La rosacée est une pathologie dermatologique de nature chronique, accompagnée d’une hyperhémie locale de l’épiderme au niveau du visage. Le traitement de l'acné rosacée n'a rien à voir avec le traitement de l'acné. La maladie se forme chez une personne après 25-30 ans. La prévalence dans la population est de 15-20%. Aux premiers stades de la maladie, la consultation en temps voulu d'un dermatologue revêt une grande importance, alors que l'auto-traitement ne peut que rendre le diagnostic plus difficile.

Traitement externe de l'acné - une liste de médicaments

Un spécialiste après avoir établi le diagnostic de rosacée (rosacée), confirmé par des études de diagnostic, recommande un traitement local avec les médicaments suivants:

1. Gels et pommades avec des antibiotiques.

  • Crème antimicrobienne "Rosamet". Est devenu un médicament efficace pour le traitement de la rosacée, comme en témoignent de nombreuses revues sur le net. La dynamique positive se manifeste à 4-5 jours, l'inflammation et les rougeurs sont réduites.
  • Gel antibactérien Skinoren. Son effet est similaire à la crème "Rosemet", mais un peu agressif envers les peaux sensibles.

2. Gâteaux à l'ichtyol. Faites-vous. "Pommade Ichthyol" (20%) se mélange à la pommade Levomekol dans un rapport 1: 1. Trempez une toison avec le mélange, mettez sur le site de l'inflammation de la rosacée, fixez avec un plâtre et partez pendant la nuit. L'outil tire rapidement le pus des grosses anguilles et augmente leur taux de guérison.

3. Solutions antiseptiques. Pour soulager l'inflammation, utilisez une solution à 1% de chloramphénicol ou 0,05% de chlorhexidine. Appliqué localement.

En l'absence d'effet approprié, une thérapie systémique supplémentaire est réalisée. Le traitement est choisi individuellement par le médecin en fonction des résultats des tests. Peut être attribué:

  • Des antibiotiques;
  • Immunomodulateurs;
  • Thérapie de vitamine;
  • Prendre des médicaments hépatoprotecteurs.

Le schéma thérapeutique pour le traitement de l’acné rosacée n’est choisi que par un spécialiste du profil dermatologique, en tenant compte de la gravité des symptômes, de la catégorie d’âge de la personne, de la présence de pathologies somatiques concomitantes et de la tolérance des médicaments utilisés.

Causes de la rosacée

À ce jour, les experts n’ont pas établi les causes profondes exactes de la formation de la rosacée. Les facteurs prédisposants négatifs comprennent:

1. la présence d'acariens sous-cutanés;
2. barrières immunitaires réduites;
3. Variante chronique de gastrite due à la bactérie Helicobacter Pylori;
4. Utilisation à long terme de sous-groupes individuels de drogues;
5. Surchauffe ou sur-refroidissement local fréquent;
6. Déséquilibre d'activité des structures endocriniennes;
7. l'abus d'alcool;
8. Pathologies du système endocrinien;
9. Hypercholestérolémie.

Symptomatologie

Les manifestations de la pathologie sont reconnaissables:

  • L'éruption de la rosacée sur le derme ressemble d'abord à de petits nodules, puis se transforme en papules et pustules;
  • Rougeur locale soutenue du visage, au moins - la région du sternum, du cou;
  • Déchirure et crampes aux yeux auparavant inhabituelles;
  • Compactage important du derme dans la région de la lésion;
  • Réticulum vasculaire perceptible visuellement.

Lorsque vous identifiez une ou plusieurs combinaisons de manifestations cliniques pour un traitement réussi de l’acné rosacée, il est recommandé de consulter immédiatement un spécialiste et de vous faire tester.

Des manifestations distinctes de la maladie peuvent se former très rapidement, d'autres deviennent perceptibles avec le développement de la pathologie. Une consultation rapide avec un médecin aide à prévenir les complications négatives.

Rosacée

L'acné rosacée est une dermatose chronique, basée sur une lésion des glandes sébacées, des follicules pileux et des capillaires de la peau du visage. L'évolution de la maladie s'accompagne d'érythème cutané persistant, d'apparition de télangiectasies, de nodules rouges, se transformant en pustules. L’épaississement de la peau peut entraîner le développement de rhinophyma, blépharophyma, gnatophyma et d’autres défauts cosmétiques. Le diagnostic comprend la consultation d'un dermatologue, l'ensemencement bactériologique du contenu des pustules, l'étude n'étant pas une démodécie. Le traitement de la rosacée implique la mise en œuvre de traitements locaux complexes (lotions, crèmes antibactériennes) et généraux (antibiotiques, vitaminothérapie, immunomodulateurs).

Rosacée

La rosacée est une pathologie chronique des glandes sébacées, dans la pathogenèse de laquelle l'angiopathie, diverses pathologies neuroendocriniennes et les maladies chroniques du tube digestif occupent une place importante. Parmi les femmes qui ont appliqué à la dermatologue et dermotokosmetologu. dans le groupe d'âge de 30 à 50 ans, dans environ 5% des cas, on diagnostique une rosacée de formes et de degrés de gravité variés.

Dans la pathogenèse de la rosacée, le type de peau et la race sont importants. Ainsi, les personnes d'origine celtique, les Irlandais et les représentants des peuples du Nord sont les plus sensibles à la maladie. Selon les données officielles, l'incidence de l'acné rose chez ce groupe atteint 40% de la population totale. Alors que les représentants de la race négroïde et les asiatiques ne souffrent pratiquement pas d'acné rose, malgré une insolation excessive. Les femmes blondes de photosensibilité de types I et II souffrent presque toujours d'une forme de rosacée.

Causes de la rosacée

Le développement de l'acné rose provoque une surchauffe excessive de la peau et un refroidissement excessif de la peau, une insolation, y compris l'exposition aux rayons ultraviolets dans les lits de bronzage, des situations stressantes, une utilisation locale prolongée de glucocorticoïdes. Des soins inappropriés de la peau avec l'utilisation de gommages durs et de produits chimiques agressifs, tels que le peeling chimique à la maison, entraînent une expansion persistante du réseau vasculaire, ce qui en soi est un problème esthétique et se termine presque toujours par une acné rose.

L'abus d'alcool, de boissons chaudes, d'épices et d'aliments épicés, le tabagisme et la consommation d'aliments glacés provoquent la rosacée et, avec un diagnostic établi, ils compliquent le cours des maladies. Des antécédents de réactions allergiques avec des manifestations cutanées (dermatite de contact allergique) ne sont pas les derniers dans la pathogenèse de la rosacée.

La présence d'acariens Demodex dans les follicules renforce les symptômes de la rosacée, mais l'acarien Demodex n'est pas la cause, comme on le pensait précédemment, à la suite de laquelle un traitement incorrect a été prescrit, ce qui n'a fait que compliquer le cours de la maladie. La cause principale de la rosacée et de la pathogenèse prononcée dans leur développement n’est pas, mais la combinaison de plusieurs facteurs prédisposants augmente la probabilité de leur apparition. Dans la pathogenèse de l’acné rosacée, la microflore pathogène n’est pas un facteur provoquant, bien que la maladie soit parfois compliquée par une pyodermite à Gram négatif.

Manifestations cliniques de la rosacée

La période prodromique de développement de la maladie se caractérise par des bouffées de chaleur aiguë et soudaine sur la peau du visage avec une sensation de chaleur. Les marées apparaissent en réponse à des stimuli insignifiants pour la majorité des gens; de petites doses d'alcool entraînent une expansion persistante du réseau vasculaire sur le visage. Dans le même temps, le rougissement au stade initial de la rosacée est souvent brillant et présente une frontière nette avec une peau saine, parfois semblable à une flamme ou à des pétales de rose.

Dans la première étape, on observe un érythème persistant de la peau du visage, qui se produit déjà sans facteurs de provocation ni télangiectasie, la peau devient grasse et, en raison de l'utilisation de produits cosmétiques agressifs visant à réduire la graisse, l'hydrochange est perturbé, la séborrhée se joint, et sur le fond de peau déshydratée, pelliculaire, il y a un excès élimination du sébum. Au deuxième stade de développement de la rosacée, on observe des papules et de petites pustules en plus des rougeurs persistantes et des télangiectasies.

Au troisième stade, la rosacée se manifeste cliniquement par un érythème saturé prononcé, un réseau dense de télangiectasies, en particulier au niveau des ailes du nez et du menton, des papules et des pustules. Selon le type de peau, des nœuds et des infiltrats denses et étendus dans la partie centrale du visage peuvent se former.

Le cours de la maladie est vallonné, il y a des périodes de rémission et des périodes d'exacerbation, mais avec le temps, la durée des rémissions est réduite et les exacerbations de la rosacée deviennent de plus en plus fréquentes et chaque rechute surpasse la précédente dans son tableau clinique. Et à la suite de rémissions, on ne l'observe plus, la microflore pathogène est en train de se rejoindre ou le stade infiltrant de la rosacée entre, lorsque toute la peau du visage est épaissie, enflée et enflée.

Diagnostic de la rosacée

Le diagnostic est posé par un dermatologue sur la base d'un examen visuel. Une caractéristique importante du diagnostic est l'absence de comédons et de taches noires sur le visage. Des études supplémentaires sont attribuées pour le diagnostic différentiel; l'ensemencement et l'examen bactériologique du contenu des pustules éliminent l'infection par le staphylocoque et les autres pyodermites.

L'examen microscopique de Demodex vous permet d'ajuster les tactiques de traitement de la rosacée, compliquée par une démodécose.

Traitement de l'acné

Les premiers stades de la rosacée restent inaperçus, car les défauts décoratifs sont facilement masqués par les produits cosmétiques décoratifs, mais le traitement à ce stade est plus efficace. Les médicaments qui renforcent la paroi vasculaire sont prescrits, le traitement sédatif avec des préparations à base de plantes réduit l'excitabilité nerveuse des patients et réduit la poussée d'adrénaline sur le sang; le réseau vasculaire ne se dilate pas et les symptômes de la rosacée diminuent. La prise de vitamines B, A, C et d’injections sous-cutanées d’acide nicotinique renforce également les parois des vaisseaux sanguins et stabilise le système nerveux autonome.

Le lavage à la camomille et à l'infusion de marron d'inde donne un bon effet calmant local sur l'acné rose. La présence d'acariens démodex à ces stades de la rosacée n'est pas une indication pour le traitement de la démodécie, au contraire, une telle thérapie aggrave l'état des patients. La démodécose disparaît une fois que les follicules ont commencé à fonctionner normalement et que la sortie de sébum diminue.

Les deuxième et troisième stades de l’acné rosacée nécessitent l’application topique de gels contenant des antibiotiques et du métronidazole, ils ont un effet anti-inflammatoire et refroidissent la peau affectée par l’acné rosacée. Si la rosacée ne survient pas en raison de l'utilisation prolongée de pommades à base de glucocorticostéroïdes, un traitement topique à court terme avec des pommades à la corticothérapie topique atténue rapidement les manifestations infiltrantes et inflammatoires de la rosacée. Après l’arrêt du processus inflammatoire, il est nécessaire d’éliminer la cause principale de l’acné rosacée - une grille vasculaire élargie et ramifiée. L'électrocoagulation, la photocoagulation et la coagulation au laser résolvent ce problème, un excès de vaisseaux coagulant et disparaissant progressivement.

Une guérison complète de la rosacée est impossible à atteindre, mais avec un traitement d'association opportun, presque tous les patients peuvent atteindre une rémission stable. De plus, si le traitement est instauré dès les premiers stades de la maladie, il n’ya pas de changement de la peau; La rosacée compliquée peut laisser de petites cicatrices et cicatrices.

Prévention de l'acné rose

Les personnes qui tombent dans le groupe à risque d'incidence de la rosacée devraient éviter l'isolement, la surchauffe et le refroidissement excessif du corps, faire preuve de plus de prudence quant au régime de travail et de repos. Des sports comme le ski de montagne, la course à pied devraient être exclus ou limités. Une alimentation rationnelle dans laquelle les produits laitiers et les aliments végétaux sont présents contribue à améliorer le fonctionnement des intestins et, par conséquent, à réduire le risque de couperose. Des soins appropriés de la peau du visage et l'utilisation de crèmes avec un facteur de protection UV élevé peuvent aider à la fois ceux qui ont obtenu une rémission durable et ceux qui risquent de développer une acné rose.

Des questions

Question: Quels antibiotiques faut-il prendre pour traiter la rosacée?

Quels antibiotiques sont utilisés pour la rosacée?


Selon de nombreux experts, l'utilisation d'antibiotiques pour le traitement de la rosacée est inévitable. Cette maladie peut avoir différentes causes - des facteurs environnementaux aux maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal). Cependant, quelle que soit la cause sous-jacente, les microorganismes pathogènes (pathogènes) compliquent encore l'évolution de la maladie à un certain stade de la rosacée. Cela est principalement dû à la violation de l'intégrité de la peau, qui est inévitable avec la rosacée. Le résultat des microbes est la suppuration de l'acné et une inflammation accrue.

Ainsi, l’antibiothérapie devrait jouer un rôle particulier dans les traitements complexes. Il est recommandé de prescrire des antibiotiques même aux patients qui n'ont pas identifié de microflore pathogène. Leur application locale dans de tels cas sera préventive et ne permettra pas l'addition d'infection.

Les crèmes et onguents antibiotiques suivants sont utilisés dans le traitement de la rosacée:

  • Métronidazole. Les crèmes et les onguents contenant du métronidazole sont prescrits aux patients atteints de démodécie. C'est une infection parasitaire, qui est souvent la principale cause de la rosacée. Il est également possible d'utiliser des préparations combinées (métrorubouril), qui contiennent, outre le métronidazole lui-même, des extraits d'herbes médicinales. En plus du traitement de la démodécie, il se produira une guérison parallèle des défauts de la peau. Le métronidazole est appliqué localement 2 fois par jour pendant plusieurs semaines. Le moment exact du traitement doit être déterminé par le médecin traitant, en fonction de la gravité et de la forme clinique de la maladie chez un patient particulier.
  • Érythromycine: L’érythromycine est utilisée comme pommade avec une concentration en substance active de 2 à 4%. Cet antibiotique est très efficace contre les bactéries gram-négatives (entérobactéries, Pseudomonas aeruginosa, protéas). La durée du traitement par érythromycine ne doit pas dépasser 2 semaines, car les microorganismes peuvent développer une sensibilité à ce médicament.
  • Tétracycline: la pommade à la tétracycline est rarement utilisée dans le traitement de la rosacée. Son objet n'est justifié que dans les cas où un examen bactériologique spécial du grattage de la peau du visage a été effectué. Si cette étude a montré la présence de divers micro-organismes auxquels d'autres médicaments ne peuvent pas faire face, ils peuvent avoir recours à une pommade à la tétracycline. La durée de ce traitement doit être déterminée par le médecin traitant, car il est très difficile de trouver la ligne de démarcation entre la destruction effective des microbes et les effets indésirables de l’organisme.

Avec des formes avancées de la maladie ou des processus purulents intensifs, des médicaments antibactériens systémiques peuvent être prescrits. Ici, le choix des antibiotiques est plus large. En règle générale, la durée du traitement avec des pilules et des injections est inférieure à celle avec des pommades ou des crèmes. Le fait est qu'avec l’usage systémique d’antibiotiques, le risque d’effets secondaires est beaucoup plus élevé.

Les médicaments antibactériens suivants sont utilisés pour le traitement systémique de la rosacée:

  • Métronidazole. En utilisation systémique, le métronidazole a un effet thérapeutique plus puissant. Le métronidazole entraîne généralement moins d'effets secondaires que les autres médicaments antibactériens. Le traitement peut donc durer jusqu'à 8 semaines chez chaque patient.
  • Ornidazole. Le médicament a une action similaire à celle du métronidazole. Une dose de 500 mg par jour pendant 9 à 10 jours est considérée comme efficace.
  • Doxycycline La Doxycycline est un antibiotique à large spectre du groupe des tétracyclines. Il est utilisé dans la détection de plusieurs microorganismes différents. La dose efficace est de 200 mg par jour en 2 doses fractionnées.
  • Minocycline La minocycline appartient également aux tétracyclines et est utilisée dans les cas où le patient ne tolère pas le traitement à la doxycycline. En cas de symptômes aigus de la maladie (processus purulents, démangeaisons, gonflement), une dose de 100 mg du médicament par jour est prescrite. Par la suite, il peut être réduit à 50 mg. La durée totale du traitement systémique à la tétracycline ne doit pas dépasser 2 semaines. Sinon, des effets indésirables tels qu'une insuffisance rénale ou une insuffisance hépatique, ainsi qu'une dysbiose intestinale sont possibles.
  • Roxithromycine La Roxithromycine est un médicament du groupe des macrolides. Il est nommé à la discrétion du médecin en fonction des symptômes de la maladie ou des microorganismes détectés. La dose quotidienne efficace est de 0,3 g. Il est nécessaire de prendre le médicament le matin et le soir pendant 2 à 3 semaines.
  • Érythromycine. L'érythromycine est l'un des antibiotiques les plus courants contre la rosacée. Il est bien toléré par la plupart des patients et présente une grande efficacité contre de nombreux agents pathogènes. En fonction du stade de développement de l’acné rosacée et de l’intensité des symptômes, une dose quotidienne de 0,5 à 1,5 mg est prescrite.

Les doses ci-dessus sont indiquées pour les adultes sans comorbidités sévères. Si la rosacée est causée par des maladies du tractus gastro-intestinal supérieur ou par de graves troubles hormonaux, certains médicaments peuvent être contre-indiqués. À cet égard, la nomination des antibiotiques et le choix de la dose pour l’acné rosacée ne doivent être faits que par un technicien qualifié. Dans les cas extrêmement rares d’acné rosacée chez les enfants, le traitement antibiotique doit être coordonné avec le pédiatre.

Antibiotiques pour la liste de la rosacée

Causes de la rosacée

À ce jour, aucune information n'a été reçue sur les provocateurs exacts de cette maladie. Chez les personnes souffrant de cette maladie, il existe une expansion marquée dans la zone des artères superficielles en réponse à l’influence négative des stimuli.

En ce qui concerne les personnes en bonne santé, elles n’ont Les experts en dermatologie ont noté un certain nombre de facteurs qui provoquent la formation de la maladie.

Réception - contraceptifs hormonaux, - inhibiteurs des canaux calciques, autres vasodilatateurs
peut provoquer une récidive de la rosacée.

  • Effets agressifs sur l'environnement cutané:


air chaud, gel, insolation intense, peeling chimique dur, aromathérapie, bain, sauna, travail dans des magasins chauds, dans la cuisine, dans la blanchisserie - tout ce qui provoque une expansion persistante des vaisseaux superficiels de la peau peut provoquer une maladie.

l'alcool; trop épicé, épicé, salé, nourriture chaude; boissons chaudes;
hypodynamie ou exercice excessif avec transpiration.

Symptômes de la maladie

Stade initial ou diathèse rosacée

Dans 35% des cas, la rosacée est accompagnée d'une inflammation des muqueuses oculaires (conjonctivite), de capillaires dilatés et d'un rougissement des yeux, parfois d'inflammation de la cornée.

Le traitement / la consultation du médecin est nécessaire, il existe des contre-indications /:

Collyre à la fluoroquinolone: Ciprolet 0,3% Cipromed 0,3% Floxal 0,3% Lévofloxacine 0,5% Ciprofloxacine 0,3% Premier stade

La maladie commence par des accès de "blush" violet, une sensation de chaleur sur la peau du visage. Ces symptômes durent de quelques heures à plusieurs jours, accompagnés d'un gonflement, d'une sensation de tension de la peau, de picotements au visage et parfois d'un mal de tête.

Une fine grille vasculaire rouge apparaît sur les zones touchées de la peau, qui disparaît après une attaque, laissant derrière elle la sécheresse et la desquamation.

Sur la peau rougie et œdémateuse du visage, une petite éruption rouge ou des nodules rouges apparaissent. Ils deviennent enflammés (infection secondaire), suppurent et laissent derrière eux des écailles brunes, des croûtes. Des étoiles vasculaires apparaissent sur la peau.

la consultation du médecin est nécessaire, il y a des contre-indications

  • Antibiotiques (érythromycine, tétracycline), fluoroquinolones de la dernière génération - à l’intérieur selon le schéma, avec suppuration des lésions.
  • Antihistaminique (bloquants H-1) des dernières générations - à l’intérieur du schéma.
  • Sumatriptan - pendant les accès de rosacée, accompagnés de maux de tête, sensation de "chair de poule" sur le visage.
  • Sédatifs - selon l'indication.
  • Plasmaphérèse - dans les cas terminaux.

Diagnostic de la rosacée

La rosacée érythémateuse ayant un tableau clinique assez caractéristique, un médecin peut parfois poser un diagnostic basé sur l’apparence d’un patient seulement (surtout si la maladie est négligée et que l’acné rosacée se forme).

Les maladies concomitantes du système digestif et la détection des acariens Demodex seront également en faveur de la maladie.

Traitement de la rosacée

Le traitement chirurgical de la rosacée n’est utilisé que dans les derniers stades de la maladie pour corriger les défauts esthétiques. Cela s'applique principalement à l'élimination de la peau hypertrophiée. Par exemple, avec le rhinophyme (

complication fréquente de la rosacée chez l'homme

), vous devrez enlever les couches supplémentaires de la peau du nez pour lui donner une forme initiale. De même, la forme des oreillettes et du menton peuvent être retrouvés si des modifications pathologiques se sont propagées dans ces zones.

Séparément, il y a la question du traitement chirurgical du blépharophyma, lorsque la peau des paupières est affectée. Le traitement de cette forme de rosacée doit toujours être effectué par un ophtalmologiste expérimenté.

Comme mentionné ci-dessus, la rosacée peut souvent résulter d'autres troubles du corps. Cette relation entre pathologies n'a pas encore été complètement étudiée, mais les données statistiques indiquent clairement sa présence. Tout d’abord, nous parlons de maladies du tractus gastro-intestinal supérieur (

) et des troubles endocriniens (

troubles hormonaux

). L’expérience a montré que le traitement de ces maladies (

s'ils sont disponibles

) augmente considérablement l'effet de la thérapie de la rosacée elle-même.

Pour augmenter l'effet du traitement, il est nécessaire de subir un examen pour les maladies suivantes:

Ainsi, lors de la thérapie complexe de la rosacée, des consultations peuvent être nécessaires.

Médicaments topiques: oxymétazoline, xylométazoline

Procédures cosmétiques: injections de toxine botulique

Préparations topiques: tartrate de brimonidine, oxymétazoline, xylométazoline;

Luminothérapie: laser à colorant pulsé; un laser grenat au néodyme couplé à un cristal de titanyl phosphate de potassium (laser KTP); laser au néodyme; thérapie par impulsions lumineuses intenses (IPL - lumière pulsée intense); photodynamique

thérapie (thérapie photodynamique, TPD)

Papules inflammatoires-éruption pustuleuse

Topique: métronidazole, acide azélaïque, sulfacétamide de sodium, ivermectine;

Systémique: doxycycline à des doses sous-antimicrobiennes, clarithromycine, azithromycine, métronidazole, isotrétinoïne

Luminothérapie: laser à colorant pulsé; un laser grenat au néodyme couplé à un cristal de titanyl phosphate de potassium (laser KTP); Laser au néodyme; thérapie par impulsions avec lumière intense (IPL - intense pulse light); thérapie photodynamique (thérapie photodynamique, TPD)

Luminothérapie: laser à dioxyde de carbone, laser à l'erbium; Procédures: électrocoagulation, cryothérapie, radiothérapie, dermabrasion, excision, chirurgie plastique, greffes de peau;

Des soins appropriés de la peau constituent un aspect important du traitement de tous les patients atteints de rosacée et comprennent l’utilisation de détergents, d’hydratants et de crèmes solaires.

Le choix judicieux des produits de soin de la peau est un facteur important, compte tenu de l'hypersensibilité de la peau que l'on rencontre souvent chez les patients atteints de rosacée. Les hydratants et les nettoyants doivent avoir un pH acide ou neutre, similaire à celui d'une peau normale.

Ils ne doivent pas contenir d'émulsifiants, qui éliminent l'humidité de la peau, ni les lipides protecteurs et les protéines de la couche cornée. Il est nécessaire d’utiliser des écrans solaires dont le facteur de protection solaire (FPS) est supérieur à 30.

Les patients atteints de rosacée utilisent également un maquillage tonal vert pour masquer leur érythème.

Thérapie locale

Actuellement, il n’existe que 5 médicaments topiques contre l’acné rosacée approuvés par la Food and Drug Administration (FDA): 1) gel à 0,75% et 1% de métronidazole, 2) gel à 15% d’acide azélaïque, 3) 10% et 5% de lotion et de crème de sulfacétamide de sodium, 4) 0,5% de tartrate de brimonidine en gel; 5) crème d'ivermectine à 1%. Le métronidazole, l'acide azélaïque et le sulfacétamide de sodium sont utilisés pour traiter la rosacée avec des papules et des pustules inflammatoires, tandis que le tartrate de brimonidine est indiqué dans les cas d'érythème persistant. Les mécanismes d'action exacts du métronidazole, de l'acide azélaïque et du sulfacétamide de sodium dans l'acné rosacée sont inconnus, mais on pense qu'ils ont un effet anti-inflammatoire et immunosuppresseur. Le métronidazole et l'acide azélaïque ont démontré des profils d'innocuité favorables et une efficacité significative dans la réduction des lésions inflammatoires dans de nombreux essais cliniques contrôlés randomisés. Il existe certaines preuves que l'acide azélaïque pourrait être plus efficace que le métronidazole. Ainsi, l'utilisation de 2 fois par jour un gel à 15% d'acide azélaïque dépassait de manière significative son efficacité par rapport à l'utilisation de 2 fois par jour à 0,75% de gel de métronidazole dans le traitement de la rosacée accompagnée d'éruptions inflammatoires et érythémateuses. Le sulfacétamide de sodium a également montré une bonne efficacité dans le traitement des lésions inflammatoires et était significativement plus efficace que le métronidazole. L'effet indésirable le plus couramment observé avec le métronidazole, l'acide azélaïque et le sulfacétamide de sodium a été une irritation de la peau, mais en général, la plupart des patients ont signalé une bonne tolérance de ces préparations topiques. Lors de l’utilisation de l’acide azélaïque, les patients peuvent se plaindre de picotements ou de brûlures au site d’application, mais ces effets ne provoquent pas de modifications visibles de la peau et s’arrêtent en général au bout de 1-2 semaines. Le tartrate de brimonidine est un agoniste qui agit sélectivement sur les récepteurs α 2 adrénergiques. Le mécanisme d’action dans le traitement de l’acné rosacée serait associé à un rétrécissement des vaisseaux superficiels de la peau et, dans une moindre mesure, à une action anti-inflammatoire. Une observation à long terme pendant un an a montré un profil d'innocuité favorable sans tachyphylaxie. Récemment, cependant, plusieurs cas d'augmentation significative de l'érythème après l'abolition du tartrate de brimonidine ont été signalés, ce que les patients devraient être informés.

L'ivermectine, utilisée depuis plusieurs décennies comme antiparasitaire, a récemment montré des résultats prometteurs pour le traitement des patients atteints de rosacée papulo-pustuleuse.

On pense que son effet thérapeutique est dû à son activité contre l'acarien Demodex, présent en quantités accrues chez les patients atteints de rosacée, ainsi que ses propriétés anti-inflammatoires.

Une étude de 52 semaines a montré l'efficacité de l'ivermectine chez 62% des patients atteints de rosacée et son innocuité lors d'une administration topique à long terme. Les effets indésirables les plus fréquents étaient les brûlures cutanées transitoires, les démangeaisons et la sécheresse.

Il est à noter que ces effets étaient moins fréquents chez les patients traités avec 15% de gel d’acide azélaïque 15 fois par jour. L'application de 1% d'ivermectine à 1% une fois par jour s'est avérée plus efficace que le métronidazole à 0,75% deux fois par jour pendant 16 semaines.

L'efficacité était correspondante dans 83,0% contre 73,7%. Les médicaments antiparasitaires tels que 10% de crotamiton et 5% de perméthrine sont souvent irritants et mal tolérés par les patients atteints de rosacée.

Selon la littérature, diverses préparations topiques approuvées par la FDA ont été utilisées avec plus ou moins de succès, notamment la cyclosporine, les macrolides, le peroxyde de benzoyle, les rétinoïdes et les inhibiteurs de la calcineurine, tels que la cyclosporine et le pimécrolimus.

Les preuves de l'utilisation de ces médicaments sont généralement limitées à quelques études avec un petit nombre de patients et ne seront pas abordées plus loin dans cet article.

Cependant, ces médicaments peuvent être utiles dans les cas où les régimes de première intention ne fonctionnent pas et peuvent également constituer de bonnes cibles pour les recherches futures.

Thérapie systémique

Le traitement systémique de la rosacée repose sur des antibiotiques tétracyclines. On pense que l'effet thérapeutique des tétracyclines dans le traitement de la rosacée est davantage associé à leurs propriétés anti-inflammatoires que antibactériennes. Actuellement, pour le traitement des lésions inflammatoires de la rosacée, seule la doxycycline orale approuvée par la FDA en capsules de 40 mg est recommandée une fois par jour avec une libération modifiée du médicament en deux phases de la gélule. Ces capsules modifiées permettent la libération immédiate de 30 mg de doxycycline et, au bout d'un moment, de 10 mg supplémentaires de doxycycline. Prendre le médicament à de telles doses a un effet anti-inflammatoire, non antimicrobien et ne provoque pas d'effets secondaires, même en cas d'utilisation prolongée. Les doses sous-antimicrobiennes de doxycycline sont également efficaces pour réduire les lésions inflammatoires comme les doses traditionnelles de doxycycline. La doxycycline à faible dose administrée pendant 12 semaines s'est avérée efficace chez 75% des patients atteints de rosacée légère. Le médicament ne provoque pas de troubles gastro-intestinaux inhérents à la doxycycline, la candidose vaginale, la photosensibilisation et d’autres effets habituels. D'autres antibiotiques, tels que la clarithromycine, l'azithromycine et le métronidazole, ont également été étudiés pour la rosacée papulo-pustuleuse et ont montré un bon effet thérapeutique. Cependant, ces médicaments ne sont généralement pas utilisés s'il n'y a pas de contre-indications à l'utilisation d'antibiotiques tétracyclines, tels que la grossesse ou les allergies, mais sont généralement inférieurs aux tétracyclines et peuvent provoquer des effets indésirables graves.

L'isotrétinoïne, bien que non approuvée par la FDA pour le traitement de la rosacée, peut constituer une option thérapeutique importante chez certains patients atteints de rosacée et de rhinophyma.

Son efficacité est toutefois limitée par le stade précoce du rhinophyma, dans lequel il n’ya toujours pas de modifications fibreuses ou mucineuses dans les tissus lorsque la peau meurt, les glandes sébacées - le point d’application du médicament.

L'isotrétinoïne à la dose de 0,3 mg / kg par jour n'était également pas inférieure à la doxycycline dans le traitement des papules et pustules inflammatoires de la rosacée pendant 12 semaines.

Malheureusement, le risque de récidive de la rosacée est élevé après l’arrêt du traitement par isotrétinoïne. Cependant, le traitement continu avec l'isotrétinoïne 0 microdose.

03 à 17 mg / kg par jour ont été efficaces dans le traitement de la rosacée papulo-pustuleuse résistante.

Ce schéma posologique réduit le risque de lésions osseuses lors d’une utilisation prolongée d’isotrétinoïne.

Luminothérapie

Souvent utilisé pour la télangiectasie, pour laquelle le traitement médicamenteux n’est généralement pas efficace. Dans une moindre mesure, les méthodes d'éclairage peuvent réduire la luminosité de l'érythème. Le laser à colorant pulsé (PDL) le plus utilisé, le laser au néodyme grenat couplé à un cristal de phosphate de titanyle de potassium (laser KTP), le laser au néodyme Nd: YAG, la lumière pulsée intense, la thérapie photodynamique, le laser au dioxyde de carbone et dopé au YAG erbium (Er: YAG) laser. Ces procédures créent un effet dû au rayonnement de certaines longueurs d'onde orientées vers des chromophores spécifiques, tels que l'oxyhémoglobine, la méthémoglobine, la désoxyhémoglobine et le sang en plaques, provoquant la thermolyse des vaisseaux sanguins et la préservation des tissus environnants. Les grandes télangiectasies sont plus faciles à traiter que les petits vaisseaux, qui nécessitent généralement plus d'énergie pendant une période plus courte, ce qui oblige le patient à développer un purpura pouvant durer une à deux semaines.

La rosacée ayant de nombreux facteurs contribuant au développement de l'évolution de la maladie, le traitement est généralement complexe et symptomatique, et vise à éliminer les agents provoquants.

Le cours du traitement doit être prescrit par un dermatologue qui, après un examen externe, détermine le stade de l'évolution de la maladie, effectue une enquête et analyse les antécédents du patient.

Le raclage des tiques de la famille Demodex est requis.

Traitement de l'acné topique

Crèmes, gels, lotions et onguents particulièrement efficaces avec formes légères de rosacée. Ils vous permettent de contrôler les épidémies de la maladie.

Les traitements les plus courants contre la rosacée sont les médicaments contenant du métronidazole. Ils sont appliqués 2 fois par jour - le matin et le soir après le nettoyage préalable de la peau du visage.

L’utilisation de préparations à base d’acide azélaïque (gel Finacei) donne de bons résultats. Certains patients sont prescrits le matin avec une pommade au métronidazole et le soir avec de l'acide azélaïque.

Les lotions médicamenteuses contenant du sulfacétamide de sodium (lotion Claron) aident à nettoyer la peau du visage et à réduire l’inflammation. Le médicament contenant les antibiotiques érythromycine et clindamycine (crème Kleocin) affecte bien les lésions pustuleuses.

Pour éliminer les défauts cosmétiques - rougissement persistant de la peau, un gel de brimonidine est libéré, ce qui illumine les ganglions rosacés et l'acné.

L'effet cosmétique persistant donne l'utilisation de médicaments contenant du soufre microencapsulé, tels que la crème Ovante. Il peut être utilisé pendant longtemps.

Pour le traitement de la maladie, des traitements de courte durée sont utilisés avec des pommades contenant des stéroïdes (principalement de l'hydrocortisone).

Si des tiques sont détectées, des préparations contenant de la perméthrine sont prescrites.

Préparations pour usage interne

Pour l’acné rosacée, l’antibiothérapie est indiquée avec des comprimés et des gélules contenant:

  • antibiotiques du groupe des tétracyclines - Doxycycline, Minocycline, Tétracycline;
  • Antibiotiques du groupe de la pénicilline - Amoxicilline.

Ils donnent de bons résultats au stade initial et au stade d'infiltration de la dermatite à rosacées. Au début du traitement, des doses de choc sont prescrites, puis diminuent progressivement.

Le déroulement du traitement antibiotique n’est pas toujours indiqué. En règle générale, le médecin évalue de manière exhaustive les risques et les effets secondaires de l’antibiothérapie.

Parmi les autres médicaments prescrits:

Les méthodes populaires jouent un rôle important dans le traitement de la rosacée. À l'aide de nombreux produits fabriqués à la maison, vous pouvez soulager les gonflements et les inflammations, ainsi que la couleur de la peau:

Il existe de nombreuses techniques pour éliminer ce processus, qui peuvent être locales et générales. On prescrit des onguents, des gels, des crèmes aux personnes malades, mais parfois, dans des situations compliquées, des mesures plus radicales sont nécessaires. Ceci est l'ingestion d'antibiotiques et le traitement avec la thérapie au laser.

Antibiotiques: avantages et inconvénients

Le traitement antibactérien vise à supprimer les effets du principal agent pathogène. Prescrire un médicament contenant plusieurs substances actives majeures.

Avantages de la technique

  • L'effet rapide du traitement;
  • la durée du résultat;
  • coût abordable de la thérapie.

Inconvénients des antibiotiques

  • La nécessité de rétablir l'immunité;
  • un grand nombre de contre-indications;
  • la possibilité d'effets secondaires et de complications.

Thérapie au laser: le pour et le contre

Cette méthode implique l'exposition aux zones touchées avec un laser spécial.

Avec cette méthode physiothérapeutique, l’électrocoagulation est utilisée, suggérant une exposition au courant électrique,

et thérapie à l'azote.

Les avantages des techniques sont une efficacité élevée et des résultats durables, l’inconvénient étant le coût élevé.

Quelle option de traitement choisir - le cas de chaque patient, mais dans tous les cas, vous devez consulter un médecin.

Un traitement topique de la rosacée sur le visage est réalisé à l'aide de masques spéciaux, de lotions et de décoctions à base d'herbes. Les avantages de cette thérapie résident dans sa disponibilité, son efficacité, son effet anti-inflammatoire et son action désinfectante. Bien prouvé certaines compositions.

  • Le meilleur remède contre la rosacée est la camomille. Il apaise la peau, a un effet anti-inflammatoire et soulage les rougeurs. Les lotions de décoction sont préparées de la manière suivante: le tissu de coton est humidifié dans un bouillon froid, pressé et mis à l’endroit touché pendant 15 minutes. Répétez les procédures - 3-4 fois par jour. La durée du cours va jusqu'au moment du nettoyage de la peau.
  • Les éruptions cutanées chez les adultes peuvent être éliminées avec le jus de canneberge. Des compresses médicales sont ainsi fabriquées. Il est nécessaire de les saturer avec de la gaze ou une serviette de table et de les appliquer sur la peau touchée pendant une période de temps de 40 minutes - une heure. Si vous suivez la recette pour la première fois, il est nécessaire de réduire la concentration de jus en le diluant avec de l'eau dans un rapport de 1/3. La concentration augmente de jour en jour.
  • Les masques de gruau ont non seulement un effet calmant, mais également une résistance parfaite au blanchiment de la peau. Pour cela, vous devez prendre 2 c. l de la farine d'avoine et de l'eau - jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse. Appliquer sur le visage pendant 20 minutes et rincer à l'eau.
  • Jus (gel) d'aloe vera. Si cette belle plante pousse à la maison - l'élixir est trouvé. Sinon, vous pouvez l'acheter sous forme de produit fini dans une pharmacie. Le gel peut être utilisé en pointillés et sur tout le visage. Si vous le souhaitez, vous pouvez l'ajouter aux masques et aux crèmes.

Traitement symptomatique général de la rosacée sur le visage

Le traitement médicamenteux contre la rosacée implique l'utilisation de médicaments à la fois locaux et systémiques. De nombreux médecins, quelle que soit la forme clinique de la rosacée, accordent la priorité à l'utilisation de

. Le fait est que même si les microbes pathogènes ne sont pas devenus la principale cause du début de la maladie, ils compliquent avec le temps son évolution chez près de 90% des patients. C'est à cause d'eux que la suppuration se produit dans les stades ultérieurs.

Les antibiotiques suivants sont utilisés dans le traitement de la rosacée:

  • Métronidazole. Les médicaments contenant du métronidazole sont prescrits aux patients chez lesquels Demodex folliculorum, une tique parasite qui infecte la peau du visage, a été retrouvé. Localement, le métronidazole est prescrit sous la forme d'une pommade au métruboril. En outre, il existe des lotions et des pâtes spéciales contenant ce médicament. Le mode d’utilisation est déterminé par le médecin traitant, car il dépend de la forme et de l’intensité des symptômes de la rosacée. L'utilisation systémique du métronidazole (sous forme de comprimés) est prescrite à certains patients en l'absence d'efficacité du traitement local. La durée du traitement dans ce cas est de 4 à 6 semaines.
  • Doxycycline Dans les phases initiales de la maladie avec les formes en cours d'exécution, la doxycycline est prescrite à 200 mg par jour en 2 doses fractionnées. Une fois les symptômes disparus, une dose prophylactique peut être prise (100 mg par jour). Le principal effet du médicament est l’élimination d’une infection bactérienne.
  • Minocycline La minocycline est utilisée principalement lorsque des effets secondaires de la doxycycline apparaissent. La posologie du médicament est réduite - 100 mg par jour au début de la maladie et 50 mg par jour - dose prophylactique complémentaire. Le traitement par la minocycline et la doxycycline ne doit pas dépasser 2 semaines en raison du risque d'effets secondaires.
  • Érythromycine. L'érythromycine est habituellement prescrite par voie orale sous forme de comprimés. La dose quotidienne peut varier de 0,5 à 1,5 g. Il est également possible d'appliquer localement de l'érythromycine sous forme de pommade 2 - 4%. Appliquez-le deux fois par jour, le matin et le soir après le lavage.
  • Roxithromycine. La dose quotidienne de roxithromycine à usage systémique est de 300 mg (150 mg le matin et le soir). Des doses similaires sont recommandées pour un autre macrolide ayant un effet similaire, la clarithromycine.

La pharmacothérapie comprend l'application locale de pommades qui améliorent le métabolisme de la peau. Ils sont en partie appelés à corriger les défauts cosmétiques qui accompagnent l'évolution de la rosacée.

Pour lutter contre l'acné causée par la rosacée, les crèmes et onguents suivants sont recommandés:

Pour le traitement de la peau du visage, vous pouvez également utiliser certains

. Tout d’abord, il s’agit d’infusions et de décoctions à base de

Onguent à la rosacée

Considérant la question de savoir comment traiter une maladie, il convient de noter que les crèmes sont un moyen efficace d’éliminer la maladie. Vous trouverez ci-dessous les meilleures crèmes de production nationale et étrangère conçues pour éliminer les symptômes des affections pendant une courte période.

  • La crème OVANTE aide efficacement à combattre tous les processus cutanés entraînant la formation d'une éruption cutanée. Il n'y a pas de produits chimiques ni d'antibiotiques dans la composition, ce qui rend la composition préférable.
  • ROSAMET - Ce produit naturel hautement efficace aide à réduire les rougeurs et à éliminer l'acné. L'outil a un excellent effet antimicrobien et lutte activement contre tous les problèmes.
  • ROSEKS - a un effet néfaste sur les micro-organismes sensibles et permet de surmonter tous les processus provoqués par la maladie en question.
  • RUBORIL - cette crème a une composition sûre et efficace, se compare favorablement à d’autres moyens, car elle donne des résultats après plusieurs applications.
  • NORITAKE - le médicament est efficace et sûr, il convient aux hommes et aux femmes de tout âge. Aide à combattre les principales manifestations de la maladie.

Puisque l'éruption ne se manifeste pas chez un enfant, les médicaments ci-dessus ne sont pas utilisés pour les enfants.

  • L'onguent de zinc est un outil efficace conçu pour lutter contre l'inflammation et d'autres processus. Il a un prix abordable et une qualité décente.
  • La pommade à l'érythromycine contient un antibiotique qui lui permet d'avoir un effet rapide et d'avoir un effet approprié sur la peau.
  • Ointment Yam aide à faire face aux symptômes de base de la maladie et améliore l'état de la peau après plusieurs applications.

Puisque l'éruption sur le corps ne se manifeste pas, tous les moyens sont appliqués au visage, conformément aux instructions.

Ayant toute une garde-robe bien aimée, vous devez vous promener dans des mocassins informes et des chaussures de ballet piétinées. Et le tout dans des os saillants sur ses pieds, qui apportent une douleur insupportable en général dans n'importe quelle chaussure. Il vaut la peine de mettre des chaussures un peu plus denses que les mocassins sur la taille plutôt que sur la taille - et l'inflammation dure quelques jours de plus. Comment traiter les os des jambes, lisez notre documentation.

Prévention de la rosacée

Un élément important du traitement est la prévention des rechutes. Le fait que la peau du visage souffrant de rosacée réagisse fortement à l'action de divers stimuli. Ils peuvent être des facteurs externes ou internes. Lorsqu'ils sont exposés, la chaîne pathologique est redémarrée et le traitement est retardé.

Pendant le traitement de la rosacée et immédiatement après, il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  • Évitez les rayons directs du soleil sur la peau;
  • il est souhaitable d'éviter de trop serrer les cravates ou de porter des colliers étroits (cela aggrave les écoulements de sang du visage);
  • il est conseillé de s'abstenir de fumer et de boire de l'alcool;
  • il faut s'abstenir de nourriture grasse, épicée et épicée, car elle peut provoquer une dilatation des vaisseaux du visage;
  • n'utilisez pas de produits cosmétiques, car cela pourrait provoquer une exacerbation de la maladie;
  • la peau ou le refroidissement excessif de la peau doivent être évités, car cela inhibe les processus de régénération au niveau cellulaire.

Prévenir une maladie aussi grave que

rosacée, devrait reposer sur l’élimination des facteurs qui déclenchent le développement de la maladie. Si votre peau est claire et sujette aux rougeurs, ne l'exposez pas au soleil, au froid ou au vent.

Évitez les aliments épicés, le thé et le café chauds, ainsi que les boissons alcoolisées. Essayez d'utiliser uniquement des produits cosmétiques de haute qualité, et la réception de tout médicament devrait être prescrite par un médecin.

Régime rosacée

Un régime alimentaire contre la rosacée est nécessaire. En cas d’apparition de la maladie, il est recommandé de suivre le régime alimentaire et d’exclure du régime alimentaire:

  • produits laitiers fermentés: crème sure, tous types de fromages, yaourt, kéfir;
  • boissons contenant de l'alcool et de la levure de bière;
  • sauce de soja, mayonnaise, ketchup et autres types d'assaisonnements;
  • agrumes;
  • Certains légumes: aubergines, épinards, avocats, tomates;
  • les légumineuses;
  • fruits: figues, bananes, prunes, raisins secs;
  • épices et plats épicés.

Un traitement complet contre la maladie ne sera possible que si une nutrition adéquate est observée. Les aliments doivent être pris régulièrement et présentés en petites portions.

Quel devrait être le régime lors d'un régime

Une alimentation équilibrée est un signe et un facteur de succès pour une guérison réussie en présence de cette maladie. Il est important de bien mastiquer les aliments. L'essentiel - surveiller la réaction du corps à la réception d'un aliment particulier.

Que peut-on utiliser

Pour les patients atteints de rosacée, il est extrêmement important de respecter les règles

. Il est préférable de manger de la nourriture progressivement et régulièrement. Il est nécessaire de limiter autant que possible l’utilisation des conserves, du sel, des saucisses, du vinaigre, du poivre et autres épices, des aliments frits, des graisses animales, des bonbons. Il n'est pas recommandé de manger des fruits tels que

mandarines raisins oranges

et des poires. Vous devriez oublier les boissons alcoolisées, le café fort chaud et le thé.

Qu'est-ce qui est possible? Votre régime devrait contenir des viandes maigres - bouillies, cuites ou cuites à la vapeur. Vous pouvez manger du poisson, des œufs à la coque, du beurre et de l'huile végétale, des pommes de terre.

Sont également autorisés les choux, carottes, betteraves et concombres frais, baies, pommes et prunes, aneth et persil, rhubarbe, haricots, tous produits laitiers, céréales (sarrasin, riz, flocons d'avoine) et le pain sans levain.

Dans les formes sévères de la maladie, le médecin peut prescrire un jeûne médical pendant 5 jours: jour 1: le matin, le patient boit une solution à 10% de sulfate de magnésium pendant 30 minutes, puis de l'eau minérale (Borjomi, Narzan et autre

) avec un volume total de 1000-1500 ml. 2ème jour: boire jusqu'à 2 litres d'eau minérale.

3ème jour: kéfir, ryazhenka, huile végétale, 200 g de pommes de terre bouillies, 20-25 g de beurre, pain blanc rassis ou craquelins (200 g), thé non sucré, fromage cottage, soupe aux légumes, pommes, concombres frais.

4ème jour: en plus des produits de la veille, vous pouvez manger du poisson ou de la viande bouillie (100 g), ainsi que des céréales. 5ème jour: Vous pouvez inclure dans votre alimentation les légumes et les baies autorisés pour la rosacée.

Rosacée

L’acné rose est une pathologie chronique des glandes sébacées, dans la pathogenèse de laquelle, en premier lieu, l’attention est portée sur l’angiopathie, ainsi que sur les maladies neuroendocriniennes et les affections du système digestif. Parmi les femmes qui consultent un dermatologue, environ 5% des cas sont des femmes souffrant d’acné rose de formes et de degrés de gravité variés.

Pathogenèse de la rosacée

Le type de peau humaine et son appartenance à une race particulière revêtent une grande importance dans la pathogenèse de la rosacée. Par exemple, les Irlandais et d’autres représentants des peuples du Nord risquent davantage d’être malades. Les statistiques montrent que l’acné rosacée touche 40% de la population totale de ce contingent, alors que les représentants de la race négroïde, ainsi que les Asiatiques, ne souffrent presque jamais d’acné rosacée.

L'acné rosacée touche aussi bien les hommes que les femmes, mais les femmes aux cheveux blonds, dont la photosensibilité est du premier ou du second type, sont plus souvent atteintes.

Facteurs provocants

Habituellement, l'apparition d'acné rose provoque une surchauffe du soleil ou, au contraire, une hypothermie excessive, ainsi qu'une insolation, y compris l'exposition aux rayons ultraviolets du lit de bronzage. Le stress, l'utilisation prolongée de glucocorticoïdes est également un provocateur, conduisant au développement de la rosacée.

L'acné rosacée peut causer des soins anormaux de la peau lors de l'application de gommages durs ou d'autres produits chimiques agressifs (tels que les peelings chimiques). Tout cela conduit à l'expansion du réseau vasculaire. Il s'agit déjà d'un problème esthétique qui peut aller jusqu'à l'acné rosacée..

Fait intéressant, ceux qui abusent de l'alcool, mangent des aliments épicés ou épicés, fument, souffrent plus souvent d'acné rose. Dans le cas d’une maladie déjà établie, de tels facteurs ne feront que l’aggraver. Les réactions allergiques avec diverses manifestations dermiques affectent également l’état de la rosacée.

Un fait intéressant est que si les tiques sont présentes dans les follicules, les symptômes de la rosacée seront amplifiés, mais il n’est pas faux de supposer que les tiques de Demodex en sont la cause. C'est à cause de cette opinion erronée qu'un traitement incorrect est souvent prescrit, ce qui ne fait que compliquer le cours de la maladie elle-même.

Il n'y a pas de cause spécifique de la rosacée (ou de la pathogenèse manifeste) dans le développement, mais une combinaison de divers facteurs peut augmenter la probabilité de leur apparition. Il faut dire que dans la pathogenèse de l'acné rose, la microflore elle-même ne sera pas un facteur provocant, mais la maladie peut parfois être compliquée par une pyodermite à Gram négatif.

Symptômes de la rosacée

Si nous parlons de la période prodromique de la formation de la maladie, elle est caractérisée par des bouffées de chaleur prononcées observées sur la peau du visage. Ces marées s'accompagnent généralement d'une sensation de chaleur. En général, les marées apparaissent comme une réponse à des stimuli dont la force n’est pas significative. On sait que même de petites doses de boissons alcoolisées peuvent provoquer une expansion persistante du réseau vasculaire sur le visage. Au tout premier stade du développement de la rosacée, ce fard à joues est très brillant, avec une frontière clairement définie avec une peau saine. Il arrive que le blush ressemble en apparence aux flammes ou aux pétales de rose.

Si nous parlons de la première étape, on observe le plus souvent l'érythème cutané, ce qui se produit sans provoquer de facteurs. Une augmentation de la teneur en matières grasses de la peau se produit par l’utilisation de certaines préparations cosmétiques, qui sont tout de même destinées à réduire la teneur en matières grasses. Il y a une violation de l'hydroélectricité, le développement de la séborrhée, et en conséquence - une quantité significative de décharge de sébum.

La deuxième étape est caractérisée par la formation de rosacée, non seulement sous forme de rougissement permanent, mais également sous forme de télangiectasie, ainsi que de papules et de pustules de taille insignifiante.

Le troisième stade est caractérisé par la manifestation de la rosacée sous la forme d'un érythème prononcé, ainsi que par un réseau dense de télangiectasies, qui se manifeste clairement dans la section des ailes du nez et du menton, ainsi que sous la forme de papules et de pustules. Selon son type, la peau est capable de former des nœuds et des infiltrats denses situés dans la partie centrale du visage.

Le cours de la maladie est généralement ondulant, il peut y avoir des périodes de rémission ou d’exacerbation, mais avec le temps, la durée de ces rémissions sera réduite et l’exacerbation de la rosacée ne fera qu’augmenter, et chaque rechute ultérieure dans son centre de soins sera plus longue que la précédente. Le moment viendra où les rémissions ne seront plus observées lorsque la microflore pathogène sera détectée, après quoi le stade infiltrant viendra - toute la peau sera épaissie, gonflée et enflammée.

Diagnostic de la rosacée

Habituellement, un dermatologue est capable de poser un diagnostic sur la base des données obtenues par un simple examen visuel. Un signe important au cours du diagnostic est l’absence de comédons, ainsi que de points noirs sur le visage. Des études complémentaires peuvent également être indiquées pour un diagnostic différencié. Le médecin peut prescrire le passage de bakposev et mener des études bactériologiques afin de déterminer la teneur en pustules, ce qui permet d’exclure la présence d’une infection à staphylocoques ou de tout autre pyoderme.

L'utilisation de l'examen microscopique (pour Demodex) permettra de déterminer plus précisément la tactique de traitement de la rosacée, compliquée par une démodécie.

Traitement de l'acné

Comme vous le savez, au début, la rosacée ne se manifeste pas par des signes cliniques, car les cosmétiques peuvent masquer toutes les imperfections, mais il est plus efficace de commencer à traiter la maladie à ce stade. Les médecins prescrivent des médicaments qui peuvent renforcer la paroi vasculaire, conduisent un traitement sédatif avec des médicaments à base de plantes, ce qui réduit l'excitabilité nerveuse et réduit la libération d'adrénaline dans le sang. Ainsi, la grille vasculaire ne s'étendra pas et la manifestation externe de la rosacée s’atténuera progressivement. L'utilisation de vitamines A, B et C, ainsi que l'introduction d'injections sous-cutanées contenant de l'acide nicotinique, renforceront les parois des vaisseaux sanguins, stabilisant ainsi le système nerveux autonome.

Les médecins recommandent de se laver régulièrement avec une infusion de camomille ou de marronnier. Ce dernier produit un effet local particulièrement bon, apaisant la peau en présence de rosacée.

Il convient de noter que la présence de tiques Demodex à ce stade ne peut être considérée comme une indication pour le traitement de la démodécie. Au contraire, un tel traitement ne fait qu'aggraver le bien-être du patient. La démodécose elle-même disparaîtra lorsque les follicules commenceront à fonctionner normalement, tandis que la séparation du sébum diminuera.

Aux deuxième et troisième stades de développement de la rosacée, l'application locale de divers gels contenant des antibiotiques (ainsi que du métronidazole) sera nécessaire. Ces médicaments peuvent avoir un effet anti-inflammatoire, en refroidissant la surface, qui a été affectée par l’acné rose.

Si l'apparition de l'acné a été causée par l'utilisation prolongée de pommades du groupe des glucocorticoïdes, l'utilisation d'un traitement local à court terme avec ces pommades (par exemple, Sinaflan) contribuera rapidement à réduire l'inflammation infiltrante causée par l'acné rose.

Après l'arrêt du processus inflammatoire, il est nécessaire d'éliminer la principale cause de la rosacée, à savoir la grille vasculaire élargie, qui est également ramifiée. La photocoagulation, la coagulation au laser ou l'électrocoagulation aideront à résoudre ce problème. De telles procédures aideront à thrombater des vaisseaux supplémentaires.

Quant à la récupération complète, elle ne peut être réalisée qu’avec un traitement rapide. Ce n'est que de cette manière que les patients peuvent obtenir une rémission prolongée et prolongée. Si le traitement lui-même a été démarré à la première étape, les modifications de la peau ne seront pas observées si sa mise en œuvre est correcte. Dans le cas de formes compliquées d'acné, des cicatrices ou des cicatrices sont laissées pour compte.

Prévention de l'acné rose

Les personnes à risque d'acné rose devraient avant tout éviter l'ensoleillement, l'hypothermie ou la surchauffe du corps, et être plus attentives à l'alternance travail-repos. Si une personne courait ou faisait du ski jusqu'au moment de la maladie, vous devriez abandonner ce sport pour prévenir l'apparition de la maladie avec l'acné rose. Une bonne prévention sera le bon régime, où il existe des produits à base de lait fermenté, des aliments végétaux, ce qui améliore les intestins et réduit les risques d’acné rose.

Des soins appropriés de la peau en utilisant les bonnes crèmes conçues pour protéger la peau des rayons ultraviolets aideront à obtenir une rémission durable ou à prévenir la survenue d'une rosacée.

Plus D'Articles Sur Les Types D'Acné