En médecine moderne, le terme "gastropathie" désigne un certain nombre de maladies de l'estomac, diagnostiquées au moyen d'études appropriées. Par exemple, on distingue la gastropathie érythémateuse, une forme érosive, stagnante, etc. La gastrite est caractérisée par des modifications inflammatoires de la muqueuse gastrique et le diagnostic de «gastropathie» est établi lorsque des études montrent une rougeur des surfaces, des lésions de la couverture épithéliale et une pathologie vasculaire. Mais l'inflammation de la membrane muqueuse peut ne pas être, ou elle se produira sous une forme bénigne. Mais selon la CIM-10, le code de la gastropathie est le même que celui de la gastrite - K29. Parfois, vous pouvez trouver le diagnostic "gastroduodénopathie". C'est une forme de gastropathie, qui est une combinaison de gastrite et de duodénite.

Aujourd'hui, divers types de gastropathies sont assez courants dans la pratique médicale. On pense que, sous une forme ou une autre, la pathologie est diagnostiquée chez la moitié de la population de la planète. Les causes de la maladie peuvent être divisées en externes et internes. Les facteurs exogènes (c'est-à-dire externes) comprennent:

  • régime alimentaire malsain, qui est dominé par les aliments gras et épicés;
  • boire et fumer régulièrement;
  • maladies infectieuses.

Les facteurs internes comprennent:

  • utilisation à long terme de certains médicaments (principalement des anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • la congestion;
  • les blessures;
  • la présence de pathologies internes entraînant un apport sanguin insuffisant aux parois de l'estomac;
  • l'hérédité.

Les facteurs de risque supplémentaires sont l’âge avancé et la présence de maladies chroniques (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde). Il convient de noter que, chez les femmes, la gastroduodénopathie et toute autre forme se développent plus souvent, notamment en cas de problèmes hormonaux.

Le diagnostic de "gastropathie" est posé lorsque l'examen endoscopique révèle des modifications de la structure de la muqueuse gastrique, entraînant une violation de sa fonction digestive. En fait, il s’agit d’un type de gastrite chronique, dans lequel le processus inflammatoire est soit insignifiant, soit absent. De telles pathologies pendant longtemps sont asymptomatiques. Parfois, les signes de gastropathie sont invisibles car ils sont masqués par les manifestations d’autres maladies chroniques. Mais après un certain temps, les symptômes classiques de la gastrite se manifestent toujours:

  • lourdeur dans l'estomac;
  • se sentir surpeuplé;
  • douleur épigastrique;
  • éructations avec goût acide et brûlures d'estomac;
  • flatulences et ballonnements;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • nausée, parfois accompagnée de vomissements.

La gastropathie de l'antre est accompagnée de saignements gastriques périodiques. Les selles prennent une teinte sombre, il y a un fort vomissement, dans lequel il y a des impuretés de sang.

La gastropathie peut également se développer chez les enfants. Et en termes de fréquence de distribution, il occupe le deuxième rang après ARVI. Chez les enfants, la maladie se présente généralement sous une forme aiguë, elle apparaît soudainement, et cela se produit même chez les bébés de la première année de vie en présence d'allergies alimentaires ou lors du passage à des composés artificiels. A cela s'ajoutent d'autres facteurs de risque. La présence de maladies infectieuses, de médicaments, etc. Bien que les enfants souffrent de gastropathie avec les mêmes symptômes, ils ne peuvent toujours pas dire qu'ils ont mal. Les parents doivent donc surveiller attentivement l'état de l'enfant pour détecter les premiers signes de la maladie. C'est un malaise général, dans lequel l'enfant devient agité et capricieux, manque d'appétit. Chez les enfants, la phase aiguë s'accompagne toujours de douleurs autour du nombril et de l'estomac, souvent une violation de la chaise.

Il existe plusieurs classifications de cette maladie. Certains chercheurs le divisent uniquement en formes aiguës et chroniques, qui diffèrent par la durée du cours et le type de modifications apportées à la muqueuse. Il existe une autre classification qui implique certains degrés d'inflammation:

  1. 1. Le 1er degré se caractérise par des modifications mineures de l'épithélium réduisant la production de suc gastrique.
  2. 2. 2ème degré - ce sont des processus pathologiques plus profonds au cours desquels la dégénérescence cellulaire et l'atrophie muqueuse peuvent commencer. Mais cette étape est réversible si le traitement est commencé à l’heure.

Le diagnostic de "gastropathie" est établi sur la base des données de gastro-endoscopie, en tenant compte du tableau clinique et des résultats de la biopsie. On distingue les formes de gastropathie suivantes:

  1. 1. érythémateux. L’étude révèle une hyperémie (rougeur) de la muqueuse gastrique. Si de tels changements couvrent une ou plusieurs zones de la surface de l'estomac, le diagnostic est «gastropathie focale». Mais il y a aussi une forme diffuse (commune) lorsque des changements se produisent sur toute la surface de cet organe. La gastropathie focale se déroule avec peu ou pas de symptômes, mais tous les symptômes de gastrite décrits ci-dessus peuvent se manifester à mesure de leur propagation.
  2. 2. érosif. Sous cette forme, l'endoscopie montre la présence de dommages caractéristiques à la muqueuse, ce qu'on appelle l'érosion. Dans la forme aiguë, leur taille ne dépasse pas 1-2 mm. Mais lorsque la maladie devient chronique, leur diamètre peut déjà être de 3 à 7 mm. Extérieurement, l'érosion ressemble à l'acné, mais au centre, il n'y aura pas de tête, mais un creux. Cette forme se fait souvent sentir par des douleurs dans l'hypochondre droit, parfois des flatulences. Très souvent, il se développe à la suite de blessures, de reflux biliaire et d'infections bactériennes.
  3. 3. Stagnant. Sous cette forme, la motilité du tractus gastro-intestinal est perturbée. Cela conduit à des ulcères et à une érosion de l'antre inférieur de l'estomac et de la partie supérieure de l'intestin grêle. Il y a une violation de l'approvisionnement en sang. Souvent, la forme stagnante se développe dans le contexte de diverses pathologies du foie et des reins, mais peut accompagner des maladies graves du pancréas.
  4. 4. Antral. Il affecte la partie de l'estomac responsable du broyage des aliments et de son passage dans le duodénum. Voici les cellules endocrines qui produisent les hormones - les endorphines, la sérotonine et la gastrine. Avec la gastropathie dans cette section, la vitesse du mouvement des aliments diminue, ce qui conduit à la stagnation. Le plus souvent, cette forme est observée chez les personnes âgées, mais peut survenir à un jeune âge. Il existe diverses formes, y compris la surface, dans laquelle seule la couche supérieure est affectée et il n'y a pas de cicatrices, érosif, atrophique (il diminue la fonction des glandes gastriques), ainsi que de l'hyperplasie. Dans ce dernier cas, il se produit un épaississement de la membrane muqueuse et le remplacement des cellules épithéliales, ce qui conduit au développement de polypes et de kystes.
  5. 5. Hyperémie. Diagnostiqué avec une rougeur de la muqueuse gastrique. Mais l'étude montre des poches et la présence d'hémorragies. Ceci est dû à une augmentation du flux sanguin vers la muqueuse.
  6. 6. papulaire Il est diagnostiqué en présence de formations caractéristiques - des papules, qui ressemblent à de l'érosion. Mais cela n'affecte pas les couches profondes, de sorte qu'après la guérison ne laisse pas de cicatrices.

Il existe une forme de gastropathie associée au rejet du contenu de l'estomac dans l'œsophage. C'est le reflux duodénogastrique. Il faut également mentionner la gastropathie induite, c'est-à-dire une maladie provoquée par l'exposition à des médicaments. La maladie peut être de nature mixte lorsque plusieurs de ses formes se développent en même temps.

Gastropathie antral traitement

Causes et facteurs provoquants

Aujourd'hui, divers types de gastropathies sont assez courants dans la pratique médicale. On pense que, sous une forme ou une autre, la pathologie est diagnostiquée chez la moitié de la population de la planète. Les causes de la maladie peuvent être divisées en externes et internes. Les facteurs exogènes (c'est-à-dire externes) comprennent:

  • régime alimentaire malsain, qui est dominé par les aliments gras et épicés;
  • boire et fumer régulièrement;
  • maladies infectieuses.

Les facteurs internes comprennent:

  • utilisation à long terme de certains médicaments (principalement des anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • la congestion;
  • les blessures;
  • la présence de pathologies internes entraînant un apport sanguin insuffisant aux parois de l'estomac;
  • l'hérédité.

Les facteurs de risque supplémentaires sont l’âge avancé et la présence de maladies chroniques (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde). Il convient de noter que, chez les femmes, la gastroduodénopathie et toute autre forme se développent plus souvent, notamment en cas de problèmes hormonaux.

Pour éliminer la gastropathie érythémateuse, vous devez savoir quels facteurs la provoquent. Considérez-les.

Tableau clinique

Les plaintes de patients chez qui on a diagnostiqué une gastropathie érythémateuse avec FEGDS dépendent directement de la prévalence de l'érythème dans l'estomac. La forme focale de la gastropathie érythémateuse peut dans la plupart des cas être asymptomatique et être détectée par hasard.

Chez les patients présentant une muqueuse gastrique diffuse, les symptômes suivants peuvent être présents:

  • douleurs épigastriques apparaissant ou s'intensifiant après avoir mangé ou bu;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • nausée parfois accompagnée de vomissements, ce qui soulage;
  • éructations d'air ou pourris;
  • perte de poids;
  • fatigue
  • fragilité et perte de cheveux;
  • stratification et fragilité des plaques à ongles;
  • flatulences;
  • coliques intestinales;
  • constipation ou diarrhée;
  • patine blanche ou blanche et jaune sur la langue.

Types et formes

Il existe plusieurs classifications de cette maladie. Certains chercheurs le divisent uniquement en formes aiguës et chroniques, qui diffèrent par la durée du cours et le type de modifications apportées à la muqueuse. Il existe une autre classification qui implique certains degrés d'inflammation:

  1. 1. Le 1er degré se caractérise par des modifications mineures de l'épithélium réduisant la production de suc gastrique.
  2. 2. 2ème degré - ce sont des processus pathologiques plus profonds au cours desquels la dégénérescence cellulaire et l'atrophie muqueuse peuvent commencer. Mais cette étape est réversible si le traitement est commencé à l’heure.

La gastropathie érythémateuse, c'est-à-dire la rougeur des parois de l'estomac et un léger gonflement, n'est détectée que par examen endoscopique, lorsqu'une sonde spéciale est insérée dans l'estomac et l'œsophage et que l'état de la partie interne de l'estomac est évalué, indiquant dans la plupart des cas le stade initial de la gastrite. Il existe deux formes principales.

  1. Focal. Une vue assez commune. Elle se caractérise par une inflammation locale dans toute petite zone de la muqueuse gastrique.
  2. Diffuse Exprimé dans la défaite de la plus grande partie du mucus dans différents endroits de l'estomac.

Selon la classification internationale, la gastropathie érythémateuse a un code CIM-10 - K29 et appartient à la gastrite ou à la duodénite.

Selon la prévalence de l'érythème dans l'estomac, on distingue les formes de gastropathie suivantes:

  • gastropathie érythémateuse focale, caractérisée par la présence de petites zones d'érythème sur l'épithélium muqueux de l'estomac. Ce type de gastropathie se transforme rarement en maladies plus graves, telles que la gastrite ou les ulcères. Ce syndrome endoscopique peut être détecté après des erreurs de régime ou la prise de certains médicaments;
  • forme diffuse de gastropathie érythémateuse. Sous cette forme, l'érythème est diffus et peut capturer toutes les parties de l'estomac. Des tactiques de traitement inopportunes ou inadéquates menacent la transition de la gastropathie vers la gastrite ou l'ulcère peptique.

En outre, la gastropathie érythémateuse est divisée en fonction du degré d'inflammation, à savoir:

  • 1er degré. Le premier degré de gastropathie a les manifestations initiales de lésions de la muqueuse gastrique sans symptômes de négligence du processus inflammatoire;
  • 2ème degré. Lorsque le second degré du processus inflammatoire devient chronique, ce qui est souvent observé lors d'une gastrite.

En outre, la gastropathie érythémateuse peut être divisée en fonction de la partie de l'estomac affectée par un érythème (cardiaque, antral ou inférieur).

Traitement

Le traitement de la gastropathie doit tenir compte de la nature de la pathologie et des causes de son développement. Dans les cas de gastropathie aiguë, le facteur dommageable doit être éliminé, c'est-à-dire que l'estomac doit être vidé, car cette maladie est souvent causée par des produits de mauvaise qualité et une intoxication alimentaire.

Il est clair que dans le cas de la forme chronique, il est inutile de faire la lessive. Mais vous devez être dépisté pour détecter la présence d’une infection bactérienne.

Si ses agents pathogènes sont trouvés, alors des antibiotiques devraient être pris.

Il existe des médicaments qui prennent avec n'importe quelle forme de gastropathie. Ce sont des enzymes artificielles, des gastrocytoprotecteurs, des analgésiques, etc. Ils prennent des médicaments afin de réduire la production de suc gastrique. Il peut s’agir des inhibiteurs de la pompe à protons, l’oméprazole et ses analogues. Il existe des médicaments efficaces qui bloquent sélectivement les récepteurs H2 de l'histamine et empêchent ainsi la production d'acide chlorhydrique. Ceci est la ranitidine.

En présence de bactéries, prenez des médicaments tels que l’amoxicilline ou le métronidazole. Quant aux gastrocytoprotecteurs, ils protègent la muqueuse gastrique. Ce Maaloks et Almagel.

Bien que la gastropathie érythémateuse ne menace pas la vie, sa présence en soi est désagréable. En même temps, il est très facile de s'en débarrasser - il vous suffit d'adapter votre régime alimentaire.

Tous les aliments malsains doivent être exclus du régime: frits, marinés, fumés, fortement épicés et acides.

Remplacez-le par des aliments sains, c’est-à-dire riches en minéraux et en vitamines, par des légumes et des fruits frais, des aliments bouillis ou cuits.

L'abandon du tabac et de l'alcool est l'un des facteurs importants du traitement. Le respect du régime hydrique est très important, vous devez boire plus d’eau propre, au moins deux litres d’eau propre par jour, une décoction naturelle d’herbes.

Aucun médicament spécial n'est requis ici. Cependant, vous pouvez recommander quelque chose. La restauration du mucus aidera des médicaments tels que:

Leur action astringente protège l'estomac et accélère le processus de guérison. Remèdes populaires assez efficaces. La collection gastrique la plus simple et la plus abordable, vendue dans toutes les pharmacies. Il faut insister, selon les instructions, et boire.

Dans les cas où un érythème dans l'estomac est apparu à la suite d'un traitement médicamenteux, il est nécessaire d'informer le médecin qui vous l'a prescrit. Si possible, le médicament sera annulé ou remplacé par un autre, plus sûr pour l’estomac. Mais il se trouve que le traitement ne peut pas être remplacé par un autre. Par conséquent, le médicament responsable de la gastropathie est nécessairement recouvert d’un gastroprotecteur (oméprazole, rabéprazole, pantoprazole) ou d’un antiacide (Phosphalugel, Almagel).

Veillez à arrêter de fumer ou de boire de l'alcool, ce qui aurait des effets néfastes sur l'état de l'estomac. Vous devez également éviter les chocs psycho-émotionnels, limiter les efforts physiques, normaliser le sommeil et le repos.

En cas d’augmentation du pH du suc gastrique, on prescrit aux patients des anti-acides, à savoir:

  • inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, rabéprazole, pantoprazole et autres);
  • des antiacides (Almagel, Phosphalugel);
  • préparations de bismuth (Vis-Nol, De-Nol).

Le régime thérapeutique inclut également des gastroprotecteurs (Gastroceptin, Gastrofarm), qui protègent la muqueuse gastrique et accélèrent sa récupération.

Si Helicobacter pylori a été détecté dans l'estomac, il a été démontré que les patients avaient des pilules anti-Helicobacter (métronidazole, amoxicilline).

Tous les médicaments doivent être administrés exclusivement par le médecin traitant, car chaque médicament présente un certain nombre d'effets secondaires et de contre-indications.

Dans les cas difficiles, lorsque le traitement conservateur n’aide en rien, la question de la chirurgie peut être envisagée, au cours de laquelle la région affectée de l’estomac sera enlevée.

Les conséquences

Les complications les plus courantes de la gastropathie érythémateuse sont la gastrite et l’ulcère peptique. Parfois, si cette pathologie n'est pas traitée, la couche muqueuse de l'estomac peut s'atrophier. À son tour, dans le contexte de l'atrophie de la membrane muqueuse, une tumeur maligne de l'estomac peut apparaître.

Après avoir vu le diagnostic de gastropathie érythémateuse à la conclusion de FEGDS, vous ne devriez pas avoir peur, mais vous ne devez pas le laisser sans surveillance. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un gastro-entérologue ou un médecin généraliste. Si nécessaire, des spécialistes mèneront des recherches supplémentaires et fourniront des recommandations thérapeutiques qui éviteront les complications susmentionnées.

7 régime

Le régime alimentaire pour la gastropathie est une partie essentielle de la thérapie. Il fournit le maximum d'estomac chimique, mécanique et thermique schazhenie.

Cela dépend beaucoup de la forme de la maladie. Ainsi, dans la gastropathie aiguë, le tableau de traitement n ° 1a est recommandé, avec une transition progressive vers le régime principal n ° 1 à mesure que les symptômes douloureux sont éliminés.

Sous d'autres formes, le régime numéro 2 est prescrit et, si la gastropathie est accompagnée d'une violation de la chaise, le régime numéro 3. Mais seul un médecin peut le prescrire.

Les principes de l'alimentation peuvent être résumés comme suit:

  • repas fractionnés: le volume quotidien est divisé en petites portions, les pauses importantes entre les repas ne sont pas autorisées;
  • le traitement culinaire comprend l'ébullition, la cuisson à la vapeur; pendant la période d'exacerbation, tous les plats sont servis sous forme liquide ou semi-liquide, essuyés;
  • les plats doivent être chauds, mais pas chauds ni froids;
  • la quantité de protéines et de graisses doit être conforme aux normes physiologiques - cela contribue à la restauration du tissu muqueux;
  • Sont exclus les aliments qui jouent le rôle d’irritants pour la fonction de sécrétion de l’estomac - il s’agit d’épices, de bouillons de viande forts, de mets épicés et gras, de conserves, de produits de boulangerie frais;
  • vous ne pouvez pas manger d'aliments riches en fibres grossières, radis, légumineuses, pain de seigle;
  • la quantité de sel est limitée (donne un effet anti-inflammatoire).

Dans la plupart des formes de gastropathie, les fruits et légumes crus sont interdits. Les pommes peuvent être mangées cuites au four.

Les patients ayant présenté une gastropathie érythémateuse doivent suivre les recommandations suivantes:

  • manger 5-6 fois par jour en petites portions à intervalles égaux de 2,5 à 3 heures;
  • ne pas trop manger;
  • privilégier les méthodes de traitement thermique des aliments (cuites à la vapeur, bouillir);
  • oubliez les plats épicés, salés et fumés;
  • refuser les boissons alcoolisées et gazeuses;
  • exclure du régime alimentaire du café et du thé noir fort;
  • ne mange pas de plats chauds ou froids. La température optimale des aliments correspond à la température du corps.
  • La ration journalière doit être composée de céréales liquides, viandes maigres, poisson et volaille, gelée, bouillons non concentrés, fromage cottage, œufs, gelée, soufflé, soupes en purée et autres aliments ne pouvant pas irriter la muqueuse gastro-intestinale.

Étant donné que la majorité des patients souffrent de gastropathie érythémateuse en raison d'un mode de vie malsain, leur élimination suffira. Il suffira de se nourrir, d'abandonner les mauvaises habitudes et de normaliser le repos et le travail. Mais dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car des maladies plus graves, telles que la gastrite ou l’ulcère gastrique, peuvent être masquées sous les symptômes de cette pathologie.

Qu'est-ce que la gastropathie et comment la traiter?

Anton Pavlovich Chekhov, par la bouche de son héros, secrétaire du congrès de ilina, a déclaré que «le médecin a inventé le catarrhe de l'estomac. Plus de la pensée libre et de fierté, il y a cette maladie. " À l'époque de Tchekhov, «les cathares» appelaient toute la gamme des maladies de l'estomac. Les gens en ont souffert jusqu'à leur mort, qui est arrivée beaucoup plus tôt. La médecine du XXIe siècle a appris à diagnostiquer et à guérir le mauvais Qatar, dont la gastropathie est une des variétés.

Définition et types de gastropathie

Le terme "gastropathie" désigne un groupe de maladies causées par des lésions de la couche épithéliale de la muqueuse gastrique. Contrairement à la gastrite, lorsqu'il y a des signes évidents d'inflammation de la membrane muqueuse, il n'y a pas d'inflammation dans la gastropathie et les modifications ne concernent que l'épithélium et ses vaisseaux.

Les cellules épithéliales tapissent la surface interne de l'estomac, formant une barrière protectrice naturelle. Ils produisent du mucus qui protège le corps contre les dommages causés par l'acide chlorhydrique, les dommages mécaniques. Par conséquent, dans quelle mesure la barrière est endommagée, quels changements ont provoqué la réaction du tissu gastrique aux facteurs négatifs, on distingue les types de maladie suivants:

  1. Gastropathie érythémateuse - rougeur du mucus sur toute la surface de l'estomac ou dans certaines zones.
  2. Gastropathie érosive - formation de petits ulcères de la muqueuse, de 2 à 6 mm, appelés érosion.
  3. Gastropathie congestive - une violation de la motilité de l'estomac. L'approvisionnement en sang se détériore, des lésions des muqueuses apparaissent sous la forme de petites ulcérations.
  4. Gastropathie hyperhémique - augmentation du flux sanguin dans les parois de l'estomac. Mucus rouge en raison de vaisseaux dilatés, œdémateux.
  5. Gastropathie papuleuse - un petit gonflement (papules) se forme dans différentes parties de l'estomac. Organisé seul ou en groupe. Les couches profondes du mucus n'affectent pas, guérissent sans laisser de cicatrices.
  6. Gastropathie hémorragique - se caractérise par une lésion de la paroi vasculaire, suivie d'un saignement gastrique.

En fonction de la vitesse d'apparition, de la durée du parcours, on distingue les formes aiguës et chroniques de la maladie. Un seul effet puissant sur l'estomac des acides, des alcalis, de l'alcool, des médicaments, des toxines microbiennes provoque une forme aiguë de la maladie. Si l'irritation avec des substances agressives persiste, elle devient chronique.

La progression lente des troubles pathologiques de la muqueuse est considérée comme une évolution chronique caractérisée par plusieurs étapes:

  • initiale, avec des processus inflammatoires faciles dans un estomac sans défaites profondes;
  • atrophique, lorsque le tissu sécrétoire est remplacé par le connectif. Les fonctions de digestion sont altérées;
  • hypertrophique, le plus dangereux. Les parois du corps sont recouvertes de croissances de tissu conjonctif et de kystes. La nourriture n'est presque pas digérée.

Le processus pathologique peut couvrir tout l’estomac ou une partie distincte du corps. Par exemple, la gastropathie congestive est une lésion de la partie inférieure (antrale) de l'estomac résultant d'une diminution du tonus musculaire. Les aliments trempés dans le suc gastrique ne sont pas évacués dans l'intestin pendant longtemps. Il y a un effet à long terme de l'acide chlorhydrique sur la partie inférieure, une érosion et des ulcères se forment.

Les causes

Il y a un siècle, on pensait qu '«on observe également un catarrhe chronique de l'estomac chez des ivrognes habituels, un glouton, en général chez des personnes ayant un mode de vie illimité...» (par AP Chekhov, «Everyday Adversity»). À ce jour, la liste des raisons est beaucoup plus longue:

  • mauvaise alimentation - violation du régime; aliments frits, épicés, gras, fumés, marinés. Les aliments rassis, trop chauds ou trop froids;
  • L'alcool, particulièrement fort, dissout le mucus de la barrière, ouvre l'accès aux surfaces agressives de l'estomac aux enzymes agressives;
  • le tabagisme augmente l'activité sécrétoire des glandes digestives;
  • gastrite chronique avec traitement inapproprié ou absence de traitement;
  • l'entrée de la bile du duodénum par le portier étroitement fermé;
  • les médicaments à long terme, y compris les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), notamment l’aspirine, le diclofénac, l’ibuprofène, le kétorolac, l’indométacine;
  • la congestion chronique qui se produit sur le fond de la pancréatite, pathologies du foie, des reins, un ulcère gastrique;
  • blessures, brûlures chimiques et thermiques du tractus gastro-intestinal;
  • mauvaise circulation de l'estomac;
  • infections du tractus gastro-intestinal (Helicobacter) et helminthiases (ascaris, oxyures);
  • une augmentation de la pression dans la veine porte conduit à la dilatation des artères, des veines, des capillaires de l'estomac et à leur débordement de sang. Possibilité de percée de vaisseaux sanguins avec saignement.

Les conditions prédisposantes sont l'âge de la retraite, le sexe féminin, la polyarthrite rhumatoïde.

Les symptômes

Au début, la maladie peut ne pas se manifester par des symptômes ni se cacher derrière les signes d’une autre maladie, par exemple des ulcères, une pancréatite. Avec le développement de processus pathologiques ressenti une lourdeur après avoir mangé, une douleur dans l'abdomen. Le suc gastrique irrite l'œsophage, il y a des brûlures d'estomac. La réduction de la fonction digestive de l'estomac provoque une réaction de défense - nausées et vomissements. La nourriture est retardée, la fermentation commence par la libération de gaz par éructations, hoquet, flatulences. Il y a des violations de la chaise sous la forme de diarrhée ou de constipation chez les adultes et les enfants. Une personne ne peut pas manger, perd énormément de poids, s'affaiblit.

Les enfants de la petite enfance ne souffrent pas moins de la maladie que les adultes. Ils ont une forme aiguë de la maladie. Cela commence soudainement, se développe rapidement. L'enfant ne peut pas indiquer où ça fait mal. L'enfant a une température, refuse de manger, pleure, ne dort pas bien, le pauses et le vomit. La cause en est les infections gastro-intestinales, les allergies, les produits de basse qualité et les laits lactés. L'absence de traitement traduira la maladie en une évolution chronique.

Diagnostics

Un diagnostic précis est nécessaire pour choisir la bonne stratégie de traitement. La première étape consiste à consulter un gastro-entérologue qui procédera à un premier examen de surface. D'autres analyses suivront, procédures d'examen:

  1. Biopsie du tissu gastrique à l'aide de FGS suivie d'une microscopie du matériel prélevé.
  2. Tests de l'acidité du suc gastrique et du rapport des enzymes.
  3. Analyse de sang pour Helicobacter pylori.
  4. Analyse biochimique du sang.
  5. Analyse d'urine, coprogramme.
  6. Échographie des organes abdominaux.

Il est extrêmement important de distinguer la gastropathie de différentes formes de gastrite, les ulcères d'estomac, la pancréatite, les néoplasmes gastro-intestinaux.

Traitement de la gastropathie

Le traitement de la gastropathie dépend du type de pathologie, du stade de la maladie et des données individuelles du patient. Les recommandations générales sont les suivantes:

  • cesser de prendre des médicaments qui ont provoqué la maladie;
  • normaliser la nutrition, suivre le régime n ° 1 de Pevzner;
  • organiser la routine quotidienne - trouver du temps pour faire du sport, observer le régime de travail et de repos, dormir pendant 8 heures;
  • exclure l'alcool, le tabagisme.

Le traitement des remèdes populaires convient à tous les types de gastropathie, y compris les stagnants. Les décoctions à base de plantes stimulent doucement mais efficacement la motilité de l'estomac, enveloppent la membrane muqueuse, compensent la perte de vitamines et de minéraux. Pour préparer la collection, prenez une cuillère à café d'herbes séchées de chaque type, mélangées. Une cuillère à soupe du mélange brassé avec 500 ml d'eau bouillante dans un thermos, insister heure. Prendre 100 à 150 ml de bouillon chaud une demi-heure avant les repas. Traité avec des tisanes jusqu’à deux semaines, suivi d’une pause de 20 jours et d’une modification de la collection de soins.

  1. La collection numéro 1 est conçue pour la gastropathie érythémateuse et hyperémique: camomille, achillée, millefeuille, sauge, pissenlit.
  2. La collection numéro 2 aidera à lutter contre la forme stagnante de la maladie: fleurs de tilleul, graines de lin, racine de réglisse, menthe poivrée.
  3. La collection numéro 3 est recommandée pour les modifications inflammatoires de l'estomac: camomille, fruits, fenouil, racine d'herbe de blé, graines de lin, achillée millefeuille.

De bons résultats montrent l'huile d'argousier. Il enveloppe, réduit l'acidité du suc gastrique, guérit l'érosion. Une cuillère à café d'huile consommée à l'intérieur pendant 20 minutes avant les repas 3 fois par jour. La durée du traitement est de 10 jours.

Des complications

Un traitement inadéquat, un auto-traitement, ignorant les symptômes de la maladie, deviendront inévitablement une complication. La dégradation du tissu sécréteur, son remplacement par le tissu conjonctif, rendra impossible une digestion et une mouture de haute qualité des aliments. La stagnation du contenu de l'estomac aggravera les lésions de la muqueuse. Les kystes, les tumeurs interférant l'activité du tractus gastro-intestinal peuvent se développer. Pour éviter de telles conséquences graves est tout à fait réaliste, si vous traitez la maladie à temps, menez une vie saine.

Prévention

Prévenir la maladie aidera les mesures préventives simples:

  • bonne alimentation, régime de consommation normal;
  • l'absence de dépendances néfastes - alcool, tabagisme;
  • prendre des médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin;
  • examen médical annuel;
  • activité physique modérée;
  • repos suffisant;
  • attitude optimiste.

Si la prise d’AINS est essentielle, protégez votre estomac avec Omez, Lanzap, Pariet.

La gastropathie est familière à beaucoup de gens à la dure. Les moyens de guérir la maladie dépendent des nuances de l'évolution de la maladie, des données individuelles des patients. Les médicaments et les procédures sont contre-indiqués. L'auto-traitement menace le passage de la maladie au stade avancé, alors que seule une intervention chirurgicale aidera. Écoutez votre corps et n'ignorez pas les alarmes qu'il envoie. Rappelez-vous toujours qu'une attitude positive et bienveillante et un équilibre émotionnel sont considérés comme les principaux facteurs de maintien de la santé et d'une qualité de vie élevée.

Tout sur la gastropathie - qu'est-ce que c'est, que se passe-t-il et comment le traiter?

Beaucoup de gens se demandent quand ils entendent le diagnostic de «gastropathie», ce qu’il est, et le confondent souvent avec une gastrite, bien que ces dispositions en médecine soient très différentes.

Si la gastrite est une pathologie de la membrane muqueuse de l'estomac, accompagnée de son inflammation, la gastropathie est le nom de diverses maladies gastriques caractérisées par une lésion de l'épithélium, du système vasculaire de l'estomac avec une possible légère inflammation. Dans ce cas, l’étude montrera une rougeur de la surface du corps.

Selon la CIM-10, le code de cette maladie est le même que celui de la gastrite - K29.

Description

En médecine, la gastropathie de l'estomac est une violation de la fonction de digestion, qui s'accompagne d'une sensation de gêne et de douleurs abdominales, ainsi que de lésions des parties supérieures du TEC, qui résultent de la prise de médicaments agissant sur l'épithélium de l'estomac et du duodénum.

Épidémiologie

Actuellement, une personne sur deux sur la planète est atteinte de maladies du système digestif. Plus de 60% des personnes ont plus de cinquante ans. La photo prend des proportions énormes, étant donné que la maladie ne se manifeste pas aux stades initiaux.

La gastropathie touche aussi bien les hommes que les femmes et se rencontre également chez les enfants. Les représentants de la maladie de sexe faible est diagnostiqué un peu plus souvent, cela est dû à des problèmes au niveau hormonal.

Classification

En médecine, il existe plusieurs classifications de la gastropathie. Selon l'un d'eux, la maladie est divisée en aiguë et en chronique, selon l'autre, la maladie se distingue par étapes, et d'autres encore identifient le degré de développement de la pathologie. Selon le degré de développement de la maladie, la gastropathie survient:

  • 1 degré, qui se manifeste par une légère modification de la muqueuse gastrique, ainsi que par une légère diminution de la production d'acide chlorhydrique;
  • Le grade 2, causé par des processus pathologiques plus graves, la rupture cellulaire et la nécrose de l'épithélium gastrique est plus rapide que dans le premier cas. Mais ces changements sont convertibles si le traitement est commencé à temps.

Les stades de la maladie dépendent de sa durée, de la nature de l'évolution, de l'efficacité du traitement ainsi que de l'état de l'épithélium de l'estomac. Il y a les stades suivants de la gastropathie:

  1. Le stade initial, caractérisé par une légère inflammation de la muqueuse sans modification de sa structure;
  2. Chronique, qui est causée par l'apparition d'érosions et d'ulcères, endommage les glandes du corps. Habituellement, cette étape survient si la maladie est négligée, diagnostiquée tardivement ou mal traitée;
  3. Stade d'atrophie, se manifestant par une dégénérescence des parois de l'estomac, le remplacement de certaines zones par du tissu conjonctif, une mauvaise santé;
  4. L’hypertrophie, qui est le stade le plus grave de l’épaississement et du grossissement des parois de l’estomac, ainsi que de la formation de kystes et d’adénomes.

La forme de la maladie est divisée en:

  • Gastropathie aiguë, qui se produit lorsque l'estomac est exposé à l'alcool, les acides ou les alcalis, les infections;
  • Chronique, caractérisée par un parcours lent avec un changement progressif de l'épithélium du corps, son atrophie, une diminution des fonctions de l'estomac. Dans des cas fréquents, cette forme de maladie est asymptomatique;
  • Gastropathie modérée, qui est causée par la transformation des cellules épithéliales en tissu conjonctif.

Causes et facteurs de risque

Différents types de la maladie sont maintenant souvent diagnostiqués. Les raisons de l'émergence de la maladie médecins sont divisées en interne et externe. Ceux-ci incluent:

  1. Mauvais régime alimentaire, consommation d'alcool et de nicotine, café, présence d'infections;
  2. Sécrétion insuffisante d'enzymes dans le corps, nécessaires à la digestion;
  3. Médicaments à long terme, brûlures et autres blessures;
  4. Injection de bile dans l'estomac, processus stagnants;
  5. Apport sanguin incomplet à l'estomac en raison de la formation de pathologies internes;
  6. Prédisposition génétique.

Symptomatologie

Au début, la maladie ne montre aucun signe. Dans les cas fréquents, les premiers symptômes sont fermés par ceux qui sont inhérents à d’autres affections, sur le plan desquelles se développe la gastropathie. Après un certain temps, la gastropathie a des symptômes, comme dans la gastrite, elle est accompagnée de douleurs et de lourdeurs gastriques, de météorites, de nausées et de brûlures d'estomac.

En outre, l'appétit est perturbé, des vomissements surviennent, après quoi le patient se sent mieux. Chez la moitié des patients, on observe une violation de la formation de la bile, une altération du tonus du gros intestin et une constipation.

S'il y a une pathologie de l'antre de l'estomac, l'apparition de saignements dans l'organe est possible, les selles deviennent rougeâtres, il y a du sang dans le vomi.

Gastropathie chez les enfants

Dans l'enfance, la maladie occupe la deuxième place après ARVI. Dans ce cas, la maladie survient généralement soudainement et progresse rapidement. La gastropathie peut être observée pendant la transition vers une alimentation artificielle ou lors d'une réaction allergique à la nourriture. De plus, les affections, les médicaments, les préparations pour nourrissons et les produits périmés sont souvent à l’origine des affections.

La gastropathie se manifeste par une faiblesse, une anxiété, des douleurs abdominales, un manque d'appétit, des diarrhées, des nausées et des vomissements. La forme aiguë devient souvent chronique, caractérisée par une douleur, une sensation de gêne dans l'estomac.

Variétés

Considérant ce qu’est la gastropathie, il convient de noter que ce terme désigne un grand nombre de maladies de l’estomac. Les variétés de ces affections dépendent de la description, de l'interprétation de la maladie ainsi que de la conclusion finale.

Gastropathie antrale

Ce type de gastropathie se développe dans la partie atrale de l'estomac, ce qui est responsable du broyage des aliments et de leur progression ultérieure dans le duodénum. Voici la sécrétion de mucus, qui favorise la neutralisation de l'acide chlorhydrique, ainsi que la production des hormones sérotonine, gastrine et endorphine.

Cette pathologie entraîne une diminution de la vitesse de transformation des aliments, ce qui entraîne un effet stagnant et une fermentation. Le patient commence à ressentir la gravité et la douleur. Un traitement tardif entraîne l'apparition d'ulcères faciles à guérir.

Gastropathie associée et induite

Ces types de maladies incluent les pathologies résultant de l'utilisation des AINS dans le traitement de diverses maladies. Ces médicaments peuvent causer des dommages à la muqueuse gastrique, le développement des ulcères et des érosions, des saignements, créer une obstruction du corps.

Gastropathie atrophique

Avec ce type de maladie, les cellules des glandes gastriques perdent leur capacité à s’acquitter de leurs tâches, elles donnent naissance à leur propre espèce à la suite d’une réaction auto-immune, une mutation se produit qui conduit à la production de mucus au lieu d’acide chlorhydrique. Le développement de tumeurs malignes est un danger particulier.

Gastropathie hyperémique

Cette pathologie est caractérisée par une augmentation du flux sanguin vers l'estomac, ce qui entraîne une rougeur de la membrane muqueuse, son gonflement et l'apparition d'ecchymoses. La gastropathie hyperémique peut se propager à différentes parties de l'organe ou être placée dans de petites zones.

Gastropathie hypertrophique

La pathologie agit comme une déformation des membranes muqueuses et musculaires de l'estomac, à la suite de laquelle des néoplasmes bénins apparaissent.

Gastropathie hyperplasique

Dans cette maladie, il y a une forte augmentation des cellules des glandes de l'estomac, de sorte que les tissus se développent, se replient et que des croissances à l'intérieur de l'organe apparaissent. Cette pathologie comprend des maladies telles que le syndrome de Menetries, la maladie de Zollinger-Ellison et la gastrite hypersécrétoire.

Gastropathie diffuse

Cette pathologie s'étend à tout le corps de l'estomac, elle se manifeste par des modifications structurelles de la membrane muqueuse de l'organe et présente les mêmes symptômes que la gastrite. La maladie peut être aiguë ou chronique.

Gastropathie stagnante

Caractérisé par une gastropathie congestive altérant la motilité gastro-intestinale. Il se manifeste par la formation d'ulcères et d'érosions dans l'antre de l'organe et le haut de l'intestin. Parallèlement, l’alimentation en sang de ces organes est perturbée par les effets pernicieux de la nicotine et de l’alcool, ainsi que par une infection par la bactérie Helicobacter.

Gastropathie granulaire

Dans cette maladie, on observe sur les parois de l’estomac des excroissances sous forme de grains, dont la taille peut varier de quelques millimètres à un centimètre. La maladie est principalement observée chez les hommes âgés de plus de quarante ans. Le stade initial de la maladie ne montre pas de symptômes, son développement ultérieur conduit à une perturbation du métabolisme des protéines.

Gastropathie catarrhale

La gastropathie superficielle catarrale est la forme la plus simple de la maladie, caractérisée par la propagation du processus inflammatoire sur la couche supérieure de la membrane muqueuse de l'organe. Cela peut provoquer une augmentation de la production d'acide chlorhydrique ou, au contraire, son échec.

La principale cause de développement de la maladie est l'intoxication alimentaire, les blessures, etc.

Gastropathie lymphoïde (lymphocytaire)

Cette maladie est très rare. Elle se caractérise par la formation de lymphocytes sur l'épithélium de l'estomac, qui ont l'apparence de follicules. Cela est dû à l'influence de la bactérie Helicobacter, qui provoque la prolifération des plis lymphoïdes.

Gastropathie papuleuse

En médecine, la gastropathie papulaire agit comme une érosion, qui n'affecte pas la couche profonde de l'épithélium de l'estomac et qui peut être traitée. La pathologie est causée par l'apparition de papules dans diverses parties de l'organe. Les papules peuvent être simples ou multiples.

Gastropathie portrale

La pathologie de la muqueuse gastrique est due à l'expansion des vaisseaux sanguins. Ainsi, la pression dans les veines augmente, les capillaires se dilatent et se remplissent de sang. Avec cette pathologie sur la membrane muqueuse, on observe des motifs en mosaïque, des fragments rouges ou un motif en noir et brun.

Le processus inflammatoire dans cette maladie est absent.

Gastropathie érosive

Lorsque divers facteurs affectent la muqueuse gastrique, une gastropathie érosive peut survenir, caractérisée par la présence d'une érosion de un à sept centimètres, semblable à une acné avec un creux. La pathologie peut ne montrer aucun symptôme, dans certains cas, une douleur survient dans l'hypochondre du côté droit, ainsi que des saignements d'estomac.

Gastropathie ulcéreuse

Ce type de maladie est aiguë et est causé par l’apparition de symptômes tels que l’intoxication. Si vous observez des caillots sanguins dans le vomi, contactez immédiatement un établissement médical pour éviter des conséquences négatives.

Des complications

Un traitement de la maladie mal initié ou inefficace peut contribuer au développement d'une anémie, à l'apparition de tumeurs, à des saignements dans l'estomac, à une indigestion et à la motilité de l'estomac. Dans certains cas, l'évolution prolongée de la maladie peut conduire au développement de l'oncologie.

Diagnostics

Pour établir un diagnostic précis, il ne suffit pas d’étudier l’histoire et les manifestations de la maladie. Le gastro-entérologue effectue donc des diagnostics en laboratoire, instrumentaux et différentiels. Tout d'abord, une partie du tissu de l'estomac est prélevée pour analyse, puis un test d'acidité et de pepsine est utilisé.

Traitement

Tout traitement de gastropathie nécessite des enzymes, des analgésiques et des gastrocytoprotecteurs. Des moyens peuvent également être prescrits pour réduire la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac.

Quand une bactérie Helicobacter est détectée, les médecins prescrivent des antibiotiques au patient. L'intervention chirurgicale est pratiquée lorsqu'il y a un saignement à l'estomac qui ne peut pas être arrêté. Dans ce cas, la laparoscopie est utilisée.

Pronostic et prévention

Si la maladie est traitée rapidement et efficacement, elle ne représente aucun danger pour la vie. Un pronostic négatif se produira dans le cas où la maladie est négligée et conduit à l'apparition de tumeurs malignes, ainsi qu'en présence d'anémie pernicieuse.

Après avoir examiné les causes de la gastropathie, il est recommandé de concevoir les méthodes de prévention de manière à protéger votre corps contre les influences négatives externes et internes. Tout d’abord, vous devez suivre votre régime alimentaire, abandonner vos addictions, ne pas abuser de drogues, éviter les situations stressantes.

Gastropathie de l'estomac: qu'est-ce que c'est et comment traiter

La gastropathie est un nom commun pour diverses maladies de l'estomac, ce qui signifie en grec douleur à l'estomac, souffrance. Gastrite et gastropathie souvent confondues, mais en médecine, le concept est différent. Sous gastrite, comprendre les modifications de la muqueuse gastrique, confirmées par des études morphologiques caractéristiques de l'inflammation. Pour effectuer un tel diagnostic par endoscopie, le matériel (biopsie) est prélevé et une histologie est réalisée. La gastropathie implique des lésions de la muqueuse épithéliale, des modifications des vaisseaux sanguins et des capillaires, parfois une inflammation mineure de la membrane muqueuse.

Code CIM-10

Épidémiologie

L'épidémiologie de la maladie indique que chaque deuxième habitant de la planète souffre de troubles du système digestif et qu'il y en a plus de 50% à l'âge de 50 ans. Si nous considérons qu'au début, souvent, la maladie ne se révèle pas et n'est donc pas figée, le tableau est encore plus grand.

Causes de la gastropathie

La gastropathie est considérée comme une conséquence de l'influence d'irritants externes (exogènes) ou internes (endogènes). Par exogène incluent:

  • régime alimentaire malsain;
  • forte consommation d'alcool et de drogue;
  • fumer

Sous le terme endogène comprendre:

  • jeter la bile du duodénum;
  • prendre des médicaments, y compris des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • processus stagnants depuis longtemps;
  • brûlures et blessures;
  • approvisionnement en sang insuffisant aux parois de l'estomac.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque incluent l’une des causes pouvant causer une gastropathie. Il s’agit de la consommation incontrôlée de drogues et d’aliments irréguliers contenant des aliments gras et épicés grossiers, de la nicotine et de l’alcool de qualité médiocre. L’âge avancé, le sexe féminin, la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que l’ignorance des problèmes de santé constituent un domaine de risque sérieux pour le développement de la gastropathie.

Pathogenèse

La pathogenèse de la gastropathie est un changement complet ou partiel de la structure de la muqueuse gastrique, une perturbation des fonctions des cellules de ses glandes, ce qui entraîne une violation de son activité digestive et contractile. En fait, il s’agit d’une gastrite chronique, qui dure depuis longtemps, n’a pas été traitée ou traitée incorrectement et a entraîné des modifications pathologiques. Il n'y a pas de processus inflammatoire ou il est insignifiant.

Symptômes de la gastropathie

La gastropathie au stade initial est asymptomatique. Souvent, les premiers signes sont obscurcis par des symptômes qui indiquent d’autres pathologies contre lesquelles la maladie se développe. Mais au bout d'un moment, la maladie se fera sentir par la lourdeur de l'estomac, son surpeuplement, ses brûlures d'estomac, ses éructations, ses nausées, parfois ses vomissements, son météorisme.

Gastropathie chez les enfants

En termes d’incidence de la gastropathie chez les enfants, elle se classe au deuxième rang après les infections respiratoires. Le chef de file est la gastropathie aiguë, caractérisée par une apparition soudaine et une évolution rapide. Il peut se développer même dans la petite enfance lors du passage à une alimentation artificielle ou à des allergènes alimentaires. Des irritants tels que des invasions massives infectieuses, des médicaments, des aliments gâtés et des laits lactés sont également possibles. La maladie se manifeste par un malaise général, une anxiété, des douleurs à l'estomac et au nombril, un manque d'appétit, des nausées, des vomissements, des diarrhées. La phase aiguë peut devenir chronique, caractérisée par une douleur "affamée", une sensation de satiété et de plénitude de l'estomac. Le stade chronique peut devenir le "compagnon" d'un enfant pendant une longue période de sa vie.

Les étapes

Les stades de la maladie sont déterminés par la nature de l'évolution, la durée de la maladie, l'efficacité du traitement, l'état de la surface interne de l'estomac. Il existe plusieurs classifications de la gastropathie. Selon l'un d'entre eux, on distingue le cours aigu (à court terme) de la maladie et le traitement chronique (à long terme), qui se distinguent par le type d'infiltration inflammatoire (compactage). Un autre système comprend les étapes suivantes:

  1. initiale - se caractérise par une légère inflammation de la surface de la muqueuse sans perturber sa structure;
  2. chronique - se produit lorsque le diagnostic tardif et aucun traitement, affecte la sécrétion du suc gastrique; conduit à l'érosion, l'ulcération et des dommages aux glandes sécrétoires (diffuse);
  3. atrophique - indique la négligence de la maladie; il se caractérise par une dégénérescence des parois gastriques, le remplacement de certaines zones par du tissu conjonctif, une dégradation du bien-être général;
  4. hypertrophique - le plus grave, dans lequel les parois de l'estomac s'épaississent et deviennent grossiers, et où se forment des kystes et des adénomes sur la muqueuse; le patient perd du poids.

Gastropathie aiguë

La gastropathie aiguë survient après une brève exposition à l'estomac d'un agent nocif (infection, acides concentrés, bases, alcool), se manifestant par des douleurs dans la région épigastrique, des nausées, des éructations, des vomissements, des diarrhées. A l'examen, le médecin constate une langue sèche et blanche, un abdomen distendu, des sensations douloureuses à la palpation et parfois une élévation de la température. Un test sanguin révèle une leucocytose nécrophile.

Gastropathie chronique

La gastropathie chronique est une maladie à évolution lente, accompagnée de modifications progressives de la muqueuse gastrique sous forme d'infiltration lymphoplasmocytaire. Au fil du temps, une atrophie des cellules épithéliales se produit, les fonctions de l'estomac sont perturbées, ce qui affecte la sécrétion de pepsine et d'acide chlorhydrique. La gastropathie chronique survient souvent sans aucune manifestation clinique, mais au cours des exacerbations, elle provoque des nausées, des éructations, des selles détendues, des brûlures d'estomac, des douleurs. La clinique de gastropathie chronique avec augmentation et diminution de la sécrétion d'acide chlorhydrique est différente. Le premier est plus exposé aux hommes en bas âge, le second aux personnes d'âge moyen et avancé.

Gastropathie modérée

La base de la gastropathie est la mutation des cellules des couches épithéliales internes du tissu conjonctif. Cette dégénérescence est appelée dysplasie épithéliale des glandes. Il existe plusieurs stades de gastropathie, en fonction du degré d'endommagement de cette couche: légère, modérée et grave ou grave. Les deux premiers stades sont de gravité similaire et sont combinés en un groupe. Les tissus des foyers touchés sont de grandes cellules monomorphes de forme cubique à gros noyaux brillants. Ils ont un effet désorganisant sur le travail des cellules saines de la couche muqueuse de l'épithélium.

Gastropathie 1 et 2 degrés

La gastropathie 1 degré correspond à des modifications mineures de l'épithélium, réduisant la sécrétion du suc gastrique. La gastropathie de grade 2 est un processus pathologique plus profond et plus évident, la dégénérescence cellulaire se produit plus rapidement qu'avec un degré. Mais ces étapes sont réversibles avec un traitement initié en temps opportun.

Les formulaires

Sous le nom de "gastropathie" se trouve un grand nombre de maladies chroniques de l'estomac, qui ne sont pas toutes suffisamment étudiées. Il en existe donc diverses classifications et elles sont conditionnelles. Classification endoscopique de la gastropathie en trois étapes successives: description, interprétation et conclusion finale.

Dans la description, une évaluation visuelle est effectuée de la surface de l'estomac, du mouvement et de la taille de ses parois, de la couleur de la membrane muqueuse et de la présence de lésions. L'interprétation donne des réponses aux questions indiquées dans le sens de la gastro-endoscopie, en tenant compte du diagnostic clinique. Pour la conclusion finale, un échantillon de biopsie est prélevé.

Gastropathie érythémateuse

La gastropathie Erimatozny est une rougeur de la muqueuse gastrique et est détectée à l'aide d'un examen endoscopique. Il existe des zones focales, couvrant une ou plusieurs sections individuelles de l'estomac, et communes, sur toute la surface du corps ou sur la plus grande partie de celle-ci. La gastropathie focale est asymptomatique, avec sa distribution plus étendue, des sensations caractéristiques de la gastrite apparaissent: lourdeur et douleur dans la région épigastrique, sensation de plénitude dans l'estomac, éructations, faiblesse générale, brûlures d'estomac.

Gastropathie érosive

La gastropathie érosive est caractérisée par la présence de lésions muqueuses - érosion. Ils sont divisés en tranchants, de 1 à 2 mm, et chroniques, de 3 à 7 mm, semblables à l’acné avec un creux au centre. La principale cause de gastropathie érosive est l’effet agressif de facteurs endogènes et exogènes: brûlures, blessures, médicaments, reflux biliaire, invasions bactériennes. Il peut être asymptomatique et se manifester par une douleur dans l'hypochondre droit, un météorisme et parfois des saignements gastriques.

Gastropathie congestive

La gastropathie congestive implique une violation de la motilité du tractus gastro-intestinal. Il se manifeste par des ulcères et des érosions dans l'antre inférieur de l'estomac et dans la partie supérieure de l'intestin grêle. La détérioration de l’approvisionnement en sang de l’organe provient principalement des effets négatifs de la contamination par l’alcool, la nicotine et Helicobacter pylori. Ce type de gastropathie accompagne souvent la pathologie du foie, des reins, des ulcères d'estomac, des brûlures, des tumeurs pancréatiques.

Gastropathie atrophique

Dans la gastrite atrophique, les cellules des glandes sécrétoires renaissent, s'atrophient et perdent leur capacité à remplir leurs fonctions. Les cellules endommagées sous l'influence de réactions auto-immunes donnent naissance à leur propre espèce, une régénération pathologique se produit et à la place du suc gastrique, du mucus est produit. Ce diagnostic est caractérisé par une acidité réduite de l’estomac, ce qui en soi n’est pas le pire, car il peut être amélioré artificiellement. Une conséquence plus dangereuse est l'apparition de tumeurs, y compris malignes. Le terme gastropathie subatrophe est considéré comme obsolète, dans la pratique clinique moderne presque jamais utilisé. Cela implique le stade initial de la gastropathie atrophique.

Gastropathie antrale

La gastropathie antrale affecte l'antre de l'estomac. Elle a notamment pour fonctions de réduire les aliments à une taille de 1,5 à 2 mm et de les introduire dans le duodénum par le sphincter pylorique. À l'endroit du pylore, du mucus est libéré - un milieu alcalin qui neutralise l'action de l'acide chlorhydrique. De plus, les cellules endocrines des glandes de ce département produisent les hormones gastrine, endorphines, sérotonine. La violation du travail de cette partie de l'estomac entraîne une diminution du taux de déplacement des aliments dans le tube digestif, ce qui entraîne une stagnation de l'estomac et une fermentation. Une personne ressent de la lourdeur, de la douleur. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par cette pathologie, mais on la retrouve également chez les jeunes. L'absence de traitement peut entraîner la formation d'un ulcère, qui dans ce lieu de localisation peut être traité facilement.

Gastropathie catarrhale

Catarral signifie la forme la plus simple de gastropathie, dans laquelle l'inflammation ne s'étend qu'aux couches supérieures de la muqueuse gastrique. Elle peut être accompagnée d'une sécrétion accrue du suc gastrique, de son insuffisance et de symptômes caractéristiques de ces affections. Les causes de la pathologie sont différentes, y compris la violation du régime alimentaire, l'intoxication alimentaire, chimique, facteur traumatique.

Gastropathie hyperplasique

La gastropathie hyperplasique est caractérisée par une augmentation excessive du nombre de cellules des glandes sécrétoires, ce qui entraîne une prolifération des tissus et la formation de plis et de croissances à l'intérieur de l'estomac. Cette forme de gastrite est plus sensible chez les personnes jeunes et âgées, principalement les hommes. La gastrite hyperplasique comprend les maladies suivantes:

  • Syndrome de Menetries, caractérisé par l’apparition de plis profonds et immobiles et par la possibilité de leur propagation sur les parois intestinales;
  • La maladie de Zollinger-Ellison, caractérisée par une sécrétion excessive de gastrine, entraînant la formation d'érosions, d'ulcères et de gastrine;
  • gastrite hypersécrétoire.

Gastropathie diffuse

Le terme "diffuse" fait référence à la prévalence de processus pathologiques sur tout le corps de l'estomac ou sur la majeure partie de celui-ci. La gastropathie diffuse se manifeste à la fois dans les formes aiguës et chroniques. La raison de son apparition peut être n'importe laquelle de ces raisons. Sa forme superficielle - la plus facile, sans symptomatologie, se retrouve, en règle générale, par hasard au cours de la gastropathie. Une évolution chronique à long terme provoque des modifications structurelles de la membrane muqueuse et se manifeste par des symptômes caractéristiques de la gastrite.

Gastropathie par reflux

La gastropathie par reflux consiste en une variété de lésions de l'estomac résultant de l'introduction du contenu du duodénum dans celui-ci. Le plus souvent, sa région antrale en souffre. Les acides biliaires et leurs sels, les enzymes pancréatiques et d’autres composants pénètrent dans l’estomac par le gardien mal fermé, ont des effets néfastes sur la membrane muqueuse, provoquant ainsi une inflammation, une érosion et des ulcères. Une telle gastropathie se manifeste par une douleur sans localisation nette, une floraison blanche sur la langue, des éructations.

Gastropathie hyperémique

La gastropathie hyper-céramique est causée par une augmentation du flux sanguin vers la muqueuse gastrique. Lors d'une enquête, la gastro-endoscopie indique une rougeur, des ecchymoses et un gonflement. Il arrive que focalisé, dans certains petits domaines, et commun, peut couvrir divers départements du corps.

Gastropathie hypertrophique

La gastropathie hypertrophique est une déformation profonde des parois de l'estomac, qui affecte non seulement la couche muqueuse, mais aussi les muscles. En d'autres termes, il s'agit du processus de formation de tumeurs bénignes. Selon le type de déformation, on distingue la gastropathie polypeuse, verruqueuse, granuleuse ou kystique et la maladie de Ménétrie. Les néoplasmes sont simples et multiples, focaux et diffus. Ils sont plus fréquents chez les hommes en raison de leur incontinence inhérente à la consommation d'alcool, de tabac, d'aliments gras et épicés.

Gastropathie portail

La gastropathie porte consiste en une variété de lésions des couches muqueuses et sous-muqueuses de l'estomac causées par une vasodilatation due à une hypertension portale. Dans le système de la veine porte, une augmentation de la pression se produit, ce qui conduit à la dilatation des capillaires, des artérioles et des veines des parois de l’estomac et à un apport sanguin accru. Il existe plusieurs degrés de gravité de la maladie:

  • la lumière (à la surface de la muqueuse, il y a un motif en mosaïque formé par les vaisseaux);
  • milieu (apparition de fragments solides rouges);
  • sévère (fusion des hémorragies ponctuelles en un motif brun noir).

Le processus inflammatoire dans la gastropathie portale n'est pas observé. Il peut y avoir des hémorragies gastriques mineures, qui n'ont pas elles-mêmes de conséquences irréparables.

Gastropathie associée

La gastropathie associée inclut la pathologie causée par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). À l’heure actuelle, l’utilisation des AINS se généralise, car C'est un outil efficace dans le traitement du système musculo-squelettique, des migraines, des fièvres, pour la prévention des maladies vasculaires, en dentisterie et en oncologie pour l'anesthésie. Mais en plus du but spécifique de l'action, l'utilisation systémique de médicaments peut endommager la membrane muqueuse des organes digestifs, provoquer des ulcères et de l'érosion, des saignements d'estomac et une obstruction. Souvent, sur le fond de sensations douloureuses de la maladie sous-jacente, les gastropathies associées aux AINS ne donnent pas de symptômes tangibles; elles sont donc déjà détectées au stade des complications.

Gastropathie exsudative

Sa gastropathie exsudative a un autre nom, la maladie de Menetries, du nom d'un médecin français qui l'a décrite en 1888. C'est une maladie assez rare, consistant en la formation de plis profonds sur la paroi de l'estomac, dont la hauteur peut parfois atteindre 3 à 3,5 cm. Dans le même temps, les cellules principales et obkladochny diminuent et le nombre de cellules produisant du mucus augmente. Les causes de la pathologie ne sont pas bien comprises. On croit qu'une exposition à long terme à la membrane muqueuse de l'alcool, des métaux lourds, de l'hérédité, d'un trouble métabolique peut déclencher la maladie. Parfois, la gastropathie exsudative est considérée comme une tumeur bénigne. En supposant que ce diagnostic puisse être une douleur à l’estomac douloureuse, apparaissant après un repas, une perte d’appétit, souvent une perte de poids, parfois des saignements non abondants.

Gastropathie granulaire

La gastropathie granulaire doit son nom à l'évaluation visuelle donnée par les gastro-entérologues lors de l'endoscopie. Les parois de l'estomac dans cette pathologie sont recouvertes de petites formations granulaires (de quelques millimètres à un centimètre). La maladie se développe principalement chez les hommes après 40 ans. Au début, il ne se manifeste pas, entraîne en outre un gonflement de la membrane muqueuse et une altération du métabolisme des protéines.

Gastropathie lymphoïde

La gastropathie lymphoïde ou lymphocytaire est considérée comme une maladie rare, apparaissant dans le contexte d'une gastrite chronique à long terme. Elle se caractérise par une accumulation sur le site de la lésion de l'épithélium de la membrane muqueuse de l'estomac ou du duodénum de lymphocytes sous forme de follicules. Si l'évolution chronique de la maladie est causée par la bactérie Helicobacter pylori, il se produit une forte augmentation des cellules de la couche folliculaire - une hyperplasie lympho-folliculaire, dans laquelle les plis du tissu lymphoïde grossissent. Les médecins pensent qu'il s'agit de la réponse de l'organisme à la reproduction des bactéries. En plus de la biopsie, ce diagnostic est réalisé par fluoroscopie afin de déterminer l'étendue de la croissance des tissus et le risque de transformation en néoplasmes malins.

Gastropathie réactive

La gastropathie réactive s'appelle également produit chimique. La cause la plus courante de cette maladie est le reflux biliaire et l'utilisation à long terme des AINS. L'effet de ces facteurs sur l'état de la muqueuse gastrique a déjà été décrit ci-dessus. Il a également été noté qu'il se développe chez les patients opérés de l'estomac.

Gastropathie ulcéreuse

La gastropathie ulcéreuse se réfère à la forme aiguë de la maladie. Quelques heures après l'entrée de l'agent nocif, le processus inflammatoire de la membrane muqueuse se développe rapidement. Après un certain temps, une personne ressent les symptômes typiques d'une intoxication: nausée, vomissement, sensation de distension dans l'estomac. Il y a souvent du sang dans les vomissures et, après avoir vidé l'estomac, des vomissements de la bile commencent. Avec de tels événements, il est nécessaire de contacter de toute urgence une institution médicale afin d'arrêter le processus pathologique à temps et d'éviter des complications graves.

Gastropathie papulaire

La gastropathie papulaire est caractérisée par la formation de papules simples dans différentes parties de l'estomac ou multiples, concentrées dans une. En terminologie médicale, ce nom est érosion. Il n'affecte pas les couches profondes de la membrane muqueuse et, lors de la guérison, ne laisse pas de cicatrice musculaire.

Gastropathie urémique

La gastropathie urémique survient chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique affectant de nombreux organes humains, mais le plus souvent le tube digestif. Il agit comme un mécanisme compensatoire dans les échanges d’azote et d’électrolytes, en violation de ces fonctions des reins. En raison de la dégradation de l'urée dans l'estomac, de l'ammoniac se forme, ce qui provoque une sécrétion accrue d'acide chlorhydrique. Les conséquences de ce processus sont une inflammation des muqueuses, la formation d'érosions et d'ulcères, des saignements. Une autre option consiste à réduire l'acidité due à la perte de sensibilité des cellules occipitales à la gastrine, au développement d'une atrophie muqueuse, qui est encore plus dangereuse pour la santé.

Gastropathie induite

Le mot «induire» est interprété comme «influencer». Le terme médical "gastropathie provoquée" signifie l'apparition d'une maladie sous l'influence de quelque chose. Le plus souvent, cela fait référence à la participation de médicaments au début du processus pathogène. Nous avons déjà examiné dans la littérature des gastropathies induites par les AINS et l’aspirine.

Gastropathie mixte

La gastropathie mixte survient à la suite du développement de ses différentes formes. Le plus souvent, un patient présente une gastropathie érosive, superficielle, hémorragique et hypertrophique. En règle générale, la formation d'érosion et l'altération de la microcirculation sanguine dans les vaisseaux et les capillaires de l'estomac peuvent aggraver la détérioration de la surface de la muqueuse, sans toucher les couches profondes de la membrane muqueuse, et atteindre un stade hypertrophique sévère.

Complications et conséquences

En cas de détection tardive et de traitement de la gastropathie, le processus pathologique peut passer à un stade de complications, consistant en une digestion altérée en raison d'une production insuffisante de suc gastrique et de pepsine, d'une congestion de l'antre de l'estomac, provoquée par des troubles de la motilité. Les conséquences peuvent être le développement d'une anémie déficiente en vitamine B12 due à une violation de l'absorption des nutriments par l'estomac, à la formation de tumeurs, même malignes, et de saignements gastriques.

Diagnostic de la gastropathie

Le diagnostic de la gastropathie est réalisé par un gastro-entérologue. La clarification des antécédents de la maladie et du tableau clinique peut ne pas être suffisante pour le diagnostic. Il existe toute une gamme de mesures pour donner une image précise des pathologies. Ceci et l'évaluation en laboratoire du matériel à l'étude, l'utilisation de diagnostics instrumentaux et la différenciation avec d'autres maladies.

Si une gastropathie est suspectée, une analyse histologique est réalisée en examinant un échantillon de tissu (biopsie) prélevé. Pour ce faire, les zones de dommages visibles et en bonne santé, adjacentes à eux, pris séparément du matériel. Cette analyse vous permet d’identifier certains types de gastrite chronique ou d’établir la nature des tumeurs. Deux types de pâtes sont utilisés pour déterminer l’état de la muqueuse: l’acidité (pH-métrique intragastrique) et le rapport plasmide de pepsinogène I et de pepsinogène II - les proenzymes produites par les glandes ganglionnaires de l’estomac. Également analysé pour la présence de la bactérie Helicobacter pylori, éventuellement une étude génétique biochimique. La procédure standard est un test sanguin général et biochimique, une analyse d’urine (pour déterminer le niveau d’uropepsine) et des matières fécales (programme commun).

Lors du diagnostic instrumental, recourir à l’endoscopie conventionnelle et à l’échographie. L'avantage de ce dernier réside dans l'opportunité unique non seulement de voir de l'intérieur l'œsophage, l'estomac, le duodénum, ​​mais également grâce à un capteur spécial qui permet d'afficher une image à l'écran. Pour un diagnostic plus précis et nommer une fluoroscopie.

Que faut-il examiner?

Diagnostic différentiel

Sur la base des nombreuses variétés de gastropathie et des causes de leur origine, il est important de procéder à un diagnostic différencié, car chacun d'eux a ses particularités de traitement. En outre, la gastropathie chronique avec acidité accrue dans la symptomatologie est similaire à la maladie ulcéreuse peptique, mais avec une douleur moins sévère, qui n’est ni saisonnière ni en déclin, tout en adhérant au régime. Une différenciation de la maladie avec une cholécystite chronique, une pancréatite et une tumeur maligne est également nécessaire.

Traitement de la gastropathie

Le traitement de la gastropathie dépend de nombreux facteurs: la nature de la pathologie, les causes de sa survenue, le type (aigu ou chronique). La tactique de traitement de la gastrite aiguë consiste à éliminer le facteur dommageable - lavage gastrique, avec une sonde ou une consommation abondante d'alcool, suivi par l'induction de vomissements, la prise de sorbant, de médicaments gastro-protecteurs, d'enzymes, d'antispasmodiques avec douleur intense. Le traitement de la gastrite chronique n'a pas un tel protocole spécifique, car il est différent avec une acidité différente de l'estomac. Ainsi, en cas de gastropathie hyperacide, un traitement antisécrétoire est utilisé, des inhibiteurs de la pompe à protons sont utilisés; pour le traitement de la gastropathie atrophique, ils ne sont pas nécessaires, mais ils ont besoin de médicaments normalisant la motilité de l'estomac, de préparations à base de fer et de vitamines. Des médicaments antibactériens sont utilisés en cas de détection de la bactérie Helicobacter. L'utilisation de préparations enzymatiques, de gastrocytoprotecteurs, d'analgésiques, ainsi que de diététique et d'hydrothérapie est commune à tous les types de gastropathie.

Des médicaments

Arrêtons-nous sur les médicaments utilisés pour traiter la gastropathie. La composition du traitement antisécrétoire comprend les médicaments suivants: ranitidine, famotidine, caramel, inhibiteurs de la pompe à protons - ésoméprazole, lansoprazole, oméprazole.

La ranitidine bloque sélectivement les récepteurs d'histamine H2, empêchant ainsi la production d'acide chlorhydrique. Disponible en comprimés et solutions injectables. Il est prescrit à raison de 0,15 g le matin et le soir ou de 0,3 g au coucher pendant 1 à 2 mois. Les effets secondaires sont rares, mais peuvent se traduire par des maux de tête, des vertiges, de la fatigue, des éruptions cutanées. Contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 14 ans.

Esoméprazole - capsules, les doses sont prescrites individuellement, en moyenne, il est 0.02g une fois avant le petit déjeuner, si nécessaire, il peut être augmenté à 0.04g. La durée du traitement est de 2 à 4 semaines. Les effets secondaires se manifestent par une somnolence, un engourdissement des membres, une diarrhée, des douleurs abdominales, une stomatite. Ne nommez pas les mères enceintes ou allaitantes.

Le traitement antihelicobacter comprend les médicaments suivants: ornidazole, amoxicilline, métronidazole; préparations de bismuth: vikaline, de-nol. Les gastrocytoprotecteurs qui protègent la muqueuse gastrique des effets agressifs comprennent le maalox, l’Almagel, le phosphalugel, le gastromax.

Gastromax - disponible sous la forme de comprimés à croquer. Ils sont appliqués à partir de 12 ans. Tarif journalier - 2 pcs avec des brûlures d'estomac ou une heure après avoir mangé. La réponse au médicament est la nausée, la constipation et les allergies. Contre-indiqué chez la femme enceinte, avec hypersensibilité, insuffisance rénale.

Dans le cours aigu de la gastropathie, des sorbants sont utilisés: atoxyle, enterosgel, charbon actif.

Atoxyl est un entérosorbant de 4 générations, il est produit en poudre, vendu en flacons. Avant utilisation, l'emballage est ouvert et complété avec de l'eau jusqu'à une marque de 250 ml, agité jusqu'à dissolution complète. Le médicament est parfois accompagné de constipation. Pendant la période d'allaitement d'un enfant jusqu'à l'âge d'un an et pendant la grossesse, il est préférable de s'abstenir de traitement avec un remède, car les impacts négatifs sur ce contingent n’ont pas été étudiés.

Préparations enzymatiques qui facilitent la digestion des aliments, telles que: Créon, Mezim, festif. Pour améliorer la motilité de l'estomac incluent: motilium, cerrucal.

Reglan - comprimés, normalisant le ton des organes digestifs. Une demi-heure avant les repas, vous devez boire 10 mg, 3 à 4 fois par jour. La dose administrée aux enfants est calculée à raison de 0,1 mg par kilogramme de poids. Le traitement peut durer de un à six mois. Il peut y avoir des effets indésirables du système nerveux central (acouphènes, anxiété, dépression), cardiovasculaires (augmentation de la pression, tachycardie), endocriniens (défaillances du cycle menstruel), ainsi que des allergies et des diarrhées. Contre-indiqué en cas d'obstruction intestinale, de saignements gastriques, d'épilepsie et de sensibilité particulière aux composants du médicament.

Pour le soulagement de la douleur résultant de la gastropathie et le soulagement des spasmes, no-silo et riabal sont prescrits.

Vitamines

Dans les maladies des organes digestifs dues à une mauvaise absorption par les parois de l'estomac, le corps a besoin de nutriments, il manque de vitamines et de minéraux. Afin de ne pas provoquer d'hypovitaminose, qui peut entraîner d'autres échecs, vous devez saturer votre alimentation avec des aliments contenant les composants nécessaires ou prendre des vitamines de pharmacie. Leur composition dépend du type de gastropathie, de l'acidité de l'estomac, de sorte que seul un médecin peut prendre rendez-vous. Lorsque la gastrite hypocide prescrit de la vitamine E, elle est présente dans les graisses, le lait et l’huile végétale. Pour une faible acidité, il convient d'utiliser les vitamines C (trouvées dans les églantines, les agrumes et les choux) et les PP (dans la viande et le poisson). Une carence en vitamine B6 peut survenir, entraînant des troubles métaboliques et nerveux. Il entre dans le corps avec du pain aux grains, des haricots et des pois. Le manque de vitamine B12 provoque une anémie, il fonctionne bien avec l'acide folique, il est dans les produits d'origine animale. La vitamine A empêche la pénétration d'infections à travers les parois endommagées de la membrane muqueuse. Elle provient de légumes et de beurre, de céréales.

Traitement de physiothérapie

Un traitement physiothérapeutique de la gastropathie est indiqué après l'élimination de l'exacerbation. Les méthodes visant à éliminer la maladie comprennent:

  • correction de la sécrétion (magnétothérapie, eau minérale);
  • végéto-correcteurs (électro-, aérothérapie);
  • anti-inflammatoire (traitement cryogénique, thérapie UHF);
  • régénératif (traitement par infrasons, laser infrarouge);
  • antispasmodique (galvanisation, paraffine);
  • sédatif (conifères et bains minéraux);
  • immunomodulateur (magnétothérapie de la région ombilicale et du thymus).

Traitement folklorique

De nombreuses recettes de traitement traditionnel contiennent l’utilisation d’apidproducts, à la fois séparément et en combinaison avec d’autres ingrédients médicinaux. Ainsi, vous pouvez dissoudre une cuillère à café de miel dans un verre d'eau à la température ambiante, boire avant les repas pendant 20-30 minutes. Il suffit de faire du jus d'aloès avec du miel: les feuilles coupées de la plante sont laissées au réfrigérateur pendant 10 à 12 jours, puis broyées et pressées pour en extraire le jus. En mélangeant des proportions égales avec du miel, buvez une cuillère à soupe avant de manger. La propolis a une bonne réputation dans le traitement de la gastropathie, 30 à 40 gouttes d’une teinture pharmaceutique à jeun ont un effet cicatrisant et antiseptique. Vous pouvez prendre perga (dose unique - une cuillère à café par 50g d’eau, pour insister quelques heures).

L'argousier a des propriétés vraiment miraculeuses. Son huile a un effet analgésique, anti-inflammatoire et régénérant, ce qui la rend très utilisée en gastro-entérologie.

Phytothérapie

Dans la nature, il existe de nombreuses plantes et herbes pouvant contribuer à divers troubles et dysfonctionnements du tube digestif. Ce sont la camomille, le millepertuis, le calendula, la sauge, l’immortelle, le thym, la marée, le plantain, le lin, l’écorce de chêne et bien d’autres. Vous pouvez les préparer en guise de thé et de boisson avant de manger, ou vous pouvez acheter des frais gastriques spéciaux à la pharmacie, en tenant compte de votre diagnostic et de votre acidité, et les préparer selon les recommandations de l'emballage. Appliquer après une période aiguë et un bain avec infusions des herbes ci-dessus, ainsi que des compresses sur la région épigastrique.

Homéopathie

Le traitement homéopathique est réalisé en association avec le principal et uniquement sur prescription du médecin homéopathique, qui tient compte non seulement du diagnostic, mais également du caractère, de la constitution d'une personne et d'autres caractéristiques individuelles. En voici quelques unes:

  • Amarin - gouttes orales, dans la composition desquelles des substances d'origine végétale; utilisé dans les troubles gastro-intestinaux causés par une diminution de la sécrétion et de la motilité de l'estomac, des spasmes, du syndrome douloureux. Recommandé pour une réception à partir de 11 ans, 10 à 20 gouttes diluées dans une petite quantité de liquide, à boire trois fois par jour. Contre-indiqué dans les ulcères de l'estomac et du duodénum, ​​l'hypertension artérielle. Un effet secondaire possible est la manifestation d'une allergie.
  • Gastrikumel - les pilules, contiennent des substances d'origine végétale et minérale, activent les défenses de l'organisme et normalisent les dysfonctionnements de l'estomac. Il est recommandé aux enfants de moins de 12 ans de piler 1 comprimé et de le dissoudre dans deux cuillères à soupe d’eau. La solution obtenue doit être administrée à l'âge de 2 à 6 ans, en deux cuillères à thé, de 6 à 12 à 3 cuillères. Après 12 ans et les adultes - une pilule sous la langue jusqu'à la résorption complète. Le médicament est pris pendant 20 min. avant les repas ou une heure après. Les effets secondaires et les contre-indications n'ont pas été étudiés et ne sont donc pas connus.
  • Hepar compositum est une solution injectable, un médicament complexe prescrit pour les troubles des organes digestifs. Il est administré une fois tous les 1 à 3 jours par voie sous-cutanée, intramusculaire ou intraveineuse. Données sur les effets indésirables, pas de contre-indications;
  • Kalium floratum - Les comprimés, applicables à toutes les catégories d'âge, diffèrent par la dose et la fréquence, en fonction de l'âge et de la nature de l'évolution de la gastropathie - aiguë ou chronique. Les enfants âgés de moins d’un an ont recommandé 1 comprimé, dissous dans l’eau 1 à 2 fois par jour, comme beaucoup d’adultes, mais la fréquence d’admission peut aller jusqu’à 6 fois. En cas d'hypersensibilité aux composants du produit, des réactions allergiques sont possibles.

Tous ces médicaments ne peuvent être prescrits aux femmes enceintes qu’avec l’autorisation du médecin, ils n'ont pas été testés cliniquement chez cette catégorie de patients.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est utilisé s'il n'est pas possible d'arrêter la douleur ou d'arrêter les saignements gastriques. Le plus souvent, il s'agit d'une méthode laparoscopique, réalisée à l'aide d'outils spéciaux et ne nécessitant pas de traumatisme profond des tissus de l'organe.

Régime alimentaire pour gastropathie

Le régime alimentaire pour la gastropathie occupe une place importante dans le traitement de la maladie avec les méthodes thérapeutiques. Les régimes spéciaux ont leurs propres numéros (numéros 1, 1a, 1b, 2, 3 et 4) et sont recommandés pour l'alimentation pendant les exacerbations et l'évolution chronique du processus pathologique. Ils sont basés sur les "baleines" suivantes:

  1. nutrition fractionnée, sa régularité, la modération des portions;
  2. produits de haute qualité et exclusion des aliments épicés et gras, des produits de boulangerie frais;
  3. technologie de traitement des aliments, y compris ébullition ou cuisson à la vapeur;
  4. exclusion des plats froids en dessous de 15 ° C et chauds au-dessus de 60 ° C;
  5. Éviter les légumes et les fruits acides avec une acidité accrue de l'estomac;
  6. utilisation de produits qui augmentent la motilité gastrique avec une sécrétion réduite.

Dans le menu du patient, il doit contenir diverses céréales, purée de soupe, viandes maigres, mêmes produits laitiers, fromages non tranchants, chou-fleur, courgettes, potiron, pommes de terre, miel, fruits, en tenant compte de l'acidité, pain séché, etc.

Prévention

Connaissant les causes de la gastropathie, il est important de mettre en place des mesures préventives de manière à protéger le corps des effets néfastes des facteurs externes et internes au mieux de vos capacités. Tout d’abord, il faut surveiller la fraîcheur des produits, éviter les aliments épicés, chauds et gras. Il ne faut pas surcharger l'estomac avec une grande quantité de nourriture, pour observer la modération dans la prise d'alcool, dans le tabagisme. Si possible, n'abusez pas de drogues, n'utilisez pas l'auto-traitement. Lorsque vous travaillez avec des composés chimiques, il est nécessaire d'appliquer un équipement de protection. Les agents antisécrétoires sont une méthode efficace dans la prévention de la gastropathie hyperacide. En adoptant un mode de vie sain, faire du sport aidera à éviter le stress et à normaliser l’état psycho-émotionnel, dont le déséquilibre conduit souvent à des exacerbations.

Prévisions

Avec le traitement rapide de la gastropathie avec une acidité élevée, la maladie ne représente pas une menace pour la vie. Le pronostic est défavorable dans le développement de l'anémie pernicieuse, la transformation des cellules bénignes en cellules malignes dans le cas de la sécrétion réduite du suc gastrique.

Plus D'Articles Sur Les Types D'Acné