Les cônes, les nodules, les tubercules et les autres phoques sur les lèvres génitales externes de la femme sont presque toujours un phénomène pathologique qui nécessite des soins médicaux d'urgence. Même si les néoplasmes semblent bénins pour vous, sans apporter de gêne ni de douleur aiguë.

Les causes les plus courantes

  • De tels phénomènes peuvent être détectés dès l'enfance et être congénitaux. Dans ce cas, il est conseillé aux parents de vérifier la présence de syphilis dans leur sang, car la modification des organes génitaux du bébé indique le plus souvent sa présence.
  • En outre, les bosses peuvent être un signe de développement anormal des lèvres, de malformations congénitales de l'urètre et d'autres caractéristiques ne présentant pas d'étiologie infectieuse ou virale. Cependant, il s’agit plutôt d’un cas particulier que d’un phénomène sain.
  • Il ne faut pas oublier que les tumeurs de la région génitale peuvent être un signe de processus tumoraux dans le corps.
  • De plus, des fragments nodulaires peuvent indiquer le développement de HPV (papillomavirus humain). Cette maladie dans un certain pourcentage de cas implique un cancer du col utérin.

Si vous ressentez soudainement des bosses sous la peau ou les muqueuses, contactez immédiatement un spécialiste pour obtenir des conseils et effectuer tous les tests nécessaires. C'est peut-être l'intervention précoce d'un spécialiste pour vous aider à éviter des conséquences irréversibles graves.

Bartholinite

Très souvent, les bosses sur les lèvres génitales apparaissent en raison de l'inflammation des glandes de Bartholin. Ils sont localisés à l'entrée du vagin et sont situés dans le tissu adipeux sous-cutané des grandes lèvres. La glande de Bartholin synthétise la sécrétion muqueuse qui se forme dans le vagin en prévision des rapports sexuels. Le blocage des canaux excréteurs de ces glandes entraîne un processus inflammatoire dans l'organe, ce qui entraîne la formation de nouvelles croissances sous la forme de petites masses. Cette maladie survient souvent chez les femmes qui ne font pas assez attention à l'hygiène personnelle.

Comment se développent les symptômes?

  1. La spécificité de la maladie est telle que les symptômes n'apparaissent pas immédiatement;
  2. Une à deux semaines après le début du processus inflammatoire, un sceau se forme sur la face interne des grandes lèvres;
  3. La balle commence à faire mal et à apporter un inconfort, surtout lorsque vous portez des vêtements serrés;
  4. Les grosses lèvres gonflent, il y a une sensation de brûlure et des crampes dans le périnée;
  5. La suppuration et l'épanchement de l'exsudat sont possibles, mais le plus souvent, cela ne se produit pas.

La bartholinite ne nécessite pas de traitement spécifique. Cependant, en son absence complète, la femme a de fréquentes récurrences du processus inflammatoire. Dans le même temps, une nouvelle maladie commence - le kyste de la glande de Bartholin. Dans ce cas, le traitement chirurgical est déjà utilisé car les méthodes thérapeutiques alternatives deviennent impuissantes. Si la bartholinite commence à suppurer les cônes, il y a une nette détérioration du bien-être général, des douleurs pendant les rapports sexuels, une augmentation de la température corporelle pouvant aller jusqu'à 40 degrés. Il convient de souligner que la bartholinite au cours de la grossesse est capable de provoquer un avortement spontané.

Si vous avez été diagnostiqué avec une Bartholinite, nos spécialistes expérimentés choisiront un traitement antibiotique doux pour vous ou utiliseront des tactiques chirurgicales pour exclure un kyste. N'oubliez pas de maintenir l'état de santé après le traitement, respectez les règles d'hygiène personnelle et utilisez des contraceptifs lorsque vous changez de partenaire. Sachez que la bartholinite peut également se développer en raison de la parasitisation de micro-organismes pathogènes dans votre microflore. La maladie devient souvent une conséquence de la trichomonase, de la gonorrhée et de la chlamydia.

Formations tumorales

Les cônes dans l'aine et sur les lèvres peuvent devenir un signe de tumeur dans le corps. Heureusement, les nouveaux excroissances des organes génitaux sont plus souvent bénignes.

  • Le fibrome est une tumeur d’étiologie bénigne, localisée dans le tissu conjonctif, moins souvent dans l’aponévrose des fibres paramétriques. En règle générale, situé sur les grandes lèvres génitales. Le traitement des tumeurs est purement chirurgical. Nos médecins soignent efficacement cette maladie en garantissant un pronostic favorable.
  • Le fibromyome est une tumeur qui n'entraîne ni destruction des tissus ni métastases (également bénignes). Formé à partir de fibres musculaires, se manifestant sous la forme de cônes sur les grandes lèvres. L'excision chirurgicale est nécessaire.
  • Le lipome est une tumeur plus grave sans étiologie maligne. Formé à partir de tissu adipeux et est situé près de la vulve. C'est un nodule ou plusieurs néoplasmes élargis de petite taille. Situé sur une jambe solide et stable. La taille de la formation nodulaire est généralement petite, mais elle a tendance à croître. Une telle tumeur est toujours disponible dans l'examen traditionnel sans manipulations diagnostiques supplémentaires. Vous pouvez également détecter le lipome lors de la palpation des organes génitaux ou du lavage. Si la maladie n'est pas traitée, diverses complications sont possibles: hémorragie, infection, gonflement et même nécrose des tissus. Nos chirurgiens réalisent une excision du lipome et prescrivent un traitement de soutien supplémentaire.
  • L'hydradénome est un type de tumeur rare dans la région génitale. Il se développe en raison de l'activité vigoureuse des glandes sudoripares et de certaines autres déviations. Dans le cas de cette maladie, se durcissant sous la forme de nodules sur les lèvres, ils sont parfois localisés sur toute la surface de l'organe ou sont célibataires. L'hydradénum doit être traité rapidement, sinon il peut évoluer en une tumeur maligne.
  • Oncologie. (Cancer ou sarcome vaginal, cancer de la vulve). Manifesté sous la forme de nœuds et de tubercules denses dans la région génitale. Si les tumeurs bénignes n'entraînent pratiquement pas de symptômes supplémentaires, l'oncologie s'accompagne toujours d'une séparation abondante du pus ou du mucus avec une odeur forte, des saignements et des infiltrats diffus. Malheureusement, dans ce cas, personne ne peut donner un pronostic favorable sans ambiguïté, même avec un traitement initié dans les délais.

Thérapie dans notre clinique

Si vous avez remarqué des phoques sur les parties génitales, nous vous recommandons de ne pas hésiter à contacter nos spécialistes qualifiés. Vous serez examiné par nos gynécologues sans faute, après quoi, si nécessaire, ils seront référés à un chirurgien. Nous effectuerons le traitement approprié, en choisissant la meilleure option pour vous. Nous nous efforçons toujours de choisir des techniques d’épargne, mais si cela n’est pas possible, notre chirurgien enlèvera votre tumeur rapidement, sans douleur et avec la garantie de l’absence de complications.

La pratique à long terme et la vaste expérience de nos spécialistes nous permettent de garantir la santé de chaque patient. Nous vous recommandons de consulter un médecin à temps pour éviter les complications graves et la récurrence de la maladie.

Une bosse dans un endroit intime chez les femmes

Beaucoup de filles s'inquiètent de la bosse sur le lieu intime. En médecine, cette maladie s'appelle la Bartholinite. Il se produit dans la zone intime d'une personne, directement sur la glande de Bartholin (d'où il s'appelle). Une bosse sur les lèvres est un processus inflammatoire qui nécessite un traitement.

Bartholinite et ses types

La glande de bartholinite est un organe apparié situé directement entre les lèvres. Ces glandes sont conçues pour produire un lubrifiant qui atténue les frictions lors des rapports sexuels. Produit lubrifiant pendant le désir sexuel. Un adolescent n'a pas de bosses sur les lèvres, car la glande n'est pas encore complètement développée.

Selon le processus inflammatoire et la nature de l'écoulement, la Bartholinite est divisée en deux types:

  • stade aigu de la maladie - les sensations douloureuses dans la région intime du patient sont accompagnées d'une augmentation de la température corporelle;
  • stade chronique - la maladie peut s'aggraver périodiquement et se caractérise par une évolution prolongée.

Les glandes de la forme chronique de la bartholinite sont bloquées et scellées. Le liquide sécrétoire ne sort pas, formant ainsi des kystes (bosses). Au début, ce processus peut ne pas apporter de sensation douloureuse et d'inconfort à une personne. Cependant, l'ajout de bactéries entraîne un processus inflammatoire. Si vous ne consultez pas un spécialiste à temps, une formation purulente se forme autour des organes génitaux. Il est important de poser un diagnostic et un traitement pour éliminer les bosses sur les lèvres.

Causes d'infection

Les spécialistes gynécologues ont identifié les principales causes de la présence de cônes sur les petites et les grandes lèvres:

  • Le processus inflammatoire dans le follicule pileux est une raison assez commune, ce qui explique l'apparition d'une bosse sur les parties génitales. Pour la beauté de la fille aux prises avec des cheveux dans la zone intime. Cela conduit à des dommages au cuir chevelu et au processus inflammatoire. À l'intérieur du vagin, un petit phoque est ressenti. Au stade initial, il a de petites dimensions. Ensuite, la masse augmente et se remplit de pus. Il est nécessaire de se débarrasser de l'inflammation le plus rapidement possible pour éviter la propagation de l'infection.
  • Violation de la microflore locale. Un grand nombre de facteurs conduit à une irritation à l'intérieur du vagin. Ce sous-vêtement synthétique, non-respect des règles d'hygiène personnelle, des vêtements moulants et autres. Le premier signal sur la violation de la microflore - rougeur et inconfort sur les lèvres internes et internes. Parfois, ces symptômes peuvent disparaître d'eux-mêmes au fil du temps. Cependant, une infection peut se joindre, après quoi le patient découvre qu'une bosse purulente est apparue sur la lèvre.
  • Processus infectieux. La glande à Bartholinite est située à côté du vagin. En cas d'infection des glandes, une petite grosseur molle apparaît sur les lèvres externes et internes. Les micro-organismes suivants sont à l’origine de la maladie: gonocoques, E. coli et staphylocoques. La récupération a lieu sous la surveillance d'un spécialiste et avec l'utilisation d'antibiotiques.
Retour à la table des matières

Voies d'infection

L'infection des lèvres se fait par le système circulatoire ou l'urètre. Le groupe à risque comprend les femmes et les filles qui mènent une vie sexuelle sereine et ne subissent pas un examen physique annuel. Les patients font attention aux changements de la taille des organes génitaux et à la gêne ressentie lorsqu'ils urinent. Après cet avis, il y avait une bosse.

Les symptômes de cônes dans un endroit intime chez les femmes

La première chose qui attire l'attention du patient - l'inconfort pendant les rapports sexuels et la miction. Il y a une rougeur près du sommet du vagin et une sensation de brûlure constante. Alerte en cas de manque ou de réduction de lubrifiant. Beaucoup n'attachent pas d'importance aux symptômes qui apparaissent, ce qui conduit à la transition de la Bartholinite à la forme chronique. À l'extérieur, une grosseur sur la lèvre génitale augmente de taille et occasionne beaucoup d'inconfort. Après la sortie de la masse interne, il est nécessaire de consulter un spécialiste le plus tôt possible afin de diagnostiquer la maladie et de prescrire un traitement efficace.

Avec un traitement tardif, les ganglions lymphatiques situés dans l'aine des femmes sont élargis. La progression de la maladie entraîne une augmentation de la température corporelle et des difficultés de mouvement. Selon le stade de la maladie, les signes suivants peuvent être observés: la présence de sécrétions inhabituelles (décoloration ou mélange de pus) et différentes tailles de lèvres. Quand une bosse purulente apparaît, elle ne peut pas être ouverte. Cela peut entraîner une infection du sang ou une infection de nouvelles zones cutanées.

Diagnostic de la Bartholinite

Il est possible de diagnostiquer la maladie même à la maison. À l'examen des organes génitaux, il est clair qu'une bosse a sauté sur eux. Si vous appuyez dessus, vous ressentez des phoques sous-cutanés qui ressemblent à un petit raisin. Aux premiers stades de la maladie, il se produit un léger gonflement rouge. Ensuite, la bosse devient une teinte bleuâtre. Il y a une augmentation de la température des lèvres. Le corps de la femme perd ses défenses, ainsi la fatigue et la faiblesse sont ressenties.

Dans l’établissement médical, le médecin procède à un examen des organes génitaux, en portant une attention particulière à l’endroit où les bosses apparaissent sur la lèvre. Un spécialiste du vagin prend un coton-tige pour détecter la présence d’infections sexuellement transmissibles. Nécessite l'examen de l'état de la microflore vaginale. Après avoir reçu les résultats du diagnostic, le médecin prescrit un traitement.

Traitement des bosses sur les lèvres génitales

Beaucoup sont préoccupés par la question: est-il possible de se débarrasser des bosses? Le traitement de la bartholinite doit être effectué uniquement sous la surveillance d'un spécialiste. Exceptionnellement, un médecin peut vous prescrire des médicaments qui vous aideront à vous débarrasser de la maladie le plus rapidement possible. La thérapie comprend les étapes suivantes:

  • si du pus est collecté dans la bosse sur la lèvre, il doit être ouvert avant que le liquide en excès ne sorte et traité avec un antiseptique;
  • des antibiotiques sont prescrits pour se débarrasser de l'infection et prévenir le développement de complications;
  • conjointement avec l'utilisation de médicaments, les médecins recommandent de prendre des bains antibactériens;
  • respect des règles d'hygiène (laver soigneusement avec des produits d'hygiène intimes et essuyer uniquement avec un chiffon propre).
Retour à la table des matières

Bartholinite Prévention

Pour prévenir le développement de la bartholinite, vous devez suivre ces instructions:

  • Suivez les règles d'hygiène intime. Les procédures d’eau doivent être effectuées 2 fois par jour. Il est souhaitable d'utiliser de l'eau chaude. Pour éliminer le processus inflammatoire, les experts recommandent l’utilisation de la décoction de camomille.
  • Si vous changez fréquemment de partenaire sexuel, veillez à utiliser un préservatif. Cela aidera à prévenir les infections et les bactéries d'entrer dans le vagin.
  • Habillez-vous chaudement en contrôlant l'équilibre thermique du corps. Ceci est particulièrement important pour les lieux intimes.
  • Essayez de réduire le nombre d'émotions désagréables et de stress afin de vous protéger des maladies, car la médecine moderne a prouvé que l'état de l'immunité et de la santé dépend de situations stressantes.
  • Chaque femme doit être examinée périodiquement par un gynécologue pour éliminer le développement de maux sexuels.
  • Maintenir un mode de vie sain. Il est nécessaire d'éliminer complètement les mauvaises habitudes, de bien manger et de faire de l'exercice.

Afin de préserver la santé intime, il est important pour une personne de respecter les règles décrites ci-dessus et de contacter un spécialiste à temps. Dès que le patient a constaté qu'une grosseur avait sauté sur les lèvres, il est nécessaire de consulter le gynécologue, qui vous prescrira le traitement requis. Cela contribuera à réduire le risque de complications et à empêcher la maladie de devenir chronique.

Que faire si vous avez un sceau sur les lèvres? Traitement des formations dans la région des lèvres génitales

En règle générale, une femme qui a trouvé un phoque sur ses lèvres commence à s'inquiéter beaucoup et parfois même à s'affoler. En effet, souvent ces tumeurs peuvent être très dangereuses, cette excitation est donc parfaitement justifiée.

Cependant, dans certains cas, divers phoques peuvent être traités avec succès, si vous faites appel à un médecin en temps voulu.

Les principales causes de phoques dans les lèvres génitales

La Bartholinite est diagnostiquée chez environ 8 femmes sur 10 qui consultent un gynécologue pour se plaindre de l'apparition d'un phoque dans les lèvres. De plus, cette formation peut être une tumeur maligne ou bénigne. Nous parlerons de ces maladies plus en détail plus tard. Cependant, ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles un compactage peut apparaître sur les petites ou les grandes lèvres.

En outre, un symptôme similaire se produit souvent dans les cas suivants:

  • Dans certaines situations, des fragments nodulaires indiquent le développement d’un papillomavirus humain dans le corps d’une femme. Le VPH lui-même passe assez souvent sans conséquences, mais dans certains cas, il peut provoquer un cancer du col de l’utérus;
  • si vous avez un défaut similaire avec une régularité enviable avant la période menstruelle, nous parlons très probablement d’une glande sébacée agrandie, qui, à la palpation, est souvent confondue avec un bouton dense. Une telle violation dans le corps de la femme résulte d'une poussée d'hormones sexuelles. Si après quelques jours, lorsque le fond hormonal se normalise, les bosses et les bosses disparaissent aussi soudainement qu’elles sont apparues, vous n'avez pas à vous inquiéter. Pendant ce temps, certaines femmes dans une telle situation notent un certain malaise dans la région génitale. Pour vous débarrasser des sensations désagréables, essayez d’essuyer la peau affectée avec un coton-tige richement humidifié avec un tonique apaisant et antiseptique. En outre, une à deux semaines avant le début des règles, il est utile de refuser les repas sucrés et gras.
  • Dans de rares cas, lorsque de petits phoques sur les lèvres génitales sont présents depuis longtemps et ne gênent en rien leur propriétaire, ils peuvent être le résultat d'un développement anormal des organes génitaux et, en particulier, des grandes et petites lèvres, de l'urètre et d'autres organes et systèmes internes. De telles formations n'ont pas de nature virale ou infectieuse et ne présentent aucun danger pour la femme;
  • Enfin, encore plus rarement, le phoque dans la zone de ces organes peut être vu chez une fille nouveau-née. Presque toujours, de telles modifications chez le bébé indiquent que ses deux parents, ou au moins l'un d'entre eux, ont une maladie aussi grave que la syphilis.

Qu'est-ce que la bartholinite?

Avec la bartholinite, ou inflammation des glandes de Bartholin, un phoque en forme de balle se forme généralement sur la lèvre sexuelle de la femme.

Le plus souvent, ces tubercules sont situés assez profondément dans le tissu adipeux sous-cutané des grandes lèvres et vous pouvez les remarquer à l'entrée du vagin.

À la suite du travail de la glande de Bartholin, les pertes vaginales se forment avant les rapports sexuels. Si les canaux excréteurs de ces glandes sont bouchés, des processus inflammatoires plus ou moins graves se produisent dans les organes génitaux, ce qui entraîne la formation de phoques et de petites bosses. La cause de la bartholinite réside presque toujours dans l'ingestion de l'agent causal dans le corps de la femme par les organes génitaux externes.

En règle générale, cette maladie concerne les filles qui ne prêtent pas suffisamment attention à la mise en œuvre de leur hygiène personnelle, ainsi que les femmes dont le système immunitaire est affaibli, par exemple après une maladie de nature virale ou une antibiothérapie de longue durée.

Le cours de la maladie comporte plusieurs étapes, à savoir:

  • dans les 1-2 semaines, le processus inflammatoire ne se développe que dans le corps de la femme, les manifestations externes de la maladie sont absentes;
  • Après quelques jours, un sceau se forme à l'intérieur de l'une des grandes lèvres. Dans de rares cas, les glandes de Bartholin deviennent enflammées des deux côtés à la fois;
  • 3-4 jours plus tard, la balle apparue commence à faire mal et apporte beaucoup de sensations désagréables à son propriétaire. Cela est particulièrement visible dans le cas d'une femme portant des sous-vêtements serrés;
  • un peu plus tard, les grandes lèvres gonflent et gonflent et une sensation de brûlure et de brûlure se produit dans le périnée;
  • dans de rares cas, s'il n'est pas traité, l'abcès purulent est ouvert indépendamment et son contenu purulent est versé.

En outre, la plupart des femmes remarquent qu'avec l'inflammation de la glande de Bartholin, leur température corporelle monte à 38 degrés et plus, ainsi qu'un sentiment de faiblesse et de malaise général.

Si, à la bartholinite, le sceau est ouvert sous forme de balle, ses symptômes disparaissent presque instantanément et la maladie elle-même devient chronique. Dans ce cas, les exacerbations récurrentes de la Bartholinite vont perturber la femme tout au long de sa vie.

Dans la forme chronique de cette maladie, ses symptômes désagréables peuvent se manifester avec une force particulière au cours de la période menstruelle, de l’incidence saisonnière du rhume et de la grippe, dans toutes les autres situations où l’immunité est réduite, ainsi que pendant la grossesse.

Si l'exacerbation de la maladie survient pendant la période d'attente de l'enfant, elle devient souvent la cause d'une fausse couche ou de la mort du fœtus.

Enfin, avec les récidives fréquentes de cette maladie, une autre maladie survient souvent chez les femmes - le kyste de la glande de Bartholin, qui ne peut être enlevé que de manière chirurgicale. C’est pourquoi il ne faut pas ignorer les symptômes de l’épidémie de bartholinite et il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible.

Traitement de Bartholinite

Dans presque tous les cas, une femme présentant une induration douloureuse sur les lèvres génitales est placée dans un hôpital d'un établissement médical pour un examen approfondi. Si le diagnostic "d'inflammation aiguë de la glande de Bartholin" est confirmé, les gynécologues ouvrent un abcès purulent et le drainent, puis prescrivent un traitement thérapeutique utilisant des antibiotiques et des sulfamides. Dans de rares cas, la glande de Bartholin doit être complètement enlevée par chirurgie.

Après sa sortie de l'hôpital, afin de réduire les risques de récurrence de la maladie, le patient doit faire particulièrement attention à respecter ses règles d'hygiène personnelle, bien manger et bien boire régulièrement un traitement contenant n'importe quel complexe multivitaminique. En outre, 1 à 2 fois par semaine pendant 15 à 20 minutes est utile pour prendre un bain sédentaire avec l'addition de décoction de camomille ou d'une solution faible de permanganate de potassium.

Formation de tumeurs dans l'aine

Dans certains cas, le sceau sur les grandes lèvres peut être une tumeur bénigne ou maligne.

Considérez les principaux:

  • Le fibrome et les fibromes du tissu conjonctif sont des tumeurs bénignes qui sont presque toujours localisées sur les grandes lèvres. Supprimé chirurgicalement et presque jamais causer de complications;
  • lipome - une tumeur douloureuse de petite taille, sans étiologie maligne. Situé à côté de la vulve et provient du tissu adipeux. Le lipome est également enlevé par chirurgie, ce qui devrait être fait le plus rapidement possible. Si elle n'est pas traitée, elle se dilate très rapidement et entraîne souvent de graves complications pouvant aller jusqu'à la nécrose des tissus.
  • enfin, ces phoques peuvent indiquer un cancer ou un sarcome vaginal. Les maladies oncologiques ont toujours un caractère différent et, même au stade le plus précoce, elles ne peuvent pas toujours être traitées avec succès.

Si vous ressentez soudainement une condensation dans les lèvres, contactez votre médecin peu importe les symptômes supplémentaires qui l'accompagnent.

Une exception ne peut être le cas que lorsque l'éducation a toujours lieu à la même phase du cycle menstruel et ne cause aucun trouble.

Cônes et boutons sur les organes génitaux de la femme

Les ampoules, les ulcères, l'acné, les bosses autour ou à l'intérieur du vagin apportent souvent une gêne et une anxiété. La plupart des femmes ont tendance à penser qu'elles sont causées par des maladies sexuellement transmissibles (MST) ou par des causes plus dangereuses, telles que le cancer. Mais il y a beaucoup d'autres causes possibles qui sont inoffensives.

Caractéristique

L'acné et les bosses dans l'aine peuvent se former en groupes ou en manifestations simples. Ils peuvent être petits ou grands, douloureux ou sans douleur. Certains d'entre eux ressemblent plus à des ulcères qu'à des bosses.

Pour mieux comprendre que vous avez une grosseur dans la zone intime, voici les messages de deux femmes des forums:

«Il y a 3 jours, je me suis réveillé sans cônes, mais pendant la journée, la zone de peau située à gauche du vagin est devenue de plus en plus douloureuse. Ce n’est qu’à mon retour à la maison que j’ai décidé d’examiner le sujet de préoccupation. Il y avait une balle dure, de la taille d'un pois, et vous pouvez la pousser un peu. Je pensais que c'était un kyste, mais pourrait-il se développer dans les 8 heures? J'ai généralement des pertes vaginales, mais il semble que leur nombre ait augmenté ces derniers jours. Que pourrait-il être? Je ne pense pas que ce soit une MST, car je n’ai pas vu de jeune homme depuis longtemps... il n’ya donc pas eu de relation sexuelle (il est mon seul partenaire). Je suis inquiet parce que la bosse s’est soudainement formée et que je me sens mal quand je marche (quand je frotte mon linge). " Grace11 [medhelp.org]

"Est-ce qu'un bouton peut se trouver à l'extérieur du vagin?" J'ai souvent des rapports sexuels non protégés avec mon petit ami, avec qui je suis depuis plus de trois ans, mais je passe en revue des enquêtes chaque année et rien n'a encore été révélé. Récemment, pendant les rapports sexuels avec pénétration, j'ai ressenti un certain inconfort... pas à l'intérieur, mais au contact de l'extérieur. Puis j'ai découvert une grosseur douloureuse qui ressemble à un bouton. Quand j'ai essayé de la presser, la douleur ne s'est pas intensifiée. Elle passe lentement. Devrais-je m'inquiéter de l'herpès? »Anonyme [sexhealth.com]

Raisons

Certaines des causes des bosses et de l'acné sont inoffensives, alors que d'autres peuvent potentiellement causer des complications.

Cheveux incarnés

Si vous rasez ou épilez souvent les poils dans la zone intime avec de la cire, les poils incarnés sont l’une des causes possibles de l’acné dans les parties génitales.

Les poils incarnés "se forment lorsque la pointe acérée du cheveu se tord ou se développe sur le côté sous la peau du follicule pileux" [medicinenet.com]. Ce n'est pas seulement un problème pour les femmes, cela peut aussi toucher les hommes.

Pour les prévenir, il est nécessaire de s’assurer des méthodes et procédures correctes pour l’épilation, telles que l’utilisation d’un rasoir bien aiguisé, le rasage en direction de la pousse des poils, l’utilisation de gels ou de crèmes à raser, le choix de la meilleure épilation, etc.

Habituellement, les poils incarnés guérissent sans traitement. Cependant, le bouton qui en résulte peut parfois devenir rouge, chaud, douloureux et irrité, surtout s’il est infecté. Dans ce cas, des soins médicaux peuvent être nécessaires, tels que l’élimination des poils incarnés et l’utilisation d’antibiotiques pour combattre l’infection. Une ordonnance peut être obtenue auprès d'un dermatologue.

Les kystes

La deuxième cause possible des cônes vaginaux est un kyste. Ce sont des «bosses bouffantes remplies de liquide, d’air ou d’autres contenus» [webmd.com]. Les glandes obstruées, les conduits ou les blessures sont des causes courantes de leur formation.

Types de kystes vaginaux

Les types courants de kystes vaginaux comprennent les kystes du canal de Muller, le passage de Hartner, la glande de Bartholin et les kystes épidermiques (le type le plus courant, qui sont petits et se trouvent sur la face inférieure des parois du vagin).

Signes et symptômes

Lorsque les kystes ne sont pas infectés, ils sont généralement indolores, ressemblent à des balles et sont mobiles lorsqu'ils sont touchés avec les doigts, ressemblent à de l'acné et se trouvent sous la peau. Cependant, quand ils sont infectés, ils deviennent souvent enflés, sensibles et remplis de pus blanc ou grisâtre pouvant dégager une odeur désagréable.

Traitement

Dans la plupart des cas, les kystes ne nécessitent aucun traitement. Cependant, une biopsie peut être recommandée pour s'assurer qu'ils ne sont pas malins. Si infecté, des antibiotiques peuvent être nécessaires.

Les gros kystes peuvent nécessiter un drainage par un gynécologue.

Si vous ressentez des douleurs, essayez le bain. Installez-vous dans une bassine d'eau chaude de quelques centimètres à peine.

Abcès

En plus des abcès de la glande de Bartholin, qui surviennent lorsqu’ils sont ouverts, bloqués et infectés, les IST et d’autres bactéries peuvent également provoquer un abcès du vagin et, par conséquent, des bosses, c’est-à-dire «un abcès peut résulter de l’entrée de bactéries, y compris celles maladies des organes génitaux, telles que la gonorrhée ou la chlamydia »[webmd.com].

Si l'abcès est volumineux (plus d'un centimètre), douloureux, augmente, si des taches rouges apparaissent ou si la douleur s'étend à la zone rectale ou inguinale, vous devriez consulter un médecin. Sinon, vous devriez utiliser des remèdes à la maison, par exemple, vous pouvez essayer des compresses chaudes, mais vous ne devriez pas percer ou faire sortir un abcès.

Acné (acné)

Comme toute autre partie du corps où il y a des glandes sébacées et des follicules pileux, l'acné peut également se produire dans la zone intime.

Les types courants d'acné qui peuvent survenir sur le corps, y compris dans la région génitale (par exemple, les lèvres, la face interne de la cuisse, le pubis) comprennent les whiteheads, les comédons, les papules, les pustules, les nœuds et les kystes.

L'acné est une petite papule ou pustule "qui survient lorsque les glandes sébacées situées à la base des follicules pileux deviennent hyperactives" [medicalnewstoday.com] et, conjointement aux cellules mortes de la peau, peuvent obstruer les pores. Lorsque cela se produit, un terrain favorable à la prolifération des bactéries se développe, ce qui entraîne l’acné ou l’acné.

Chez certaines femmes, elles ont tendance à se produire pendant la menstruation, alors que chez d'autres, elles sont cycliques, en particulier lorsqu'elles sont associées à des changements hormonaux (pendant la puberté et la grossesse).

Raison

Les causes courantes de ce problème sont les vêtements serrés, les mains sales, les changements hormonaux, la transpiration excessive, certains médicaments, le stress, le syndrome des ovaires polykystiques et d’autres facteurs externes.

Traitement

Il existe de nombreuses crèmes, lotions, sérums, médicaments oraux ou même des injections prescrits sur ordonnance, qui sont souvent recommandés après la détermination de la cause de l'acné.

Le peroxyde de benzoyle, la rétine A, le soufre, l’acide azélaïque, l’acide salicylique, la résorcine, l’isotrétinoïne, le traitement photodynamique, les antibiotiques oraux, les contraceptifs oraux, la luminothérapie, la spironolactone, etc. Vous devriez consulter un médecin pour vous aider à choisir le meilleur traitement.

Remèdes maison

Lors du traitement de l'acné dans la zone intime, beaucoup choisissent des remèdes maison tels que lui, la bardane, l'huile essentielle de lavande, l'arbre à thé, le calendula, la pommade de consoude, l'akalife hérissée et autres.

Étant donné que ces fonds ne bénéficient pas d'un soutien scientifique, il n'y a aucun moyen de dire s'ils sont efficaces ou non. Certaines personnes affirment qu'elles font des merveilles, d'autres ont une opinion différente.

Pour soulager la douleur, vous pouvez essayer une compresse chaude. En outre, vous devez utiliser le bain avec du sel anglais et respecter les règles d'hygiène.

Précautions de traitement

Évitez d'utiliser des produits conçus pour traiter l'acné ou les points noirs sur d'autres parties du corps, utilisez uniquement des savons antibactériens thérapeutiques non perfusés, ne pressez pas l'acné, portez des vêtements qui respirent librement, en particulier des sous-vêtements en tissu naturel, évitez la saleté et maintenez l'hygiène personnelle!

MST (IST)

Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont une autre cause de bosses vaginales bombées et d’acné. La plupart de ces maladies présentent d'autres symptômes concomitants. Les ITS courantes pouvant causer des bosses ou des ampoules sont les suivantes:

L'herpès génital

C’est la cause la plus fréquente d’ulcères et pas seulement d’acné dans l’aine. Elle est causée par le virus de l'herpès simplex de type 2 ou moins fréquemment par le virus de l'herpès simplex de type 1, qui touche les hommes et les femmes. Les manifestations sous forme de boutons et d'ulcères liquides affectent souvent les fesses, l'anus et la bouche chez les femmes et les hommes, le vagin, le col et la vulve chez les femmes, ainsi que le pénis, l'urètre et le scrotum chez l'homme.

Les signes d'herpès comprennent des douleurs, des brûlures et des démangeaisons qui se manifestent dans les 10 jours suivant un rapport sexuel avec un partenaire infecté, ainsi que «de petits boutons rouges ou de minuscules vésicules brillantes pouvant apparaître plusieurs jours plus tard» [mayoclinic.org]. Les ulcères se forment après la rupture, les fuites et les saignements des vésicules, puis, quand ils commencent à guérir, des croûtes apparaissent. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs dans le corps, une augmentation des pertes vaginales, des ganglions lymphatiques enflés et de la fièvre.

Herpès génital de type 2

Il n'y a pas de traitement pour l'herpès génital. Cependant, pour réduire la gravité et la fréquence de ses manifestations, des médicaments antiviraux peuvent être utilisés.

Verrues génitales - VPH

Les verrues génitales sont «de petites pousses charnues, des bosses ou des modifications cutanées qui apparaissent sur ou autour de l'aine ou de la région anale» [nhs.uk] causées par le virus du papillome humain (VPH). Bien que, dans la plupart des cas, elles puissent être sans douleur, ces «formations provoquent parfois de la douleur, de l'inconfort et des démangeaisons» [healthline.com].

Dans certains cas, le VPH peut entraîner des complications telles que le cancer du col utérin, de la vulve, du pénis et du rectum.

Une fois que le VPH est entré dans le sang, il n'est pas traité. Cependant, pour réduire l'apparence des verrues génitales, vous pouvez essayer des médicaments tels que la podophylline et le podophylox, l'imiquimod ou l'acide trichloroacétique.

Verrues génitales avec le VPH

Les verrues génitales visibles qui ne disparaissent pas peuvent nécessiter un retrait chirurgical, car certains types de VPH peuvent provoquer le cancer. Enfin, pour réduire le risque d'infection par le virus du papillome humain, une vaccination peut être appliquée.

Syphilis au stade initial

Au cours du stade initial de la syphilis (environ 21 jours après l’infection, jusqu’à 90 jours), des ulcères syphilitiques, souvent appelés chancres, peuvent se développer au point de contact avec la bactérie Treponema pallidum. Ils peuvent se produire dans la bouche, sur les lèvres, le vagin, l'anus, le rectum, le pénis, etc. Selon l'endroit d'où provient la bactérie dans le corps. Les chancras peuvent être solitaires ou apparaissent en grappes.

Elles sont généralement rondes, indolores et fermes au toucher. Elles restent sur la peau pendant 3 à 6 semaines et peuvent guérir avec ou sans traitement. Mais cela ne signifie pas que la syphilis est passée, sauf si un traitement spécifique a été appliqué.

Le chancre

Cette maladie est causée par la bactérie Haemophilus ducreyi. Cela peut provoquer «des ulcères ouverts, généralement sur le pénis, le rectum et les organes génitaux féminins, en particulier autour de l'ouverture du vagin, du pus peut se former et des sensations douloureuses peuvent être observées» [planningparenthood.org], ainsi qu'un gonflement des ganglions lymphatiques.

En outre, la plaie est généralement douce, douloureuse, avec des limites bien définies, recouverte d'un matériau grisâtre ou jaunâtre, peut saigner et son diamètre varie de 0,3 à 5 centimètres.

Les ulcères sont généralement situés sur les lèvres, sur la face interne de la cuisse et entre les organes génitaux et l’anus, c’est-à-dire «Quatre bosses rouges ou plus sur les lèvres, entre elles et l'anus ou sur les cuisses» [healthline.com].

Le traitement est effectué avec des antibiotiques. S'il y a une inflammation des ganglions lymphatiques et qu'elle augmente considérablement, une chirurgie locale ou une aiguille peut être utilisée pour les drainer.

Molluscum contagiosum

Molluscum contagiosum est une infection virale de la peau qui provoque la formation ou des lésions dans n’importe quelle partie du corps. Les organes génitaux ne font pas exception. Cela dure souvent de 6 à 12 mois, mais dans certains cas, il peut rester plus longtemps.

Les lésions sont «petites, convexes et généralement blanches, roses ou corporelles avec une fossette au centre» [www.cdc.gov]. Ils sont lisses, fermes et légèrement indentés.

De taille variable, elles peuvent varier d’une tête d’épingle à 2 à 5 mm et sont communes au cou, aux bras, aux jambes, à l’abdomen et aux parties génitales, où elles peuvent être groupées ou seules.

Selon les centres américains de contrôle et de prévention des maladies, "le traitement des mollusques est généralement recommandé si la lésion se situe dans la région génitale (sur ou près du pénis, dans la vulve, le vagin ou l'anus)".

Le traitement est effectué par élimination physique par cryothérapie, traitement au laser ou curetage. Une thérapie orale à la cimétidine est recommandée en cas de peur de la douleur et d’expérience associée à la cryothérapie, au traitement au laser et au curetage, en particulier chez les jeunes enfants.

En outre, une crème contenant podfillotoksina peut être utilisée (si vous n'êtes pas enceinte ou ne planifiez pas de grossesse). Enfin, un professionnel de la santé peut recommander d'autres médicaments par voie orale tels que l'acide salicylique, l'iode, la trétinoïne, la cantharidine et l'imiquimod.

Acrochordon

Les acrochordons (fibromes mous) sont de petites formations de peau inoffensives, indolores et douces, caractéristiques des aisselles, du cou, des plis inguinaux, des paupières et sous la poitrine. Parfois, ils peuvent apparaître dans la région génitale, en particulier dans la vulve ou les lèvres.

Ils surviennent lorsque des caillots de collagène et des vaisseaux sanguins pénètrent dans des zones plus épaisses de la peau et se retrouvent souvent chez les femmes enceintes, les diabétiques, les personnes atteintes du VPH, les personnes qui utilisent des stéroïdes et qui sont obèses.

Puisqu'ils se confondent facilement avec les verrues génitales, vous devriez consulter un gynécologue pour obtenir des recommandations sur le diagnostic et le traitement. Le traitement est effectué par congélation, cautérisation, coupe et attache du fil.

L'eczéma

Tous les types d'eczéma courants (par exemple, dermatite de contact atopique, séborrhéique, allergique et irritante) peuvent affecter la région génitale de la femme, provoquant une éruption cutanée avec démangeaisons et des bosses sur la vulve. La transpiration, les vêtements épais, le frottement contre la surface de la peau, le savon, les gels douche, les mousses pour le bain, le talc, les lingettes, les déodorants, les parfums, les antiseptiques et les hémorroïdes provoquent parfois un eczéma dans la zone intime.

Pour éviter toute irritation supplémentaire, vous devriez consulter un médecin pour le traitement. Les émollients et les stéroïdes sont souvent utilisés pour réduire les démangeaisons et les irritations. Enfin, les médicaments anti-démangeaisons peuvent également être recommandés dans les cas graves.

Cancer de la vulve ou de la peau

Le cancer de la peau, en particulier le cancer de la vulve, est une cause rare, mais probable, de formation de cônes. Il s'agit d'un cancer de la peau à croissance lente, responsable d'environ 4% de tous les types de maladies gynécologiques. Cela affecte beaucoup de femmes âgées.

Les symptômes

Lorsqu'elles sont causées par un cancer, les bosses peuvent changer de couleur, sont plus grandes que 5 mm, se développent, ont un contour irrégulier et peuvent être asymétriques. En outre, ils peuvent saigner après un rapport sexuel, accompagné d'une douleur ou d'une sensation de brûlure.

Traitement

Grâce au dépistage précoce du cancer de la vulve, celui-ci peut être guéri, en particulier au cours des stades précancéreux. Le traitement est effectué chirurgicalement, y compris au laser et au scalpel, ainsi que par la chimiothérapie et la radiothérapie.

Angiome

Selon l'American Osteopathic College of Dermatology: "L'angiome est une éducation bénigne constituée de petits vaisseaux sanguins", qui peut être située sur n'importe quelle partie du corps. Les angiomes sont généralement de couleur rouge foncé, violet ou bleuâtre, ils ne saignent pas lorsqu'ils sont pressés.

Il existe différents types d'angiomes, notamment l'angiome de cerise, le "bassin veineux" et l'angiome arachnoïdien, qui peuvent se produire dans la région génitale.

En règle générale, ils s'aggravent avec la grossesse. Cependant, n'étant pas malignes, les angiomes n'ont pas besoin de traitement s'ils ne saignent pas et ne causent pas de gêne. Pour le traitement utilisé fulguration (cautérisation avec plasmosa), laser ou azote liquide (cryochirurgie).

Folliculite

Initialement, la folliculite peut ressembler à «de petites bosses rouges ou à de l'acné blanche autour des follicules pileux - de minuscules poches qui constituent les cheveux» [mayoclinic.org]. Si vous l'ignorez, il peut se propager et se transformer en plaies recouvertes de croûtes qui ne guérissent pas.

Bien que cette maladie ne menace pas la vie, une douleur, des démangeaisons, un inconfort ou une grosse masse gonflée peuvent être observés. Des infections récurrentes graves peuvent entraîner des cicatrices et une perte de cheveux dans la zone touchée.

La folliculite est principalement causée par une infection fongique ou bactérienne. Toutefois, selon le DermNet New Zealand Trust, les infections à levures, parasitaires, gales et virales sont également à l’origine ou à l’aggravation de ce problème. Enfin, le blocage, les produits chimiques, les stéroïdes sont également capables de déclencher une folliculite due à des réactions de contact.

Le rasage, les vêtements moulants, l’utilisation de substances bloquant ou irritant les follicules, ainsi que le VIH et le diabète peuvent augmenter le risque de ce problème.

La folliculite est traitée avec du benzoyle ainsi que des antibiotiques. Pour accélérer la guérison et apaiser les démangeaisons, vous devriez essayer une compresse chaude salée.

Autres causes possibles

Une réaction allergique à certains produits de toilette, des frottements excessifs avec des vêtements trop serrés, une transpiration excessive, la gale, des furoncles, des infections à levures et autres sont d’autres causes possibles d’acné vaginale ou d’éruptions cutanées.

Traitement

En examinant chaque cause, vous pouvez trouver le traitement ou les remèdes nécessaires pour éliminer et / ou minimiser les effets. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des bosses et de l'acné peuvent se produire dans la région génitale. Le meilleur conseil est que, au moment où vous trouvez des bosses, des ampoules, des imperfections, des ulcères ou «l'acné», vous devez consulter un gynécologue. Cela aidera à réduire les complications si les causes sont suffisamment graves.

Pourquoi il y a un phoque sur les lèvres?

Le cachetage sur les lèvres de la femme ne doit pas être ignoré. Cela peut être n'importe quelle taille, douloureux ou non. Situé plus souvent sous la peau. Les causes de la tumeur sont nombreuses, parmi lesquelles l'oncologie la plus dangereuse. Pour savoir exactement, vous avez besoin d'un diagnostic détaillé.

Les causes du sceau

La formation dense sur les organes génitaux signale des pathologies telles que:

  • Changements hormonaux. Si les buttes disparaissent, puis réapparaissent, cela est dû à la menstruation. Ceci est causé par l'apparition d'une augmentation des hormones. La glande sébacée prend de grandes tailles, tâtons dans le périnée. Il y a souvent un sentiment de tension dans la région génitale. Le fond hormonal est restauré, les feuilles de consolidation.

! Afin de ne pas former de moisissure, il est important de surveiller l’hygiène, d’utiliser un antiseptique, de porter des sous-vêtements naturels, une coupe libre. L'alcool et les sucreries ne sont pas recommandés à la fin du cycle.

  • En présence de formations molles sur la jambe (condylomes), on peut parler du papillomavirus humain. Ces éléments sont éliminés par la méthode matérielle. Il est important de comprendre que si les verrues sont endommagées, elles représentent un danger pour la femme et son partenaire. Certains types de verrues sont malignes, provoquant souvent le développement d'un cancer du col utérin.
  • Si une femme a un petit nœud pendant longtemps et qu'il n'y a pas de signes extérieurs, de symptômes désagréables, cela peut être un développement anormal des lèvres. La pathologie congénitale n'est pas dangereuse.

Provoquer des pathologies

Sur les organes génitaux, une masse dense signale parfois une tumeur bénigne ou une maladie oncologique.

  • Fibrome. Nœud solide dans la couche profonde du vagin. Cela se passe aussi à l'intérieur des lèvres. Provient du tissu conjonctif, se sent dur ou doux, lisse, avec un contour ovale. Traitement chirurgical, la rééducation n’est pas difficile, le pronostic est bon.
  • Myoma Tumeur à surface élastique, mobile. Formé entre les grandes lèvres. Éliminer la méthode chirurgicale utilisée.
  • Fibromyome Tumeur non dangereuse présentant toutes les manifestations des types ci-dessus.
  • Lipome. Tubercule interne des cellules graisseuses. Situé près du vagin, se dresse sur une tige dense. Rotative, douce, située au milieu de la capsule. La pathologie peut contribuer au développement de saignements, d'infections, d'œdèmes, de nécroses. Pour cette raison, il faut exciser.
  • Myxoma Formé à partir des rudiments du tissu musculaire. Localisation - pubis, vulve. Il est observé chez les femmes âgées. Être enlevé.
  • Hydradénome. La boule durcie sur les petites lèvres, qui est apparue dans le contexte de la forte activité des glandes responsables de la transpiration. Les nodules sont multiples, ovales ou plats. La couleur est jaune, rose, marron.
  • Oncologie. Sceller sous les lèvres génitales, le vagin. Accompagné de sécrétions purulentes, mucus malodorant, saignements. Avec un traitement rapide chez le médecin, les prévisions ne peuvent pas être prédites.
  • Hémangiome. Pathologie congénitale du tissu muqueux. Il s’agit d’une tache bleue ou rouge légèrement surélevée au-dessus de la peau. Avec la croissance, il a tendance à se propager à l'utérus, le vagin. La radiothérapie est utilisée.
  • Lymphangiome. Formé à partir de vaisseaux lymphatiques dans la région de l'aine. Les tubercules denses se confondent, augmentent lentement et sont sujets à l'inflammation. Le traitement est effectué par un chirurgien.

Attention! Si une éducation dans le périnée ne disparaît pas avant quelques jours, elle se développe, cela fait mal, il est recommandé de contacter immédiatement un gynécologue.

Glande de Bartholin

La glande de Bartholin est un provocateur fréquent du développement des cônes. Elle est devant le vagin dans le tissu sous-cutané des grandes lèvres. Son travail consiste à synthétiser un secret sécrété dans le vagin avant l'intimité. Si le canal excréteur est bloqué, le développement d'un néoplasme sous la forme d'une boule commence.

Cette pathologie survient chez les femmes qui ne surveillent pas la pureté de leurs organes génitaux. La spécificité de la maladie est que les symptômes peuvent ne pas apparaître avant un certain temps. Après l'apparition de l'inflammation (7-14 jours), la formation se produit sur la face interne des grandes lèvres. La boule sur les lèvres génitales provoque une douleur. Ils gonflent, démangeaisons, fissures. Dans les cas avancés, il y aura suppuration.

La bartholinite ne nécessite pas de traitement spécial, mais en l'absence totale de traitement, des récidives surviennent. À l'avenir, la pathologie passe dans le kyste et une intervention chirurgicale est prescrite. Si, avec la bartholinite, les tubercules sous-cutanés se détériorent, l'état de santé empire, la température et la douleur pendant les rapports sexuels augmentent, c'est une raison sérieuse de demander de l'aide.

! La bartholinite pendant l'accouchement provoque une fausse couche.

Valeur du sceau

  • Une bosse sur la grosse lèvre sexuelle. Fournit un inconfort lors de la conduite. Se produit lorsque vous portez des vêtements serrés. Il est provoqué par une bartholinite ou une mauvaise hygiène.
  • Compaction sur une petite partie de la vulve. Se produisent souvent sur le fond de porter les ficelles de la mauvaise taille. Les autres raisons sont similaires à la valeur ci-dessus.
  • Bosse indolore. Dans certains cas, la formation ne provoque pas de gêne, elle est détectée par hasard. Cela se produit avec un blocage des glandes sébacées, des verrues, des anomalies congénitales.
  • Un nœud douloureux sur les organes génitaux. Développer sur le fond de Bartholinitis avec la douleur intense qui l'accompagne. Il ne sera pas possible d'éviter les sensations, car la butte est dans une zone vulnérable. Les phoques sont blessés par les vêtements, en marchant. Si vous ignorez le problème, la suppuration se produit.

Traitement

Les médicaments homéopathiques aident à éviter l'intervention de chirurgiens. Prenez-les ne devrait être prescrit par un médecin. Si une femme subit une intervention chirurgicale, la consommation de ces médicaments n'a pas de sens, c'est un risque pour la santé.

  • Beladonna. Il est prescrit contre le fond de mucus purulent, une rougeur marquée des organes génitaux, des lèvres enflées, avec une bartholinite;
  • Hepar soufre. Soulage les abcès, ne permet pas aux inflammations purulentes de se propager à travers la membrane vaginale. Il est prescrit pour l'herpès (blanc, petits boutons sous la lèvre);
  • Mercurius Solubilis. Aide à la bartholinite, aux ulcères, à la chaleur, aux ganglions lymphatiques hypertrophiés, aux suppurations;
  • Silicea. Il est nécessaire, si un abcès lent se produit, avec des fistules et des pathologies chroniques.

L'action des médicaments affecte les couches profondes des organes génitaux. Leur particularité réside dans le fait de travailler avec tout un tas de maladies, notamment des nodules denses apparus dans le périnée. L'homéopathie est utilisée comme thérapie supplémentaire.

Si une femme souffre de bartholinite, le médecin lui prescrit les médicaments en respectant scrupuleusement les indications. En cas d’apparition de la forme aiguë de la maladie, un hôpital est nécessaire (repos au lit obligatoire, analgésiques, antibiotiques). La durée du traitement ne dépasse pas 10 jours.

Auto-diagnostic

Bartholinite peut être trouvé par vous-même. Un gonflement est observé près de la vulve. Sous la peau de l'éducation pelote boule sur la lèvre génitale, semblable aux haricots. La tumeur est rouge, bleue plus tard. Si vous touchez le paquet, vous sentez la chaleur. La température de la femme augmente également. La faiblesse et la léthargie ne sont pas exclus. Dans ce contexte, lorsque vous appuyez sur les bosses, vous ressentez une douleur aiguë.

Si vous ne demandez pas d'aide, le tubercule dense s'ouvre. Sur ce point, la maladie ne disparaît pas mais passe au stade chronique. Si vous ignorez la thérapie, la Bartholinite se transforme en kyste. Ici, vous avez besoin d'un médecin. Il prendra des frottis, effectuera des recherches et prescrira le traitement nécessaire.

Conclusion

Les médecins avertissent! Une statique choquante est établie, qui représente plus de 74% des maladies de la peau - un parasite de parasites (Acacid, Lyamblia, Toccapa). Les hydroxydes transmettent une contagion collatérale au système, et le premier frappe notre système immunitaire, ce qui devrait protéger le système de diverses maladies. Le responsable de l'Institut de parasitologie a partagé un secret, comment s'en débarrasser rapidement et les nettoyer avec leur peau, cela suffit. Lire plus loin.

Les femmes ont tendance à différer un voyage en gynécologie, même s'il existe une raison sérieuse. Certains cas nécessitent un traitement immédiat à la clinique afin de ne pas souffrir de douleur en marchant, intimité intime.

Une bosse sur les lèvres (petite, grande)

Les changements survenant dans les organes génitaux externes d'une femme sont toujours une source de préoccupation. Un petit bouton, un phoque, une bosse sur les lèvres peuvent être le symptôme d'un tableau clinique de plus d'une maladie. Alors, où apparaissent les bosses sur les petites et grandes lèvres? Les raisons les plus simples, allant des plus simples, telles que le non-respect des règles d'hygiène, aux maladies graves.

Causes des cônes sur les lèvres génitales

L'apparition d'une éducation sous la forme de bosses survient à la suite du développement de maladies des glandes, de processus infectieux, de maladies fongiques, de réactions aux antibiotiques ou d'une immunité réduite, lorsque les défenses de l'organisme cessent de faire face aux agents pathogènes.

Maladies

Bartholinite, candidose, vaginite, colpite.

Une bosse sur la grosse lèvre sexuelle

Le plus souvent, l'inflammation des grosses lèvres est un symptôme de l'inflammation de la glande de Bartholin. Cet organe est apparié, il précède l'entrée du vagin. Le corps est composé de glandes sébacées et sudoripares. Sa fonction principale est de libérer le lubrifiant pendant les rapports sexuels et d'hydrater le vagin pour le protéger des microbes nocifs.

Photo 1: L'inflammation des glandes de Bartholin ne concerne que les femmes ayant atteint la puberté. Source: Flickr (G B SINGH).

En cas de blocage de ces glandes, une grosseur peut apparaître sur les lèvres. Il est accompagné de rougeur, il peut causer des démangeaisons et des démangeaisons. Symptômes supplémentaires caractéristiques de cette maladie:

  • consolidation douloureuse des deux côtés à l'entrée du vagin;
  • brûlant dans le périnée;
  • douleur accrue lors des rapports sexuels;
  • augmentation de la température.

L'inflammation de la glande de Bartholin est principalement aiguë. Si vous ne suivez pas de traitement, ce processus peut alors devenir chronique et le médecin diagnostiquera un kyste de la glande de Bartholin.

La bartholinite sous forme chronique et aiguë peut être guérie avec succès sans intervention chirurgicale. Pour cela, vous devez contacter le gynécologue dès les premiers symptômes désagréables de la maladie et suivre toutes les recommandations du médecin.

Causes de grosseurs sur la lèvre génitale:

  • immunité réduite;
  • utilisation à long terme d'antibiotiques;
  • infection chronique, par exemple amygdalite;
  • sous-vêtements serrés;
  • mauvaise hygiène intime;
  • vie sexuelle promiscuous;
  • infection pendant la chirurgie.

L'apparition de bosses sur les lèvres génitales peut être le symptôme de maladies telles que la candidose vaginale prolongée et la vaginite (inflammation du vagin).

La vaginite est une maladie qui survient également à cause d'une mauvaise hygiène, d'une infection par des vers, de maladies du système endocrinien et de l'utilisation à long terme d'antibiotiques. Peut être le résultat de maladies d'organes génitaux internes. Par exemple, les mêmes candidoses, colpites, etc.

Une bosse près des lèvres

Une bosse près des lèvres du vagin avec une inflammation apparaît en raison de la présence d'une infection.

Photo 2: Les processus infectieux sont causés par des bactéries pathogènes pouvant avoir une origine différente, y compris les champignons. Source: flickr (doctorgod.org).

Cachetage sur les petites lèvres

La bosse sur les petites lèvres n'a aucun rapport avec la bartholinite. Souvent, les cônes de la taille d'un pois, pustules se produisent lorsque plusieurs raisons se rencontrent:

  • mauvaise hygiène du périnée;
  • saison chaude;
  • joints non appropriés.

Aussi, le compactage peut se produire en raison de:

  • l'hypothermie;
  • le cyclisme;
  • inflammation du follicule pileux.

Sur la petite lèvre sexuelle apparaît zhirovichok, qui mûrit, éclate et va pus. Pour éviter la formation d'infection, il est nécessaire de traiter le joint avec un désinfectant.

C'est important! Une bosse apparaissant sur les petites lèvres peut ne pas causer d'inconfort, mais toute formation sous-cutanée avec du pus est lourde du fait que ce liquide ne puisse pas sortir et infecter les tissus internes. Par conséquent, une consultation médicale est nécessaire.

Le traitement dépendra dans tous les cas du diagnostic d’un type particulier de maladie. Le médecin peut prescrire des antibiotiques ou des antiseptiques locaux. Il recommande également le port de sous-vêtements et l’hygiène personnelle.

Traitement homéopathique

Le traitement homéopathique des bosses sur les lèvres dépendra également de la maladie identifiée.

  • S'il s'agit d'une inflammation des glandes de Bartholin, Belladonna (Belladonna) ou Mercurius Solubilis (Mercurius solubilis) sont prescrits. Ces médicaments soulagent les rougeurs, l'enflure des organes intimes, éliminent la suppuration, aident à réduire les ganglions lymphatiques.
  • Kalium bichromicum est recommandé en cas de vaginite bactérienne avec sécrétions, démangeaisons et brûlures des organes génitaux. Cet outil élimine la douleur et aide à guérir les maladies difficiles et l'inflammation de la peau et des muqueuses.
  • Kreosotum est recommandé pour les pertes vaginales dégageant une odeur forte et désagréable. Ce remède élimine la sensation de brûlure et la vulve, entre les lèvres, dans la région vaginale et élimine l'écoulement.
  • La préparation Silicea (Silicea) est prescrite pour les processus inflammatoires chroniques à évolution lente, les abcès.
  • Hepar Soufre (Hepar Soufre) - bloque l'inflammation purulente de la membrane muqueuse, aide à lutter contre l'herpès. En outre, l'outil supprime la sensation de brûlure dans la région génitale et la décharge.

Avec l'apparition de formations denses sur les lèvres, la thérapie a presque toujours un pronostic favorable, mais l'auto-médication ne vaut pas la peine, tout d'abord, il est obligatoire de consulter un spécialiste. Il sélectionnera le médicament approprié et prescrira le dosage souhaité. Le succès du traitement dépend du médicament correctement sélectionné.

Plus D'Articles Sur Les Types D'Acné