une infection sanguine.

    De plus, l'abcès lui-même serre les tissus environnants et altère leurs fonctions.

    Lorsque le pus atteint la cavité abdominale, une péritonite se développe (inflammation du péritoine) - une maladie très dangereuse avec un taux de mortalité élevé.

    Si un abcès pulmonaire se déclare, il se produit un pneumothorax, une accumulation d'air dans la cavité pleurale, qui nuit à la respiration.

    Abcès cérébral, viole la structure du tissu dans le crâne, entraînant des violations persistantes du cerveau (élocution, conscience, paralysie).

    Un abcès occipital peut interférer mécaniquement avec le passage de l'air par les voies respiratoires et ainsi rendre la respiration difficile et même conduire à la suffocation.

    Abcès des tissus mous

    Abcès des tissus mous - situé dans les muscles ou le tissu adipeux sous-cutané délimité des tissus environnants et rempli de la cavité du contenu purulent. L'abcès des tissus mous est caractérisé par la présence d'un œdème, d'une hyperémie, de douleurs cutanées et de fluctuations des symptômes dans la zone de localisation. changements somatiques (maux de tête, hyperthermie, malaises, troubles du sommeil). L'examen diagnostique comprend l'examen de la zone touchée, l'échographie, l'examen radiologique, la ponction diagnostique de l'abcès et l'examen bactériologique de son contenu. Après la formation d'un abcès, une ouverture ouverte ou fermée est effectuée, suivie d'un drainage postopératoire et d'un lavage avec des solutions antiseptiques.

    Abcès des tissus mous

    L'abcès des tissus mous se distingue des autres maladies inflammatoires (empyème, cellulite) par la présence d'une capsule infiltrante ou, comme on l'appelle aussi, d'une membrane pyogénique. Les autres abcès de localisation ont également une capsule: abcès cérébral, abcès pulmonaire, abcès sous-diaphragmatique, abcès pharyngé, abcès de la prostate, abcès péri-maxillaire, etc. La capsule abcès des tissus mous le retient des structures anatomiques adjacentes et empêche sa propagation. Cependant, l'accumulation d'une quantité importante d'exsudat purulent, l'augmentation de l'abcès et l'amincissement de la capsule peuvent conduire à une percée de l'abcès des tissus mous avec la libération de son contenu purulent dans les tissus environnants ou les espaces intermusculaires avec le développement d'une inflammation purulente diffuse - phlegmon.

    Raisons

    Abcès des tissus mous dû à l'ingestion de microorganismes pyogènes. Dans environ un quart des cas, les abcès des tissus mous sont causés par une infection à staphylocoques. Les agents pathogènes peuvent également être des streptocoques, Escherichia coli, Proteus, Pus ecudema, Clostridia et d’autres microorganismes pathogènes. Souvent, les abcès des tissus mous ont une étiologie polymicrobienne. Dans la tuberculose ostéo-articulaire, il peut y avoir un abcès «froid» des tissus mous causé par la mycobactérie tuberculeuse.

    La pénétration de microorganismes purulents qui provoquent un abcès des tissus mous se produit souvent en violation de l'intégrité de la peau à la suite de plaies, blessures, microtraumatismes, brûlures, engelures, fractures ouvertes. Un abcès des tissus mous peut survenir lors de la propagation de micro-organismes par les voies lymphogène et hématogène à partir des foyers purulents présents dans le corps. Par exemple, furoncle, anthrax, pyodermite, amygdalite purulente, péritonite, etc. L'infection causant la formation d'un abcès des tissus mous peut survenir par voie iatrogène lors de l'injection d'une aiguille infectée. Dans de rares cas, il existe un abcès aseptique des tissus mous, résultant de l'ingestion de tissus provoquant une nécrose des fluides (kérosène, essence, etc.).

    Le fond propice au développement d'abcès des tissus mous est la présence dans le corps d'un centre d'infection chronique (sinusite, amygdalite chronique, pharyngite, etc.), d'une maladie persistante du tractus gastro-intestinal (ulcère gastrique, gastrite chronique, duodénite, entérocolite), des troubles circulatoires périphériques, troubles métaboliques (obésité, hypothyroïdie, diabète, carence en vitamines).

    Les symptômes

    L'abcès des tissus mous est caractérisé par la présence de symptômes locaux et somatiques. Les signes locaux comprennent une douleur, un gonflement et une rougeur de la peau située au-dessus de l'abcès. L'application d'une pression dans la zone touchée provoque une douleur accrue. Si l'abcès des tissus mous est localisé à la surface, les symptômes locaux sont clairement prononcés et complétés par un symptôme de fluctuation qui se produit plusieurs jours après la formation de l'abcès, indiquant l'accumulation de liquide dans le foyer inflammatoire. Avec un abcès profond, ses symptômes locaux ne sont pas aussi perceptibles, aucune fluctuation n'est observée et des changements dans l'état général du patient peuvent apparaître.

    Les signes somatiques d'abcès des tissus mous ne sont pas spécifiques. Les patients remarquent fatigue, maux de tête récurrents, faiblesse, troubles du sommeil, élévation de la température corporelle pouvant atteindre 39 à 40 ° C et être accompagnés de frissons. Des symptômes d'intoxication graves peuvent être associés à l'absorption dans le sang des substances toxiques résultant de la dégradation des tissus internes de l'abcès, ou indiquer la propagation d'un processus purulent et le risque de septicémie.

    La complication des abcès des tissus mous, à l'exception de la septicémie, peut être le développement d'une cellulite, la fusion purulente de la paroi d'un gros vaisseau proche, l'implication dans le processus du tronc nerveux avec le développement d'une névrite, le passage d'une inflammation purulente à l'os sous-jacent avec l'apparition d'une ostéomyélite.

    Diagnostics

    Lors de l’examen diagnostique du patient, un traumatologue ou un chirurgien doit être attentif à la présence, dans son historique, d’une indication de la survenue de symptômes inflammatoires après un traumatisme, une blessure ou une injection. L'abcès des tissus mous situé superficiellement est facilement détecté lors de l'examen de la zone touchée. Les abcès plus profonds nécessitent une échographie et une ponction diagnostique. Après la perforation, le matériau résultant est soumis à un examen bactériologique afin de déterminer la sensibilité de la microflore pyogénique aux antibiotiques.

    Si un abcès «froid» est suspecté, un examen radiologique de la zone touchée et un diagnostic de tuberculose par PCR sont réalisés. Les maladies de fond du patient sont également diagnostiquées, ce qui peut nécessiter la consultation de spécialistes: un oto-rhino-laryngologiste, un gastro-entérologue et un endocrinologue.

    Traitement

    Au stade initial, un traitement conservateur est recommandé: traitement anti-inflammatoire et UHF. L'abcès des tissus mous formés est soumis à un traitement chirurgical obligatoire. L'ouverture et le drainage des abcès des tissus mous sont généralement effectués par le chirurgien en salle d'opération. L'hospitalisation est nécessaire en cas d'abcès compliqué, de récidive d'abcès après traitement chirurgical, de présence d'une maladie grave du fond ou de l'état du patient, du caractère anaérobie de l'infection, du risque élevé de complications postopératoires lorsque l'abcès est localisé au visage, près de gros vaisseaux ou de troncs nerveux.

    En traumatologie et en chirurgie, on utilise actuellement un traitement chirurgical ouvert et fermé des abcès des tissus mous. La méthode fermée est faite à travers une petite incision. Cela comprend le curetage des parois et l'aspiration du contenu de l'abcès, l'utilisation d'un tube de drainage à double lumière, l'aspiration active et le lavage de la cavité de l'abcès après l'opération pour l'ouvrir. Une méthode de traitement ouverte consiste à vider et à laver l'abcès avec un antiseptique après une large dissection, à drainer à l'aide de larges bandelettes, à une toilette postopératoire quotidienne de la cavité de l'abcès et à un pansement.

    Si l'ouverture et le drainage d'un abcès n'entraînent pas l'affaiblissement et la disparition progressive des symptômes généraux somatiques et d'intoxication, il convient alors de réfléchir à la généralisation de l'infection purulente et au développement de la septicémie. Dans de tels cas, il est nécessaire d’effectuer un traitement antibactérien massif, une détoxification, une perfusion et des mesures thérapeutiques symptomatiques.

    Prévention

    La prévention de la formation d'abcès dans les tissus mous consiste à observer les règles d'asepsie et de technique d'injection, en utilisant uniquement des seringues et des aiguilles à usage unique, à traiter rapidement les processus purulents de localisation variée, à accroître la résistance non spécifique de l'organisme, à traiter correctement et en profondeur les plaies.

    Abcès: symptômes et traitement

    Tout le monde peut avoir une ébullition peu attrayante sur son corps, provoquant un sérieux inconfort. Son lieu de localisation pourrait être n'importe quoi: à partir de l’auricule et se terminant par les membres inférieurs. Cette maladie de peau s'appelle un abcès. La maladie affecte tout sans discernement, ne dédaignant pas même les nouveau-nés. Mais beaucoup de gens ne comprennent pas pleinement la gravité de ce phénomène, qui est susceptible de nuire gravement à la santé humaine. Alors, qu'est-ce qu'un abcès et comment le traiter efficacement?

    Qu'est-ce qu'un abcès?

    Un abcès de la peau est un phénomène inflammatoire qui affecte les tissus mous d'une personne et s'accompagne de la formation de pus. Un abcès après une intervention chirurgicale récemment pratiquée sur fond de complications peut survenir assez souvent. Il s’agit d’une infection localisée dans les cellules de l’épiderme, qui se manifeste d’abord par des rougeurs. Au fil du temps, la zone touchée du corps se durcit et, après l'abcès, se ramollit, formant une capsule avec des accumulations purulentes.

    La maladie survient aussi souvent, indépendamment du sexe et de l'âge. Pour les hommes, les lésions cutanées sont plus caractéristiques, localisées dans les zones de la tête et du cou, ainsi qu’aux extrémités et dans la région péri-rectale. Chez les femmes, les abcès axillaires, vulvo-vaginaux et pérrectaux sont plus fréquents.

    Types d'abcès

    Toutes les maladies ont plusieurs types de manifestations cliniques. L'abcès ne fait pas exception.

    La maladie est divisée en les types suivants:

    1. Inflammation purulente des ganglions lymphatiques. Se produisent généralement dans l'enfance, se manifestant dans les ganglions lymphatiques cervicaux. Un problème similaire se produit en raison de l'infection des amygdales. Cette maladie accompagne également la tuberculose ganglionnaire.
    2. Suppuration des glandes mammaires contre les mamelons fissurés pendant l'allaitement.
    3. Abcès des organes internes (rein, abcès du poumon, foie, etc.).
    4. Type froid Les accumulations purulentes sont concentrées dans une zone limitée séparée. Dans ce cas, les symptômes prononcés, tels que fièvre, rougeur abondante de la peau ou douleur, ne sont pas observés.
    5. Les abcès abdominaux sont une collection de pus sans signe de réaction inflammatoire aiguë. Un phénomène similaire est observé avec la tuberculose articulaire et osseuse.
    6. Abcès parodontal.
    7. Felons, furoncles et furoncles, ébullition - tout cela équivaut également à des abcès.
    8. Accumulations sous-phréniques purulentes du péritoine, concentrées sous le diaphragme. Souvent accompagné de gaz. La maladie se manifeste par des complications après une pancréatite, une appendicite, ainsi que par des ulcères gastro-intestinaux.
    9. L'abcès post-injection survient lorsque la région où l'injection a été faite est supprimée.

    Un abcès est un problème grave qui peut déséquilibrer la vie bien organisée d'une personne et sa santé. Par conséquent, quand ils se produisent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

    Abcès du poumon

    Un tel abcès survient généralement après une pneumonie focale. En outre, le développement d'un abcès est possible après la pénétration dans le poumon de corps étrangers. Une telle atteinte peut provoquer une obstruction de la bronche, à la suite de quoi un vide d'espace et un abcès se développent.

    Les abcès pulmonaires se développent souvent avec une immunité réduite du corps, chez les personnes âgées ou chez les enfants. Les bactéries de n'importe quelle suppuration dans le corps peuvent être transportées par le sang vers les poumons, ce qui provoque le développement de la maladie.

    Les symptômes

    Les symptômes d'abcès pulmonaire peuvent varier en fonction de l'état de l'abcès. Avant la percée de l'abcès, le patient est dans un état grave et il est accompagné des symptômes suivants:

    • accumulation de pus dans les poumons;
    • fièvre
    • transpiration excessive;
    • pas d'appétit;
    • la respiration est difficile.

    Après une percée d'abcès, l'état s'améliore considérablement et tout redevient progressivement normal. Cependant, jusqu'à ce que toutes les expectorations purulentes sortent des poumons du patient, une toux accompagne.

    Abcès de la gorge

    L'abcès de la gorge peut survenir à la suite de lésions mécaniques et de diverses complications de maladies telles que l'angine lacunaire ou folliculaire. Les inflammations chroniques de la cavité nasale, des oreilles et de la gorge peuvent également déclencher ce problème.

    Photo d'abcès de gorge

    Cet abcès se caractérise par des symptômes similaires à ceux de l'angine - les amygdales enflent, la respiration se détériore, le mal de gorge.

    Causes et mécanisme de la manifestation

    Comme tout mal, un abcès se forme après l’intégrité des systèmes protecteurs du corps et la pénétration de divers microorganismes et virus nuisibles. Les bactéries qui provoquent la fonte de la peau et l'apparition d'une capsule purulente sont présentes dans le corps de toute personne. Mais avec des situations spécifiques et la création d'un environnement favorable pour augmenter leur nombre, ils sont capables de devenir plus actifs.

    Abcès de la parotide

    La part du lion de ces bactéries vit sur les muqueuses de la bouche et de la cavité nasale, les globes oculaires, les systèmes urinaires et ceux situés sur les organes internes. Il est extrêmement difficile de déterminer pour quelle raison un abcès s'est formé et l'efficacité du traitement dépend de ce facteur. La variété de bactéries pouvant causer un abcès est extrêmement élevée.

    Les coupables les plus courants d'abcès:

    • Staphylococcus aureus. Les experts détectent sa présence dans 27,6% des suppurations cutanées, qui sont ensemencées en culture pure et dans 47,4% des cas, sur des abcès diagnostiqués et concentrés sur le haut du corps (abcès du lobe de l'oreille, du cou, du creux axillaire et du buste).. Certains des sous-groupes de cette bactérie n’ont pas de sensibilité à la plupart des antibiotiques, ce qui complique le déroulement du traitement.
    • Proteus Mirabilis est l'une des nombreuses bactéries présentes dans le gros intestin et déterminées par microscopie des matières fécales. Le micro-organisme est l’agent responsable des abcès du bas du corps (abcès de la jambe, zones intimes), bien que les hôtes des habitants de la peau ne soient pas égaux.
    • E. coli fait également partie des agents causatifs communs de l'abcès. La bactérie est impliquée dans la vie humaine et se trouve dans la microflore intestinale. Mais avec une atmosphère spécifique et en violation de l’intégrité des couches protectrices du corps, E. coli peut être à l’origine de maladies graves et parfois mortelles;
    • Certains agents pharmacologiques peuvent devenir un provocateur d'abcès. Habituellement, le coup est pris en charge par les jambes, où les suppurations ressemblent à la cellulite de la peau.

    Photos d'un abcès dans la zone intime

    En outre, un certain nombre de maladies peuvent être compliquées par le développement de la suppuration.

    Symptômes d'abcès

    Comme déjà mentionné, un abcès peut être localisé sur n'importe quelle partie du corps. Habituellement, les suppurations se forment en raison de la violation de l'intégrité de la peau, qui survient après des coupures, des blessures et une intervention chirurgicale récente. De ce fait, une flore pathogène sous condition recouvrant l'épithélium humain pénètre dans le corps et, dans des conditions favorables, active sa reproduction. En réponse, le corps réagit en limitant la peau affectée à partir de cellules saines en utilisant un tissu enflammé. Quand il y a pénurie de barrière, il se forme une capsule où naît un abcès.

    Abcès de la peau, photo

    Une altération de la fonctionnalité des glandes sébacées et sudoripares peut également conduire à la suppuration et à la formation d'un abcès. Habituellement, de tels phénomènes se produisent sur le visage, formant un abcès derrière l'oreille, le cou, les aisselles et la zone entourant le rectum.

    Aux premiers stades du développement de la suppuration, les patients se plaignent de douleurs banales et d'un gonflement de la zone de la peau touchée, ce qui se remarque à la palpation (ce symptôme dure de 3 à 5 jours). Ensuite, les zones de l'abcès en formation sont vues comme des mouvements oscillants du secret à l'intérieur de la cavité d'où provient l'abcès. Une douleur pulsatile est possible dans cette zone.

    Habituellement, les signes d'intoxication sont absents chez une personne, mais on peut rarement ressentir une tachycardie légère, que les médecins associent à un déséquilibre psycho-émotionnel. Il se produit sur le fond de la douleur et de l'inflammation.

    Des symptômes de manifestation externe, il est possible de détecter la formation d'un œdème dense autour d'un abcès qui se produit sur fond de stagnation et d'inflammation. Mais avec d'autres formations, les suppurations peuvent provoquer une augmentation de la température corporelle, sans dépasser les limites de sécurité (jusqu'à 37,5 ° C).

    Au cours de l'exacerbation, une forte augmentation de la température est possible, ce qui peut conduire à une hospitalisation du patient. En cas d'abcès des organes internes, le patient peut souffrir de malaise général, de fluctuations constantes de la température, de transpiration excessive, de douleurs, affectant certaines parties du corps.

    Des complications

    Si nous négligeons la maladie, il existe une forte probabilité de rupture de la suppuration à l'extérieur ou dans la cavité de l'organe où se trouve l'abcès. De plus, en cas d'abcès cutané, des complications peuvent survenir sous la forme d'une cellulite - fusion purulente du vaisseau de grande taille le plus proche, impliquant le tronc nerveux dans le processus. Ce facteur déclenche la formation de névrite et l'inflammation purulente se propage au tissu osseux, provoquant l'ostéomyélite. Ceci peut être causé par un abcès à la jambe, aux membres supérieurs, etc.

    Il y a souvent une déplétion générale du corps et une anorexie due à la dégradation des tissus.

    Diagnostic d'abcès

    Les spécialistes peuvent facilement déterminer la présence d'un abcès cutané, dont le traitement n'est pas particulièrement difficile si vous déterminez la cause du développement de la maladie. Mais le diagnostic d'abcès interne profond nécessite la réalisation de certains tests et autres procédures de diagnostic.

    Par exemple, le diagnostic d'ébullition est visuel. Un tel diagnostic peut être posé par un chirurgien, un dermatologue ou même un thérapeute.

    Pour diagnostiquer un abcès d'une forme plus complexe, il faut:

    • faire un test sanguin;
    • subir une échographie et une radiographie de la zone touchée;
    • La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont également recommandées.

    Après avoir obtenu des données fiables, le spécialiste sera en mesure de déterminer l'emplacement de l'abcès, son stade de développement et de prescrire un traitement en fonction du tableau clinique individuel.

    Traitement des abcès

    En cas d'abcès cutané, l'excision et le drainage du pus sont réalisés sans complications. Ensuite, la blessure résultante est traitée. Avec une intervention qualifiée, aucun traitement médical n'est requis. Si l'ébullition est petite, alors il est ouvert sur une base ambulatoire. En cas d'abcès des organes internes, une intervention chirurgicale avec hospitalisation préalable est prescrite au patient. Si la suppuration est située dans les poumons ou le foie, elle est éliminée par ponction avec aspiration de pus et introduction ultérieure d'antibiotiques dans la cavité d'abcès vidée.

    Lorsque la peau suppure après son ouverture, il se produit une plaie, qui doit être traitée régulièrement avec des désinfectants. De plus, il est souvent nécessaire d'utiliser divers agents pharmacologiques. Un abcès derrière l'oreille, par exemple, est souvent traité avec des antibiotiques et des médicaments antibactériens, car les abcès cutanés provoquent le plus souvent des bactéries et des champignons. Dans le processus d'hygiène quotidienne, il est conseillé d'utiliser des produits antiseptiques pour le traitement des zones touchées.

    Les abcès tels que les furoncles se transmettent sans intervention intensive. La prévision de la suppuration, dont le traitement est effectué en mode stationnaire, est également bénéfique pour le patient. Des complications peuvent survenir contre un système immunitaire supprimé. Pour éviter cela, les médecins prescrivent dans le processus de traitement et de réadaptation des complexes de vitamines.

    Traitement de l'abcès à la maison

    Le traitement d'un abcès à domicile ne peut être pratiqué que lorsque l'abcès est au début de sa formation et que le volume de la zone touchée est minimal. Il est préférable de commencer à agir dès que le processus inflammatoire commence tout juste à se développer afin d'éviter d'éventuelles complications. Les méthodes de traitement les plus populaires à la maison consistent à utiliser des compresses chaudes et des lotions. La chaleur active la circulation sanguine dans la zone touchée, ce qui aide le corps à résister aux infections en augmentant le nombre de leucocytes dans la zone de suppuration.

    Traitement des remèdes populaires d'abcès:

    Traiter les abcès avec du pain.

    Pour permettre à un abcès de mûrir plus rapidement, on lui applique une compresse de pain de seigle. Pour ce faire, le pain doit être cuit à la vapeur et appliqué sur la zone touchée. Après cela, couvrir le pain avec une feuille de chou, recouvrir de papier et bien rouler. Cette compresse est nécessaire pour garder la journée.

    Traiter l'abcès arc

    Râpez l'oignon sur une râpe fine et appliquez-le sur la zone touchée. La compresse doit être changée toutes les quatre heures.

    Traiter l'abcès d'aloès

    Appliquez soit une feuille d'aloès incisée, soit un bandage imbibé de jus, soit d'aloe râpé sur la zone touchée. Besoin de changer toutes les dix heures.

    Traitement Bardane

    Sur un estomac vide, mâchez la racine de bardane, puis recrachez la substance obtenue et appliquez-la sur la zone touchée pendant 24 heures.

    Traiter les pommes de terre d'abcès

    Râpez les pommes de terre crues et appliquez-les pendant quatre heures dans la région abcès.

    Traitement au psyllium

    Brûlez finement la feuille de plantain et attachez-la pendant quatre heures à la plaie.

    Traiter les abcès avec de la propolis

    Huile de tournesol, bouillir et laisser refroidir à une température de 60 ° C Mettez 10 g de propolis et chauffez dix minutes à 80 ° C. Après avoir fatigué, appliquez sur la zone touchée.

    Abcès

    Un abcès (abcès, abcès) est une inflammation purulente accompagnée de la fonte des tissus et de la formation d'une cavité remplie de pus. Il peut être formé dans les muscles, les tissus sous-cutanés, les os, les organes internes ou dans les tissus environnants.

    Causes d'abcès et facteurs de risque

    La cause de l'abcès est une microflore pyogène, qui pénètre dans le patient par les muqueuses ou par des lésions cutanées, ou qui est véhiculée par le sang à partir d'un autre site primaire d'inflammation (voie hématogène).

    L'agent responsable devient dans la plupart des cas une flore microbienne mixte dans laquelle les staphylocoques et les streptocoques sont prévalents en association avec divers types de bâtons, par exemple Escherichia coli. Au cours des dernières années, le rôle des anaérobies (Clostridia et bactéroïdes), ainsi que l'association de microorganismes anaérobies et aérobies dans le développement des abcès a considérablement augmenté.

    Il arrive parfois que le pus obtenu lors de l'ouverture d'un abcès lors de l'ensemencement sur un milieu nutritif traditionnel ne provoque pas de croissance de la microflore. Cela indique que dans ces cas, la maladie est causée par des agents pathogènes non caractéristiques, qui ne peuvent pas être détectés par les techniques de diagnostic conventionnelles. Cela explique dans une certaine mesure les cas d'abcès au cours atypique.

    Les abcès peuvent survenir en tant que maladie indépendante, mais le plus souvent ils compliquent une autre pathologie. Par exemple, la pneumonie peut être compliquée par un abcès du poumon et une amygdalite purulente - abcès paratonaire.

    Avec le développement de l'inflammation purulente, le système de protection du corps a tendance à le localiser, ce qui conduit à la formation d'une capsule restrictive.

    Formes de la maladie

    En fonction du lieu:

    • abcès sous-phrénique;
    • pharyngé;
    • paratonsaire;
    • pharyngé;
    • les tissus mous;
    • poumon;
    • le cerveau;
    • la prostate;
    • parodontal;
    • les intestins;
    • le pancréas;
    • le scrotum;
    • Espaces Douglas;
    • appendiculaire;
    • foie et sous-hépatique; et autres

    Les caractéristiques de l'évolution clinique des formes suivantes d'abcès:

    1. Chaud ou épicé. Accompagné d'une réaction inflammatoire locale prononcée, ainsi que d'une violation de l'état général.
    2. Froid Il se distingue de l'abcès habituel par l'absence de signes généraux et locaux du processus inflammatoire (fièvre, rougeur de la peau, douleur). Cette forme de la maladie est caractéristique de certains stades d'actinomycose et de tuberculose ostéo-articulaire.
    3. Fuite La formation d'un site d'accumulation de pus n'entraîne pas le développement d'une réaction inflammatoire aiguë. La formation d'un abcès se produit sur une longue période (jusqu'à plusieurs mois). Se développe dans le contexte des formes ostéo-articulaires de la tuberculose.

    Symptômes d'abcès

    Le tableau clinique de la maladie est déterminé par de nombreux facteurs et, surtout, par le lieu de localisation du processus purulent, la cause de l'abcès, sa taille, son stade de formation.

    Les symptômes d'un abcès localisé dans les tissus mous superficiels sont:

    • les poches;
    • rougeur;
    • douleur aiguë;
    • augmentation locale et, dans certains cas, de la température globale;
    • dysfonctionnement;
    • fluctuation

    Les abcès abdominaux se manifestent par les symptômes suivants:

    • fièvre intermittente (intermittente) avec une courbe de température houleuse, c'est-à-dire sujette à des fluctuations importantes au cours de la journée;
    • frissons sévères;
    • la tachycardie;
    • maux de tête, douleurs musculaires et articulaires;
    • manque d'appétit;
    • faiblesse grave;
    • des nausées et des vomissements;
    • évacuation retardée des gaz et des selles;
    • tension musculaire de la paroi abdominale.

    Avec la localisation d'un abcès dans la région sous-phrénique, les patients peuvent présenter un essoufflement, une toux, une douleur dans le haut de l'abdomen, aggravés au moment de l'inhalation et irradiant vers l'omoplate et l'épaule.

    En cas d'abcès pelvien, il se produit une irritation réflexe du rectum et de la vessie, qui s'accompagne de l'apparition d'un ténesme (faux désir de déféquer), d'une diarrhée et de mictions fréquentes.

    Les abcès rétropéritonéaux sont accompagnés de douleurs dans le bas du dos, dont l'intensité augmente avec la flexion des jambes dans les articulations de la hanche.

    Les symptômes d'un abcès cérébral sont similaires à ceux de n'importe quel autre volume (kystes, tumeurs, hématomes) et peuvent varier dans une très large gamme, allant d'un mal de tête mineur à de graves symptômes cérébraux.

    Pour l'abcès du poumon se caractérise par une augmentation significative de la température corporelle, suivie de frissons sévères. Les patients se plaignent de douleurs à la poitrine, aggravées par une respiration profonde, un essoufflement et une toux sèche. Après avoir ouvert un abcès dans la bronche, il y a une forte toux avec des expectorations abondantes, après quoi l'état du patient commence à s'améliorer rapidement.

    Les abcès de l'oropharynx (pharynx, paratonaire, pharyngé) se développent dans la plupart des cas sous la forme d'une complication d'amygdalite purulente. Ils se caractérisent par les symptômes suivants:

    • douleur intense s'étendant jusqu'aux dents ou à l'oreille;
    • sensation de corps étranger dans la gorge;
    • spasme musculaire qui empêche l'ouverture de la bouche;
    • douleur et gonflement des ganglions lymphatiques régionaux;
    • fièvre
    • l'insomnie;
    • faiblesse
    • voix nasales;
    • apparence de la bouche d'une odeur putride désagréable.
    Voir aussi:

    Diagnostic d'abcès

    Les abcès superficiels des tissus mous ne posent aucun problème de diagnostic. Avec un emplacement plus profond, il peut être nécessaire d'effectuer une échographie et / ou une ponction diagnostique. Le matériel obtenu lors de la ponction est soumis à un examen bactériologique, ce qui permet d'identifier l'agent responsable de la maladie et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

    Les abcès de l'oropharynx sont détectés lors de l'examen ORL.

    Les abcès peuvent survenir en tant que maladie indépendante, mais le plus souvent ils compliquent une autre pathologie. Par exemple, la pneumonie peut être compliquée par un abcès du poumon et une amygdalite purulente - abcès paratonaire.

    Beaucoup plus difficile à diagnostiquer les abcès du cerveau, de l'abdomen, des poumons. Dans ce cas, un examen instrumental est effectué, qui peut inclure:

    • Échographie de la cavité abdominale et du petit bassin;
    • résonance magnétique ou tomodensitométrie;
    • radiographie.

    En général, un test sanguin à n'importe quelle localisation d'un abcès détermine les signes caractéristiques d'un processus inflammatoire aigu (augmentation du nombre de leucocytes, décalage de la formule leucocytaire vers la gauche, augmentation de la RSE).

    Traitement des abcès

    Dans la phase initiale de développement de l'abcès des tissus mous superficiels, un traitement anti-inflammatoire est prescrit. Après maturation de l'abcès, il est ouvert, généralement en ambulatoire. L'hospitalisation n'est indiquée que dans l'état général grave du patient, la nature anaérobie du processus infectieux.

    Il est recommandé d'utiliser la pommade Ilon comme aide au traitement ainsi que pour la prévention des complications des abcès de la graisse sous-cutanée. La pommade doit être appliquée sur la zone touchée sous un bandage ou un pansement de gaze stérile. Selon le degré de suppuration, il est nécessaire de changer le pansement une ou deux fois par jour. La durée du traitement dépend de la gravité du processus inflammatoire mais, en moyenne, une pommade doit être appliquée pendant au moins cinq jours pour obtenir un résultat satisfaisant. L'onguent Ilon K est vendu en pharmacie.

    Le traitement de l'abcès du poumon commence par la nomination d'antibiotiques à large spectre. Après avoir reçu un antibiotique, l’antibiothérapie est corrigée en fonction de la sensibilité de l’agent pathogène. S'il existe des preuves pour améliorer la sortie du contenu purulent, effectuez un lavage broncho-alvéolaire. L'inefficacité du traitement conservateur de l'abcès est une indication chirurgicale - résection (ablation) de la région affectée du poumon.

    Traitement des abcès cérébraux dans la plupart des cas, chirurgicaux, car ils peuvent entraîner une luxation du cerveau et entraîner la mort. La contre-indication à la suppression des abcès est leur localisation dans les structures profondes et vitales (noyaux sous-corticaux, tronc cérébral, butte visuelle). Dans ce cas, on a recours à la ponction de la cavité de l'abcès, à l'élimination du contenu purulent avec une méthode d'aspiration, suivie du lavage de la cavité avec une solution antiseptique. Si un rinçage répété est nécessaire, le cathéter à travers lequel il est effectué reste dans la cavité pendant un moment.

    Avec les abcès cérébraux, le pronostic est toujours très grave, la mort est observée dans 10% des cas et 50% des patients développent une invalidité permanente.

    Les abcès abdominaux sont enlevés chirurgicalement.

    Conséquences possibles et complications

    Les abcès pour traitement tardif peuvent entraîner de graves complications:

    • névrite;
    • l'ostéomyélite;
    • phlegmon;
    • fusion purulente de la paroi des vaisseaux sanguins avec apparition de saignements mettant la vie en danger;
    • méningite purulente;
    • empyème pleural;
    • la péritonite;
    • la septicémie.

    Prévisions

    Le pronostic dépend de la localisation de l'abcès, de la rapidité et de l'adéquation du traitement. Les abcès sous-cutanés aboutissent généralement au rétablissement complet. Avec les abcès cérébraux, le pronostic est toujours très grave, la mort est observée dans 10% des cas et 50% des patients développent une invalidité permanente.

    Prévention

    La prévention du développement de l’abcès vise à empêcher la microflore pyogène pathogène de pénétrer dans le corps du patient et comprend les mesures suivantes:

    • respect scrupuleux de l'asepsie et des antiseptiques lors des interventions médicales, accompagné de lésions cutanées;
    • effectuer en temps opportun le traitement chirurgical primaire des plaies;
    • réhabilitation active des foyers d'infection chronique;
    • augmenter les défenses du corps.

    Comment reconnaître un abcès et comment y remédier

    L'article décrit en détail comment distinguer un abcès d'une tumeur. Nous considérons les causes d'infection. Découvrez quelles complications peuvent survenir. En conséquence, vous vous familiariserez avec les médicaments qui vous permettront de faire face rapidement et efficacement à la maladie. Et aussi découvrir quelles méthodes de lutte contre la maladie est en médecine traditionnelle.

    Les causes

    Un abcès est une réaction protectrice du corps contre l'infection. Notre système immunitaire crée une capsule qui encapsule l'inflammation purulente en un seul endroit et l'empêche de se propager davantage vers une peau saine.

    Les causes incluent:

    • Violation de l'intégrité de la peau (coupures, égratignures, fractures ouvertes, brûlures).
    • Infections précédemment transmises (pneumonie, tuberculose).
    • Instruments médicaux non stériles.
    • Mauvaise injection (tir).
    • Maladies chroniques (dermatite, eczéma, pharyngite).
    • Le diabète.

    Les symptômes

    Il est à noter qu'un abcès est une maladie infectieuse complexe. Il se présente sous forme aiguë, avec douleur intense et fièvre. Cela peut se produire n'importe où sur le corps humain. Mais les inflammations purulentes sur le visage et la tête sont particulièrement dangereuses.

    L'infection peut être reconnue par les symptômes externes caractéristiques:

    • Rougeur de la zone touchée.
    • Augmentation de la température jusqu'à 39 - 40 ° C
    • Tumeur.
    • Faiblesse générale.
    • Douleur dans la zone enflammée.
    • Diminution de l'appétit.

    La maladie donne au patient une gêne, une douleur aiguë. Par conséquent, une attention médicale immédiate est requise.

    Les médecins distinguent plusieurs types d'inflammation purulente (abcès). Selon les endroits, il y a:

    • Infection des tissus mous. Il se caractérise par un œdème, une inflammation purulente et des douleurs au cours de l'évolution.
    • Paratonsaire (environ amande). C'est une inflammation de la fibre qui entoure les amygdales.
    • Pulmonaire. Pneumonie non spécifique.
    • Postinjection. Inflammation limitée des tissus mous après les injections.
    • Infection du cerveau. Accumulation de liquide purulent dans le crâne, due au développement d’une infection (staphylocoque, streptocoque, toxoplasme, Escherichia coli, bactérie anaérobie).

    Partout où un abcès se forme, il nécessite un traitement et une intervention chirurgicale immédiats.

    Diagnostics

    Il ne sera pas difficile de diagnostiquer la maladie, car ses manifestations sont clairement visibles de l’extérieur.

    Par des signes externes, vous pouvez déterminer le stade d'infection:

    • Formation (stade initial). La peau est enflée, rouge et douloureuse au toucher.
    • Deuxième étape L'éducation commence à jaunir et devient douce au toucher. Il y a de la douleur et la température corporelle augmente.

    En règle générale, lorsque le patient a un abcès, les ganglions lymphatiques sont élargis, mais ils sont indolores au toucher.

    Pour confirmer le diagnostic, il est recommandé de réussir les tests suivants:

    • Formulation sanguine complète - avec un abcès présentant des signes d'inflammation non spécifiques (staphylocoques et streptocoques en grande quantité).
    • Bakposev - pus est pris pour analyse.

    C'est important! Aux premiers signes d'un abcès (rougeur, douleur, fièvre), ne prenez pas l'automédication. Ouvrir indépendamment zone enflammée est interdite. Cela entraîne de nombreuses conséquences imprévues (contamination du sang, fusion purulente des parois des vaisseaux sanguins) et même la mort.

    Traitement

    Quel que soit le site d'infection, la zone touchée est disséquée. La procédure est effectuée en ambulatoire (lorsque vous vous présentez régulièrement à l'hôpital pour un traitement ou une intervention).
    Dans les cas graves (abcès des organes internes, de la tête et du visage), le patient est hospitalisé à l'hôpital.
    Le chirurgien nettoie la zone ouverte du pus et traite la plaie avec un antiseptique (alcool 70%).

    Si l'abcès affecte les organes internes, tels que le foie, les poumons, une ponction est effectuée. Le pus est pompé hors de l'organe et des antibiotiques sont injectés (Cefazolin, Gentamicine, Kanamycine).

    Bon à savoir! Le stade extrême de la chirurgie des abcès chroniques est l'ablation de l'organe avec un abcès.

    Après un abcès ouvert et un pus éliminé, un traitement médicamenteux, une nutrition améliorée, une transfusion sanguine (si nécessaire) sont prescrits.

    Antibiotiques

    Pour le traitement et la cicatrisation précoce des plaies, utilisez des moyens efficaces de prise de médicaments ou d'injections par voie orale, de pommades. Prétraitez la plaie, appliquez une pommade et faites une injection.

    Le traitement antibiotique aide à éliminer les microorganismes nuisibles (pathogènes) et contribue à la récupération rapide du corps.

    Injection «Cefazolin»

    Lutte active contre les staphylocoques et les streptocoques. Détruisez-les rapidement. Antibiotique 1 génération. Le prix dans la pharmacie - 1.0 gr. bouteille de 15 roubles.

    Résultat: élimine les bactéries staphylococciques et streptococciques, accélère le processus de guérison.

    “Ampioks Sodium”

    Médicament antibactérien, actif contre les microorganismes Gram positifs et Gram négatifs. Prix ​​à partir de 20 roubles.

    Résultat: Tue les bactéries résistantes à la pénicilline (staphylocoque, streptocoque, entérocoque). Contribue à la guérison rapide des plaies.

    Pommade «Tétracycline Akos» à usage externe

    Antibiotique biostatique du groupe des tétracyclines. Possède un large spectre d'action, lutte contre les bactéries à Gram positif et négatif (staphylocoques, streptocoques). Prix ​​à la pharmacie à partir de 25 roubles.

    Mode d'emploi: Après le prétraitement de la plaie (avec de l'alcool à 70%), appliquez une pommade sur un pansement de gaze et appliquez sur le point sensible. Changer de pansement toutes les 12 heures. La durée du traitement est de 3 semaines.

    Résultat: accélère le processus de régénération (guérison), tue les agents pathogènes. Après la première application, vous sentirez un soulagement (la douleur cessera). La plaie va guérir progressivement et la peau va récupérer.

    Après avoir visionné la vidéo avec Elena Malysheva, vous apprendrez ce que vous devez savoir sur les antibiotiques, si vous deviez les prendre. Et avec quoi ils ne peuvent pas être combinés.

    Pommades pour la guérison rapide des plaies

    Nous avons préparé une liste de pommades efficaces et peu coûteuses qui favorisent la régénération rapide (guérison, restauration) de la peau après un abcès.

    "Eplan"

    Il a analgésique, agent cicatrisant. Pas un antibiotique. Prix ​​à la pharmacie de 180 roubles.

    Comment utiliser: Sur une surface endommagée, mettez un bandage de gaze imbibé de pommade. Ficelez. Changer de bandage une fois par jour. Effectuez la procédure jusqu'à récupération complète. Le médicament n'a pas de contre-indications et d'effets secondaires.

    Résultat: Élimine les poches et les démangeaisons, prévient l'infection, accélère le processus de guérison et la régénération (récupération) de la peau.

    Pommade "Ichthyol"

    Pommade anti-inflammatoire et analgésique. Il n'a pas d'effets secondaires. Prix ​​dans les chaînes de pharmacie - à partir de 65 roubles.

    Mode d'emploi: Appliquez une pommade sur un bandage de gaze et appliquez-la sur la zone touchée. Changer de bandage 3 fois par jour. La durée du traitement est de 14 jours.

    Résultat: Soulage l'inflammation et apaise la plaie. Favorise une récupération et une guérison plus rapides.

    Solutions pharmacologiques

    Avec l'aide de solutions, vous pouvez traiter la plaie après un abcès. Les moyens sont capables de soulager l'inflammation et soulager la plaie.

    Solution “Dimexide”

    Il a des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Bien gère la plaie. Le prix dans les chaînes de pharmacies est de 39 roubles.

    Mode d'emploi: Traiter la plaie 2 à 3 fois par jour avant d'appliquer la pommade.

    Résultat: Permet de soulager la douleur et l'inflammation, protège la plaie de la pénétration de micro-organismes (staphylocoques, streptocoques). Augmente la sensibilité de la peau à d'autres médicaments.

    "Dioxidin" (solution)

    Un antiseptique puissant qui tue rapidement les streptocoques et les staphylocoques. Le prix dans la pharmacie - à partir de 40 roubles.

    Intéressant à savoir! En médecine soviétique, le médicament a été un grand succès. Il a été utilisé dans tous les hôpitaux de chirurgie purulente. Les médecins ont expliqué le succès du médicament «Dioxidin» à haute efficacité dans la lutte contre divers micro-organismes (gram positif et négatif).

    Comment utiliser: Traiter la plaie 2 - 3 fois par jour. Laissez-le tremper dans la solution, puis appliquez une pommade antibactérienne («tétracycline»).

    Résultat: tue rapidement les bactéries, a un effet antibactérien et anti-inflammatoire. Favorise une guérison plus rapide.

    Méthodes folkloriques

    À la maison, vous pouvez faire face à la maladie (avec un abcès). Les méthodes traditionnelles de traitement utilisées en combinaison avec des techniques médicales permettent une guérison plus rapide des plaies après ouverture.

    Nous avons sélectionné pour vous les méthodes traditionnelles les plus efficaces pour le traitement de l'inflammation purulente.

    «Chlorure de sodium» (solution saline hypertonique)

    Médicament de physiothérapie. Pour traiter une plaie, utilisez une solution à 0,9% pouvant être préparée à la maison.

    Ingrédients:

    1. Sel de cuisine de mouture moyenne - 9 gr.
    2. Eau chaude - 1 litre.

    Comment se préparer: Versez le sel dans de l'eau tiède, remuez jusqu'à ce que les cristaux se dissolvent complètement. Il devrait faire un liquide salé et boueux.

    Mode d'emploi: Traiter avec une solution la zone douloureuse 2 à 3 fois par jour avant d'appliquer les pommades. Utilisez jusqu'à récupération complète et la guérison de la plaie.

    Résultat: les fluides purulents sont aspirés et les microbes pathogènes sont aspirés (staphylocoques, streptocoques). Contribue à la guérison rapide des plaies.

    Plante bactéricide pouvant détruire l'agent causal de la maladie (Staphylococcus aureus). Pour obtenir un effet maximal, utilisez correctement la plante.

    Mode d'emploi: Rincer la feuille d'aloès, la couper en deux (le long de la feuille). Attacher à la zone touchée. Fixer avec un plâtre. Pour renforcer l'effet antibactérien, vous pouvez déposer une goutte d'iode sur la feuille découpée. Changement de feuille toutes les 2 à 3 heures. Utilisez jusqu'à guérison complète.

    Résultat: Détruit les bactéries, extrait le pus de la plaie. Accélère le processus de régénération (guérison) de la peau.

    Racine de raifort

    Un des puissants antibiotiques naturels. Il est utilisé pour traiter les plaies purulentes. Traiter les plaies de raifort avec une teinture de raifort, préparer des solutions de lavage.

    Ingrédients:

    1. Racine de raifort hachée - 1 c. une cuillère
    2. Eau - 200 ml.

    Comment faire cuire: Remplissez la racine avec de l'eau bouillie chaude. Insister dans un thermos pas plus d'une heure.

    Comment utiliser: Traiter la plaie 3 fois pendant la journée. Faites la procédure pendant 14 jours jusqu'à ce que la plaie soit complètement guérie.

    Résultat: favorise la guérison rapide de la zone infectée, tue les microbes pathogènes (staphylocoque, streptocoque).

    Question-réponse

    Quelles sont les complications d'un abcès?

    Un traitement tardif peut entraîner des complications telles qu'une lymphadénite (lésions inflammatoires des ganglions lymphatiques), un empoisonnement du sang, des abcès métastatiques (qui surviennent le plus souvent dans les yeux).

    Est-il possible de traiter un abcès sans chirurgie?

    Non, l'abcès se réfère à des maladies infectieuses purulentes. Par conséquent, une autopsie chirurgicale est nécessaire.

    Que faire avec des abcès répétés?

    Compléter un examen complet, faire un test sanguin complet, si nécessaire, bacposev (pus au laboratoire). Aller à l'hôpital pour une nouvelle intervention chirurgicale.

    Comment distinguer un abcès d'une tumeur?

    À l'extérieur, un abcès ressemble à une tumeur et peut se développer à partir d'une tumeur. Mais son contenu est purulent. La maladie est accompagnée de douleur, fièvre, détérioration générale.

    Pourquoi une infection purulente se produit-elle?

    L'immunité réduite, la survenue de blessures, coupures, brûlures, instruments médicaux non stériles, injection de mauvaise qualité (injection) sont à l'origine d'un abcès. Les leucocytes se précipitent vers les lieux d'accumulation de microorganismes pathogènes (pathogènes). Exerçant des fonctions de protection, ils meurent, formant une capsule purulente autour de bactéries nocives.

    Plus D'Articles Sur Les Types D'Acné